Edith Nylon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Edith Nylon
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical New wave
Années actives 1977-1983, 2020
Labels CBS
Chiswick
Site officiel www.edithnylon.com
Composition du groupe
Membres Mylène Khaski
Christophe Boutin
Laurent Perez dit Karl Mormet
Yann Le Ker
Aram Kevorkian
Eric Jeuffrain
Philippe Topiol
Zako Khaski
Albert Tauby dit Albert T
Bernard Meyer
Frédéric Noyé

Edith Nylon est un groupe de musique rock français actif à la fin des années 1970-début des années 1980. Le groupe s'est reformé en 2020[1].

Fondé en 1977 à Paris par Mylène Khaski, Christophe Boutin, Zaco Khaski, Karl Mormet et Albert T., le groupe s'inscrit dans la mouvance Punk rock[2]. Edith Nylon est notamment précurseur de la musique new wave qui inspirera Rita Mitsouko. Le groupe est associé au courant des Jeunes Gens Modernes[3]. Le groupe connaît un certain succès, et joue en première partie de Jacques Higelin, Téléphone, ou The Police (le au Bataclan à Paris).

Le groupe, reformé, se produit le 17 janvier 2020 au Petit Bain[4], après un hiatus de 37 ans, et annonce un nouvel album et un concert en octobre 2020 au Trianon.

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

  • Mylène Khaski voix
  • Christophe Boutin guitare, chœurs
  • Zako Khaski basse, chœurs
  • Laurent Perez dit Karl Mormet guitare
  • Albert Tauby dit Albert T. batterie
  • Frédéric Noyé synthétiseurs, piano
  • Eric Jeuffrain basse
  • Bernard Meyer guitare, synthétiseurs (dans la deuxième formation)
  • Yann Le Ker basse (dans la troisième formation)
  • Aram Kevorkian claviers (dans la troisième formation)
  • Philippe Topiol voix (dans la troisième formation)
  • Frédéric Lemarchand (ex DKP) basse †

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.tsugi.fr/edith-nylon-les-annees-80-recommencent/
  2. Elégance punk, Philippe Azoury, Libération, 7 décembre 2005.
  3. Jacno intronisé au panthéon punk-pop, Philippe Brochen, Libération, 30 juin 2011.
  4. « Edith Nylon, les années 80 (re)commencent », sur TSUGI, (consulté le 20 janvier 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]