Eduardo Paolozzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paolozzi reprend l'œuvre de William Blake Newton, illustrant comment les équations d'Isaac Newton changèrent notre vision mathématique du monde

Eduardo Luigi Paolozzi (Leith (Écosse), Londres, ), est un artiste écossais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paolozzi est né à Leith au nord d'Édimbourg, l'ainé d'une famille d'immigrants italiens. Il fait un an d'études au Collège d'art d'Édimbourg en 1943, un bref passage à la St Martin's School of Art en 1944, puis à la Slade School of Fine Art de Londres de 1944 à 1947, après quoi il commence à travailler à Paris.

Largement surréaliste, Paolozzi attire l'attention dans les années 1960 en produisant une série d'impressions sur toile assez étonnantes. Paolozzi est l'un des fondateurs de l'Independent Group, cercle précurseur du mouvement Pop art britannique des années 1950. Il se fait ensuite connaître en tant que sculpteur, en produisant des œuvres statuaires ayant souvent trait à des formes vivantes, mais possédant cependant des éléments rectilignes (souvent cubiques). Il sculpte également nombre de formes humaines 'déconstruites' dans un style proche du cubisme.

Il est professeur de sculpture et de céramique dans plusieurs établissements, notamment à l'Université de Berkeley (en 1968) et au Royal College of Art de Londres. Paolozzi eut une grande relation avec l'Allemagne, ayant travaillé à Berlin à partir de 1974. Il est également professeur à la Fachhochschule à Cologne de 1977 à 1981, puis enseigne la sculpture à l'Akademie der Bildenden Künste de Munich.

Paolozzi est élevé au rang de membre de l'Ordre de l'Empire britannique en1968 et en 1979 il est élu à la Royal Academy. Il devient le sculpteur officiel de Sa Majesté la Reine en 1986, et ce jusqu'à sa mort. Il est anobli par la Reine en 1989.

En 1994, Paolozzi fait don d'une grande partie de ses travaux, et de la grande majorité des objets présents dans son studio au Scottish National Gallery of Modern Art. En 1999 La Galerie Nationale d'Écosse ouvre la Galerie "Dean" et y expose sa collection. On pouvait aussi y voir une reproduction de ses studios de Munich et Londres.

En 2001, Paolozzi faillit succomber à une attaque (qui lui valut une entrée erronée dans le Carnet du jour de certains journaux ... ). Il passe le restant de ses jours en chaise roulante et meurt dans un hôpital londonien en avril 2005.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Distinctions et honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. London Gazette : n° 51720, p. 5227, 02-05-1989
  2. (en) Fiche sur le site de la Royal Academy of Arts

Liens externes[modifier | modifier le code]