Edmond de Mandat-Grancey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grancey.

Galiot François Edmond de Mandat-Grancey, né le à Grancey-le-Château (Côte-d'Or)[1] et mort le dans le 16e arrondissement de Paris[2], est un journaliste, écrivain et officier de marine français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir servi dans la marine comme lieutenant de vaisseau, Edmond de Mandat-Grancey fut un grand voyageur. Au début des années 1880, il écrivit pour le Correspondant une série d'articles relatant son voyage dans l'ouest canadien. Il a également publié divers ouvrages sur son passage aux États-UnisChicago, à New York et dans le Dakota) où il met en garde le public français contre l'« impérialisme » américain.

Mandat-Grancey a également visité l'île de Madagascar, le Congo français et l'État indépendant du Congo (propriété du roi Léopold II de Belgique) ainsi que la Grèce, à propos desquels il laisse des ouvrages de souvenirs.

Au tournant du siècle, le nom de Mandat-Grancey sera associé au royalisme de Charles Maurras et de l'Action française[réf. nécessaire]. En effet, il est l'un des premiers contributeurs de la Revue d'Action française[réf. nécessaire] (fondée par Henri Vaugeois et Maurice Pujo en 1899). Il rassemblera ses articles en volume en 1905 sous le titre Le Clergé français et le Concordat (Paris, Perrin).

Publications[modifier | modifier le code]

  • Dans les montagnes rocheuses, Plon, 1884, 316 p. |(lire en ligne).
  • En visite chez l'oncle Sam : New York et Chicago, Plon, 1885, 280 p. Illustré |(lire en ligne).
  • Chez Paddy [voyages en Irlande], Plon, 1887.
  • La brèche aux buffles. Un ranch français dans le Dakota, Plon, 1889 |(lire en ligne).
  • Idées japonaises sur la pudeur, 1890.
  • Souvenirs de la côte d'Afrique (Madagascar, Saint-Barnabé), Plon, 1892 |(lire en ligne).
  • Chez John Bull, journal d'un rural, Plon, 1895.
  • Chicago , Plon, 1898 | (lire en ligne).
  • Au Congo «1898». Impressions d'un touriste, Plon (1900) |(lire en ligne).
  • Au pays d'Homère, Plon, 1902 |(lire en ligne).
  • Le Clergé français et le Concordat, [recueil d'articles parus dans L'Action française], Perrin, 1905, 324 p. |(lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris, état-civil numérisé du 8e arrondissement, acte de mariage no 9 du entre Galiot François Edmond de Mandat, baron de Grancey, lieutenant de vaisseau, et Jeanne Marie Charlotte d'Avesgo de Coulonges.
  2. Archives de Paris, état-civil numérisé du 16e arrondissement, acte de décès no 1080 de l'année 1911. L’ancien officier meurt au domicile conjugal situé no 6 rue Greuze.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]