Edmond Maillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Edmond Maillet
SmithPaul MailletEdmond Zurich1932.tif

Edmond Maillet (à droite) et Paul Smith (en),
ICM de 1932 à Zurich.

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Edmond Théodore Maillet (1865-1938) est un mathématicien français spécialiste en théorie des nombres et en mécanique.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Page titre de la thèse d'Edmond Maillet.

Maillet soutient en 1892 à la Sorbonne une thèse en théorie des groupes (Recherches sur les substitutions, et en particulier sur les groupes transitifs[2]). Sur la base de ce travail, certains groupes de permutations sont appelés groupes de Maillet. De 1911 à 1928, Maillet est professeur d'analyse et de mécanique à l'École nationale des ponts et chaussées.

Maillet est un des rares mathématiciens français du XIXe siècle travaillant en théorie algébrique des nombres : il est le seul mathématicien français, en dehors de Henri Poincaré, qui mentionne la théorie des idéaux d'Ernst Kummer[3].

Maillet s'intéresse également à l'hydrologie, notamment de la Seine et du Rhin. Il est collaborateur à l'édition française de l'Enzyklopädie der mathematischen Wissenschaften, dans le domaine de la théorie des nombres.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 1896, Maillet obtient le Grand prix des sciences mathématiques de l'Académie des sciences et en 1912, le Prix Poncelet. En 1918, il est président de la Société mathématique de France. Il est promu officier de la Légion d'honneur le .

Traités[modifier | modifier le code]

  • Introduction à la théorie des nombres transcendants et des propriétés arithmétiques des fonctions, Paris, Gauthier-Villars,
  • Mécanique et physique du globe, essais d'hydraulique souterraine et fluviale, Paris, Hermann,
  • Cours de mécanique professé à l'École des ponts-et-chaussées. Premier livre : Mécanique pure. Deuxième livre : Mécanique appliquée, Paris, Hermann,

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Edmond Maillet » (voir la liste des auteurs).

  1. Indication biographiques d'après Ulrich Felgner dans Ernst Zermelo, Gesammelte Werke, vol. 1, p. 274.
  2. Recherches sur les substitutions, et en particulier sur les groupes transitifs sur le site archive.org.
  3. Catherine Goldstein, Sur la question des méthodes quantitatives en histoire des mathématiques : le cas de la théorie des nombres en France (1870–1914), 1999.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Système universitaire de documentation • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque royale des Pays-Bas