Edmund Waller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Edmund Waller
Image dans Infobox.
Edmund Waller
Fonctions
Membre du Parlement d'Angleterre
Membre du parlement d'Angleterre d'avril 1640
Amersham (d)
Membre du Parlement de 1661 à 1679
Membre du parlement d'Angleterre de 1628-1629
Amersham (d)
Membre du parlement d'Angleterre de 1626
Chipping Wycombe (d)
Membre du Parlement anglais de 1685-1687
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Coleshill (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Formation
King's College
Collège d'Eton
Royal Grammar School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Robert Waller (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Anne Hampden (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Mary Waller (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Anne Banks (d)
Mary Bressy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Elizabeth Waller (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Royal Society
4e Parlement de Jacques Ier d'Angleterre (en)
Parlement cavalier
Court Parlement
2e Parlement du roi Charles Ier d'Angleterre (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement

Edmund Waller, né le à Coleshill et mort le à Beaconsfield, est un poète anglais de la fin du XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses poèmes sont caractéristiques de la poésie courtisane de la littérature de la Restauration anglaise. Il était le poète courtisan le plus en vue à l’époque de Charles II d'Angleterre, bien que John Dryden ait depuis été davantage retenu par la postérité.

Le style de Waller, autrefois admiré jusqu’à l’excès, a depuis perdu sa popularité, à l’exception peut-être de quelques poèmes tels que Go, lovely Rose. Manquant lui-même d’une certaine imagination, il s’afficha en premier plan dans la réaction contre l’évolution de la poésie anglophone, qu’il jugeait de plus en plus violente et « suffisante ».

Waller est considéré par certains comme le père du distique d’inspiration classique en anglais, un titre semblant cependant devoir revenir à Geoffrey Chaucer. Il est néanmoins un précurseur incontestable du « distique héroïque », théorisé et perfectionné peu après par John Dryden et Alexander Pope.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :