Edward Idris Cassidy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Edward Idris Cassidy
Image illustrative de l’article Edward Idris Cassidy
Biographie
Naissance
à Sydney (Australie)
Ordination sacerdotale
Décès (à 96 ans)
à Newcastle (Australie)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Jean-Marie Villot
Dernier titre ou fonction Président émérite du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens
Président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens
Substitut de la Secrétairerie d'État
Pro-nonce apostolique aux Pays-Bas
Pro-nonce apostolique au Lesotho
Délégué apostolique en Afrique du Sud
Pro-nonce apostolique au Bangladesh
Pro-nonce apostolique en Chine
Archevêque titulaire d'Amantia

Blason
« Fortitudo mea Dominus »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Edward Idris Cassidy, né le à Sydney et mort le à Newcastle, est un cardinal australien de la Curie romaine, président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens de 1989 à 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prêtre[modifier | modifier le code]

Après son ordination sacerdotale le pour le diocèse de Wagga Wagga, Edward Idris Cassidy a exercé son ministère en paroisse pendant trois ans.

Il part ensuite à Rome poursuivre ses études, obtenant un doctorat en droit canon à l'Université pontificale du Latran avant d'intégrer l'Académie pontificale ecclésiastique qui forme les diplomates du Vatican.

À sa sortie de l'académie, il est successivement nommé en Inde, en Irlande, au Salvador et en Argentine.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé pro-nonce apostolique en Chine le 26 octobre 1970, il est consacré évêque le 15 novembre suivant par le cardinal Jean-Marie Villot. Il est ensuite nommé pro-nonce apostolique au Bangladesh le 31 janvier 1973, au Lesotho et en Afrique du Sud le 25 mars 1979, aux Pays-Bas le 6 novembre 1984.

Le 23 mars 1988, il est rappelé à Rome comme substitut de la Secrétairerie d'État pour les affaires générales avant de devenir président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens le 12 décembre 1989. Il se retire de cette charge le 3 mars 2001.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal par le pape Jean-Paul II lors du consistoire du avec le titre de cardinal-diacre de S. Maria in Via Lata. En 1999, à Augsbourg, il est un des signataires de la Déclaration commune sur la justification par la foi avec la Fédération mondiale luthérienne. Cette déclaration sera également adoptée par le Conseil méthodiste mondial en 2006.

Il est élevé au titre de cardinal-prêtre le 26 février 2002.

En 2004, il émet des critiques à propos de Dominus Iesus, ce qui suscite une légère controverse.

Il perd sa qualité d'électeur le jour de ses 80 ans le 5 juillet 2004, ce qui l'empêche de participer aux votes des conclaves de 2005 (élection de Benoît XVI) et de 2013 (élection de François).

Il meurt le 10 avril 2021 à Newcastle en Australie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]