Eduardo Afonso Viana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eduardo Vianna
Eduardo-viana.jpg
Eduardo Afonso Viana
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
LisbonneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Eduardo Afonso Viana né le à Lisbonne et mort le à Lisbonne est un peintre portugais[1]. Il est passé maître dans l’art du modernisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eduardo Afonso Viana est le fils de José Afonso Viana et Maria das Dores Fonseca Viana[2] Il étudie à l'Académie des beaux-arts de Lisbonne, il est l'étudiant de Veloso Salgado et Columbano Bordalo Pinheiro.En 1905 Il interrompt ses cours pour se rendre à Paris, afin d'étudier avec ean-Paul Laurens l'un des derniers exposants du style académique français[3].  A Paris, il est en relation avec Manuel Bentes et Manuel Jardim peintres et autres adeptes de Laurens. Il revient au Portugal entre 1915-1916, à cause de la première guerre mondiale et il vit à la Vila do Conde au nord du Portugal avec des amis peintres Sonia et Robert Delaunay. Sonia Delaunay met ce rapprochement à profit pour étudier le mouvement artistique de Viana.

Dix ans plus tard, en 1925, il revient au Portugal. C'est à cette période que son développement artistique atteint son plus haut niveau comme le démontrent ses œuvres de nu et de paysages[4].

Il reçoit le prix Colomban en 1941 et 1947, le Grand Prix de peinture Gulbenkian en 1957 puis le Prix national de peinture en 1965[5].

Eduardo Viana se marie deux fois au cours de sa vie. La première union est avec Mily Possoz artiste peintre portugaise de son état. Ils ont une fille qu'ils prénomment Josefa Pereira Viana. Son second mariage est avec Noémia Duarte Ramos, il n’a aucune descendance de ce côté-là[2]

Courants artistiques[modifier | modifier le code]

Il est l’un des pionniers du modernisme portugais. Il a pour habitude de ne pas représenter fidèlement ce qu'il voit, il a plutôt tendance à dessiner des équivalents picturaux. 

Œuvres majeures[modifier | modifier le code]

  • Louça de Barcelos 1915 (genre : nature morte)[6].
  • A revolta das bonecas 1916 (genre: scène)[7].
  • K4 Quadrado Azul 1916 (genre : nature morte)[4].
  • La Petite 1916 (genre : figuratif)[4].
  • Nu 1925 (genre : nu)[4].
  • Composição 1947 (genre : nature morte)[6].
  • Pousada de Ciganos 1923 (genre : paysage)[7].
  • A ponte de D. Maria 1925 (genre : paysage)[6]

Expositions artistiques[modifier | modifier le code]

En 1957, il remporte le Grand Prix de Peinture à la première exposition des arts plastiques de la Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne[4],[5]. En 1965, il reçoit le prix national pour l'art. En 1919, il participe à l'exposition III des modernistes à Porto[5]. En 1920, il tient sa première exposition personnelle encore à Porto à la Galerie Mercy, et une autre en 1921 celle-ci à Lisbonne[5]. En 1923, il invite ses collègues Amadeo de Souza-Cardoso et  José Sobral de Almada Negreiros pour participer à l'exposition de la Société nationale indépendante des Beaux-Arts à Lisbonne. Il organise le premier Salon d'automne de la Société nationale des Beaux-Arts en 1925, où il expose huit œuvres majeures[5]. En 1926, il participe au deuxième Salon d'Automne, à côté d’António Soares, José Tagarro et Carlos Botelho , entre autres[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Eduardo Afonso Viana », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, (ISBN 9780199773787)
  2. a et b Sandra Monteiro, « Bluestrass: Eduardo Viana - O supersticioso e obstinado », sur Bluestrass (consulté le 5 avril 2017)
  3. Margarida Elias, « Eduardo Viana (1881-1967) », sur A Arte em Portugal, (consulté le 5 avril 2017)
  4. a b c d et e (pt) « Eduardo Viana - Museu Calouste Gulbenkian », Museu Calouste Gulbenkian,‎ (lire en ligne, consulté le 5 avril 2017)
  5. a b c d e et f Com Jeito E. Arte, « Biografia do pintor Eduardo Viana », sur ComJeitoeArte, (consulté le 5 avril 2017)
  6. a b et c (pt) « quadrogiz »,
  7. a et b (en) « Eduardo Viana »,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]