Edmond Puyo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Edmond Puyo
Image dans Infobox.
Alexis Douillard, Portrait d'Edmond-Gabriel Puyo,
musée des Beaux-Arts de Morlaix.
Fonction
Maire de Morlaix
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
Autres informations
Propriétaire de

Edmond Gabriel Puyo est un homme politique, négociant, peintre et conservateur de musée français né le à Morlaix (Finistère) et mort le à Saint-Martin-des-Champs[1],[2].

Famille[modifier | modifier le code]

Edmond Puyo est le fils de Joachim Puyo (1792-1868), président du tribunal de commerce de Morlaix, et de Marie-Émilie Homon-Kerdaniel. Sa sœur aînée, Aspasie, épousa en 1844 Édouard Corbière, ce qui en fit l'oncle maternel de Tristan Corbière[2].

Son fils, Constant Puyo (1857-1933) est un des plus importants photographes pictorialistes français[2]. Son frère aîné, Édouard (en fait Jean Joachim Édouard Puyo, né le à Morlaix, mort le à Morlaix), est un officier d'artillerie, mais aussi un architecte et un peintre.

En 1866, il acquit le château de Bagatelle à Saint-Martin-des-Champs.

Vie publique[modifier | modifier le code]

Construction de la ligne de chemin de fer Morlaix-Carhaix en 1885, musée des Beaux-Arts de Morlaix.

De 1871 à 1878,Edmond Puyo fut maire de Morlaix[2], puis, en 1878, fut élu président du tribunal de commerce de la ville et président de la Chambre de commerce de Morlaix de 1881 à 1911.

Comme maire, il fit créer la bibliothèque municipale en 1873. Il fut à l'origine de l'école municipale d'art en 1882 et du musée des Jacobins[3], en 1885[4], dont il fut le conservateur jusqu'à sa mort.

L'archéologue amateur[modifier | modifier le code]

Edmond Puyo découvrit en 1871 une trentaine d'urnes funéraires à Parc-ar-Pagan à Saint-Martin-des-Champs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Relevé généalogique sur Geneanet.
  2. a b c et d [PDF]« Constant Puyo (1857-1933), le photographe. page 5 », sur www.ville-larochesuryon.fr (consulté le ).
  3. « Constant Puyo (1857-1933) », sur www.concarneau-peintres.fr (consulté le ).
  4. [PDF]« Inauguration d'une expo. », sur www.loisirs-en-finistere.com (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]