Edward O. Thorp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edward O. Thorp
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Edward Oakley Thorp, né le à Chicago, est un probabiliste américain. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Thorp a reçu son doctorat à l'Université de Californie à Los Angeles en 1958, et a travaillé au Massachusetts Institute of Technology (MIT) de 1959 à 1961. Il a été professeur de mathématiques de 1965 à 1977, puis de mathématiques et finances de 1977 à 1982, à l'Université de Californie à Irvine.[réf. souhaitée]

Depuis 1989, Thorp est le président d'Edward O. Thorp & Associates, société spécialisée dans l'investissement boursier basée à Newport Beach en Californie.[réf. souhaitée]

Ouvrages sur les jeux[modifier | modifier le code]

Edward Thorp est connu pour être l'auteur du livre Beat the Dealer[1] (« Battre le croupier »), publié en 1962. Il s'agit du premier livre à prouver mathématiquement que l'on peut gagner au Blackjack uniquement en comptant les cartes. Ce n’est pas seulement une technique pour gagner au Blackjack qui a été rendue publique, mais surtout un procédé mathématique qui a fait ses preuves. Cela a valu à Edward Thorp le titre d’inventeur du « comptage de cartes ». Les nouvelles techniques de comptage de cartes se basent toujours sur le procédé mathématique de Thorp.[réf. souhaitée]

Sa technique de comptage de cartes a entrainé la modification des règles du Blackjack (carte rouge).[réf. souhaitée]

Thorp s'est aussi penché sur le backgammon, pour lequel il a inventé une méthode servant à juger certaines fins de parties (Thorp Count).[réf. souhaitée]

Ordinateur portable[modifier | modifier le code]

Edward Thorp est également considéré comme un des créateurs du premier ordinateur portable qu'il a développé avec Claude Shannon dans les années 1960[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Beat the Dealer, A Winning Strategy for the Game of Twenty-One » Fiche du livre sur le site de Penguin Random House.com (consulté le 15 juillet 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Edward O. Thorp, Elementary Probability, 1977, (ISBN 0-88275-389-4)
  • (en) Edward O. Thorp, Beat the Dealer: A Winning Strategy for the Game of Twenty-One (ISBN 0-394-70310-3)
  • (en) Edward O. Thorp, Beat the Market: A Scientific Stock Market System, 1967, (ISBN 0-394-42439-5) [lire en ligne]
  • (en) Edward O. Thorp, The Mathematics of Gambling, 1984, (ISBN 0-89746-019-7)
  • (en) William Poundstone, Fortune's Formula: The Untold Story of the Scientific Betting System That Beat the Casinos and Wall Street
  • Leonard C. MacLean, Edward O. Thorp, William T. Ziemba, The Kelly Capital Growth Investment Criterion: Theory and Practice (World Scientific Handbook in Financial Economic Series), 10 février 2011[Fiche du livre sur Amazon.com] (ISBN 978-9814293495)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]