Edmond Marie Félix de Boislecomte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Edmond de Boislecomte
D'Elbée Chemillé.jpg
Le général d’Elbée protégeant les prisonniers républicains à Chemillé.
Titre de noblesse
Vicomte
Biographie
Naissance
Décès
(à 72 ans)
Paris 8e
Nationalité
Formation
Académie Julian
Faculté de droit de Paris (d) (licence) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Maîtres
Genres artistiques

Le vicomte Edmond Marie Félix de Boislecomte, né le à Arras et mort le à Paris[1], est un peintre de genre et de scènes historiques et biographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licencié en droit en 1871 à Paris[2], il étudie à l’académie Julian dans l'atelier de Jean-Paul Laurens et d’Arsène-Hippolyte Rivey (1838-1903)[3].

Il était marié à Marguerite de Marbot[4].

Il a exposé, à partir de 1879, les scènes d'histoires et orientales qu’il a exécutées, au Salon. Ses œuvres sont conservées aux musées des Beaux-arts de Pau, Rouen, Lille[5], et Limoges[6] et au musée d'Art et d'Archéologie de Senlis[5],[7].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de décès (avec date et lieu de naissance) à Paris 8e, vue 5/31.
  2. « Edmond Boislecomte (1849-1923) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 3 septembre 2015)
  3. Catalogue de la 27e exposition de la Société des Amis des Arts de la Somme, à Amiens en 1885, p. 11.
  4. « Il a conquis un général », www.paris-normandie.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2017)
  5. a et b « Joconde - catalogue - dictionnaires », sur www.culture.gouv.fr (consulté le 3 septembre 2015)
  6. « Collections de peinture en ligne | Musée des Beaux-Arts de Limoges », sur www.museebal.fr (consulté le 3 septembre 2015)
  7. « Collections - Senlis ; musée d’Art et d’Archéologie - Le lutrin d’Aulnay-les-Bondy | Musées de Senlis », sur musees.ville-senlis.fr (consulté le 7 janvier 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :