Edmond Blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blanc (homonymie).
Edmond Blanc
Edmond Blanc.jpg

Portrait vers 1900

Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Lieu de travail
Activité
Famille
Blanc, Edmond-Blanc
Mère
Fratrie
Conjoint
Marthe Galinier
signature d'Edmond Blanc

signature

Edmond Blanc, né le à Paris et mort le à Neuilly-sur-Seine, est un propriétaire-éleveur de chevaux de course et un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Hôtel particulier d'Edmond Blanc, 40 avenue Gabriel à Paris.

Il est le fils du richissime François Blanc, fondateur de la Société des bains de mer de Monaco qui a construit et exploité le casino et des hôtels de luxe à Monte-Carlo, et de sa seconde épouse Marie Hensel. Héritier d'une fortune considérable, Edmond Blanc devient propriétaire-éleveur de chevaux de course. En 1891, il fait construire le château de la Châtaigneraie, actuellement château du domaine de Saint-François-d'Assise à La Celle-Saint-Cloud et le haras de Jardy, sur les communes de Marnes-la-Coquette et de Vaucresson. En 1898, il devient propriétaire du domaine de La Fouilleuse, sur le territoire de Saint-Cloud et de Rueil-Malmaison, sur lequel il fait aménager l'hippodrome de Saint-Cloud et un centre d'entraînement, inaugurés en 1901. Il est également propriétaire de L'Écho de Paris. Parallèlement, il poursuit une carrière politique, comme maire de La Celle Saint-Cloud de 1890 à 1894 et de 1904 à 1912, et député conservateur des Hautes-Pyrénées dans l'arrondissement de Bagnères-de-Bigorre de 1893 à 1894 et de 1898 à 1902.

Edmond Blanc & son étalon Flying Fox

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

  • En 1890, il épouse Héloïse Marot, dont il divorce en 1909[2].
Alice Marot - Mme Edmond Blanc, mairesse de La Celle-Saint-Cloud.
  • En 1911, il épouse Marthe Galinier (1874-1947)[2], dont il a deux fils :
    1. Édouard Edmond-Blanc, surnommé « Eddy » (1901-1952), qui épouse la princesse Paule Murat (1901-1937)[2].
    2. François Edmond-Blanc (1908-1996), ancien gouverneur en Indochine et grand chasseur, il a écrit des ouvrages sur la chasse en Indochine. Il épouse Marie-Marcelle Paolucci. Une de ses filles, Éléonore, épouse le comte Guy-Emmanuel de La Rochefoucauld.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur le , puis promu officier le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J. O. du 22 décembre 1935
  2. a, b et c Généalogie d'Edmond Blanc sur geneanet.org

Sources & liens[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :