Eduard Spelterini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eduard Spelterini
Description de cette image, également commentée ci-après
Eduard Spelterini
Nom de naissance Eduard Schweizer
Naissance
Bazenheid, Canton de Saint-Gall
Décès
Vöcklabruck, Oberösterreich
Nationalité suisse
Pays de résidence Suisse
Activité principale
aérostier, photographe

Eduard Spelterini, de son vrai nom Eduard Schweizer (né le 2 juin 1852 à Bazenheid et mort le 16 juin 1931 à Vöcklabruck, Haute-Autriche) est un pionnier suisse de l'aérostat et un photographe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi ses études à l'Académie d'aérostation à Paris de 1873 à 1876, il s'établit à son compte pour effectuer des vols en Europe, et en Afrique. Il réalise en particulier la première traversée des Alpes en 1898[1]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Les Chemins de fer fédéraux suisses ont baptisé en 2005 une rame de RABDe 500 du nom de « Eduard Spelterini »[2].

À Saint-Gall, une école et un parking ont aussi été nommé en son hommage[3],[4].

À Berne, Bazenheid et Lucerne, des rues portent son nom[5],[6],[7].

Références[modifier | modifier le code]

Photographie aérienne de Johannesburg prise en 1911 par Eduard Spelterini

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alex Capus und andere (zweisprachig D/E): Eduard Spelterini: Fotografien des Ballonpioniers. Verlag Scheidegger & Spiess, Zürich 2007, (ISBN 978-3-85881-188-2).
  • Hans Rudolf Degen: Schweizer Flugtechniker und Ballonpioniere: Jakob Degen, 1760–1848; Eduard Spelterini, 1852–1931; Emil Messner, 1875–1942; Auguste Piccard, 1884–1962. In: Schweizer Pioniere der Wirtschaft und Technik, 63. Herausgegeben vom Verein für Wirtschaftshistorische Studien, Meilen 1996, (ISBN 3-909059-10-4).
  • Eduard Spelterini: Über den Wolken. Brunner & Co A. G., 1928.
  • Alex Capus: Himmelsstürmer. Zwölf Portraits. Albrecht Knaus Verlag, München 2008, (ISBN 978-3-8135-0314-2).
  • (de) Erwin A. Sautter,  Spelterini, Eduard, dans : Neue Deutsche Biographie (NDB), volume 24, Duncker & Humblot, Berlin pas encore publié, p. 656–657 (original numérisé).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :