Edmond Blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blanc (homonymie).
Edmond Blanc
Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait vers 1900

Naissance
Paris (France)
Décès (à 64 ans)
Neuilly-sur-Seine, Seine (France)
Nationalité française
Profession
Propriétaire-éleveur de chevaux de course
Autres activités
Ascendants
Conjoint
Marthe Galinier
Famille
Blanc, Edmond-Blanc

Compléments

Par décret (J. O. du 22 décembre 1935) le patronyme de sa veuve et de ses descendants est modifié de "BLANC" en "EDMOND-BLANC"

Signature de Edmond Blanc


Edmond Blanc, né le à Paris et mort le à Neuilly-sur-Seine, est un propriétaire-éleveur de chevaux de course et un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils du richissime François Blanc, fondateur de la Société des bains de mer de Monaco qui a construit et exploité le casino et des hôtels de luxe à Monte-Carlo, et de sa seconde épouse Marie Hensel.

Héritier d'une fortune considérable, Edmond Blanc devient propriétaire-éleveur de chevaux de course. En 1891, il fait construire le château de la Châtaigneraie, actuellement château du domaine de Saint-François-d'Assise à La Celle-Saint-Cloud et leharas de Jardy, sur les communes de Marnes-la-Coquette et de Vaucresson. En 1898, il devient propriétaire du domaine de La Fouilleuse, sur le territoire de Saint-Cloud et de Rueil-Malmaison, sur lequel il fait aménager l'hippodrome de Saint-Cloud et un centre d'entraînement, inaugurés en 1901. Il est également propriétaire de L'Écho de Paris.

Parallèlement, il poursuit une carrière politique, comme maire de La Celle Saint-Cloud de 1890 à 1894 et de 1904 à 1912, et député conservateur des Hautes-Pyrénées dans l'arrondissement de Bagnères-de-Bigorre de 1893 à 1894 et de 1898 à 1902.

Edmond Blanc & son étalon Flying Fox

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

En 1911, il épouse Marthe Galinier (1874-1947)[1], dont il a deux fils :

  • Édouard Edmond-Blanc, surnommé « Eddy » (1901-1952), qui épouse la princesse Paule Murat (1901-1937)[1].
  • François Edmond-Blanc (1908-1996), ancien gouverneur en Indochine et grand chasseur, il a écrit des ouvrages sur la chasse en Indochine. Il épouse Marie-Marcelle Paolucci. Une de ses filles, Éléonore, épouse le comte Guy-Emmanuel de La Rochefoucauld.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur le , puis promu officier le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Généalogie d'Edmond Blanc sur geneanet.org

Sources & liens[modifier | modifier le code]