Edme Charles Chabert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Edme Charles Chabert est un ouvrier graveur, né à Paris le et mort à Paris 19e le 24 mai 1890[1]. Il fut, avec Paul Lafargue et Jules Guesde, l’un des fondateurs[2] du Parti ouvrier français et membre de l'Association internationale des travailleurs. Il fut membre du Conseil municipal de Paris et de membre du Conseil général de la Seine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il participa à la Révolution française de 1848 et aux Journées de Juin, émeutes ouvrières de juin 1848. Pour cet engagement, il fut condamné à dix-huit mois de prison.

Hostile au coup d’état de Louis-Napoléon Bonaparte, il fut arrêté, condamné et déporté.

Amnistié et libéré, il participa aux réunions publiques de 1868 — 1869 et fit partie du Comité central républicain des Vingt arrondissements.

Durant la Commune de Paris, il participa à la Commission fédérale des artistes et prit part aux affrontements, comme soldat dans la Xe légion. Après cinq mois de détention sur un ponton, il obtint un non-lieu.

Après la Commune, Chabert participa aux débats et aux activités de reconstruction du mouvement ouvrier.

En juin 1884, il se présente aux élections municipales de Paris dans le 19e arrondissement de Paris avec Édouard Vaillant pour le mouvement socialiste. Ils sont élus avec 38 729 voies. Il sera réélu sans discontinuité jusqu’à sa mort en 1890[3],[4].

Il repose dans la 76e division du cimetière du Père-Lachaise, dans une concession gratuite, par arrêté préfectoral en date du 21 juillet 1890. Sa tombe est surmontée d’un buste en bronze, œuvre du sculpteur Charles Lafuma.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :