Eduard von Falz-Fein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Édouard Alexandrovitch von Falz-Fein, né le à Gavrilovka (Empire russe) et mort le à Vaduz (Liechtenstein)[1], est un homme d'affaires, journaliste et dirigeant sportif liechtensteinois né russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le baron Édouard (Eddy) Alexandrovitch von Falz-Fein est né le à Gavrilovka (oblast de Kherson actuel, Empire russe) dans le palais des Falz-Fein. Il est le fils d'Alexandre Édouardovitch Falz-Fein (1864-1919) et de Véra Nikolaievna Epantchine (1886-1977). Il a passé une grande partie de son enfance dans les propriétés de sa famille paternelle en Ukraine (région de Kherson), en particulier à Askania-Nova.

Après la révolution russe, il a vécu avec sa mère et sa sœur Thaïs à Nice. Il est devenu journaliste sportif, proche de Maurice et de Jacques Goddet, et fut correspondant de L'Auto pour les Jeux olympiques de Berlin en 1936.

Il a servi de « diplomate sportif » à l'origine du mouvement olympique au Liechtenstein et de vice-président du Comité olympique du Liechtenstein au milieu des années trente. En 1951 et de 1953 à 1973, il a été président de l’association cycliste du Liechtenstein.

Édouard von Falz-Fein a milité pour le rapprochement entre l'émigration russe et la nouvelle Russie. Il a financé une grande partie de la recherche sur l'identification des restes de la maison Romanov.

Édouard von Falz-Fein parlait couramment le russe, l'allemand, le français et l'anglais.

Il est décédé tragiquement lors d'un incendie accidentel de sa villa Askania-Nova à Vaduz, le , à l'âge de 106 ans.

Famille[modifier | modifier le code]

Édouard von Falz-Fein était, du côté maternel, le petit-fils du général Nicolas Aleksieievitch Epantchine et de Véra Karlovna Koulstrem, fille de l'amiral Karl Féodorovitch Koulstrem et sœur du contre-amiral Serge Karlovitch Koulstrem (gouverneur de Sébastopol).

Et du côté paternel il était le neveu de Friedrich-Jacob Édouardovitch Falz-Fein (1863-1920), créateur d'Askania-Nova en Ukraine (aujourd'hui classée réserve de biosphère par l'UNESCO), le cousin germain du compositeur Nicolas Nabokov (lui-même cousin germain de l'écrivain Vladimir Nabokov) et le cousin du bobeur olympique Edouard Theodor von Falz-Fein (1912-1974).

Sa sœur Thaïs était l'épouse du journaliste Hans Paeschke (1911-1991), rédacteur en chef de la revue intellectuelle allemande Merkur.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lisa HEISS,  Askania Nova. Le paradis dans la steppe (Askania Nova. Das Paradies in der Steppe, 1970). Trad. de l’allemand par Evelyne Jeitl. Paris, Magnard, 1970.
  • (en) Lisa HEISS, Askania Nova. Animal Paradise in Russia. Adventure of the Falz-Fein family, London, The Bodley Head, 1970.
  • (ru) Nadezhda Danilevich, Барон Фальц-Фейн: жизнь русского аристократа, Moscou, Izobrazitelʹnoe iskusstvo, 2000

Liens externes[modifier | modifier le code]