Edmond Yon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Edmond Yon
Image dans Infobox.
Edmond Yon vers 1897, photographie de l'atelier Nadar, Paris, BnF.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Maître
Élève
Lieu de travail
Distinction

Edmond Charles Joseph Yon né le à Montmartre et mort le à Paris est un graveur et peintre français

Il pratique la peinture de paysages et les vues de rivières.

Biographie[modifier | modifier le code]

Edmond Yon est le fils de Pierre Yon, né en 1805, propriétaire à Montmartre, et vivant rue Neuve-Pigalle. Il naît le à Montmartre[1].

En 1858, il travaille en société avec Georges-Léon-Alfred Perrichon.

Il a collaboré au Magasin pittoresque[2], au Monde illustré[3], à L'Illustrationetc.

Il expose au Salon, section gravure (gravure sur bois, eau forte) et reçoit une médaille de 2e classe en 1872 puis de 3e classe en 1874, puis en peinture, où il reçoit une médaille de 3e classe en 1875 et de 2e classe en 1879. Il fait partie du jury de gravure de 1875 à 1879.

Il produit cinq gravures pour l'album L'Eau forte en… (1874-1881), publié chez Alfred Cadart[4].

Edmond Yon produit les illustrations d'après photographies de l'ouvrage de Paul Verne, intitulé Quarantième ascension française au mont Blanc (1874) paru au Musée des familles dans la série « Le Docteur Ox » de Jules Verne.

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1886[5], parrainé par le peintre Jules Lefebvre.

Edmond Yon meurt le à Paris[6] et est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (16e division)[7].

Parmi ses élèves figurent Georges Garen[8] et Charles-Louis Houdard.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Brest, musée des Beaux-Arts[9] :
    • Bords de l'Eure, huile sur toile, 82,1 × 57 cm ;
    • Les Chardons en graine, huile sur toile, 33,2 × 51,2 cm.
  • Paris, musée Carnavalet :
    • La Rue Saint-Vincent à Montmartre, vers 1865, huile sur toile ;
    • Les Moulins de Montmartre ; versant nord, 1865, huile sur toile ;
    • Le Chevet de l'église Saint-Pierre-de-Montmartre, vers 1885, huile sur bois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Base Léonore, cote LH/2760/37 : le bulletin de naissance précise Montmartre comme commune de naissance.
  2. lire en ligne sur Gallica
  3. lire en ligne sur Gallica
  4. Notice, du Catalogue général de la BnF.
  5. Base Léonore.
  6. Bénézit, t. 14, Gründ, 1999, p. 807.
  7. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents, , 867 p. (ISBN 978-2-914611-48-0), p. 787-788.
  8. Fiche exposant SAF 1905, base salons du musée d'Orsay.
  9. Renaissance du Musée de Brest, acquisitions récentes : [exposition], Musée du Louvre, Aile de Flore, Département des Peintures, 25 octobre 1974-27 janvier 1975, Paris, , 80 p..

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :