Édith Fambuena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Edith Fambuena)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Édith Fambuena
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument

Édith Fambuena est une musicienne et productrice française, née le 29 juillet 1965, originaire d'Aix-en-Provence.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1985, elle fonde avec Jean-Louis Piérot et Gérald de Palmas le groupe Les Max Valentin, reformé, en 1989, sous le nom plus connu Les Valentins[1],[2].

À la dissolution du groupe, en 2003, elle produit et réalise plusieurs albums pour d'autres artistes tels qu'Alain Bashung, Amandine Bourgeois, Pauline Croze, Étienne Daho, la Grande Sophie, Guillaume Cantillon, Tété, Jane Birkin, Jean Guidoni, Françoise Hardy, Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Hubert-Félix Thiéfaine et plus récemment Zazie ou encore Olivia Ruiz[3],[4].

Elle a joué dans le court-métrage Les derniers mots (1995) où elle tient le rôle d'un voyou, ainsi que dans le film Pourquoi pas moi de Stéphane Giusti, en 1999, où elle joue le rôle de Lola, une barmaid.

Elle cosigne avec Annika Grill la bande-son du film Libre échange (2010), réalisé par Serge Gisquière.

Réalisations ou/et participations[modifier | modifier le code]

  • Les Max Valentins (Les maux dits, 1987)
  • Étienne Daho (Pour nos vies martiennes, 1988)
  • Mercedes Audras (La tête à l'envers, 1988)
  • Étienne Daho (Carribean sea, 1989)
  • Les Valentins (Café des deux mondes, 1990)
  • Jacno (La part des anges, 1990)
  • Étienne Daho (Paris ailleurs, 1991)
  • Jacno (Une idée derrière la tête, 1991)
  • Étienne Daho (Daholympia, 1992)
  • Nicolas Sirkis (Dans la lune, 1992)
  • Les Valentins (Les Valentins, 1993)
  • Brigitte Fontaine (Genre humain, 1995)
  • Jacno (Faux témoin, 1995)
  • Les Valentins (Égo, égo, 1997)
  • Alain Bashung (Fantaisie militaire, 1998)
  • Doriand (Les sommets trompeurs, 1999)
  • Étienne Daho (Corps et armes, 2000)
  • Brigitte Fontaine (Kekeland, 2001)
  • Les Valentins (Juke Box, 2001)
  • Mercedes Audras (Album inédit, 2002)
  • Kaolin (Allez, 2002)
  • Marianne Faithfull (Kissin' Time, 2002)
  • Tété (À la faveur de l'automne, 2003)
  • Miossec (1964, 2004)
  • Jean Guidoni (Trapèze, 2004)
  • Pauline Croze (Pauline Croze, 2005)
  • Christophe Mali (Je vous emmène, 2005)
  • Michel Delpech (album de duos, 2006)
  • Polar (Le jour blanc, 2006)
  • Mercedes Audras (Les deux qui s'aiment, 2007)
  • Adamo (La part de l'ange, 2007)
  • Kaolin (Mélanger les couleurs, 2007)
  • Guillaume Cantillon (Les ballons rouges, 2007)
  • Étienne Daho (L'Invitation, 2007)
  • Jane Birkin (Enfants d'hiver, 2008)
  • REM (DVD Ninetynights, 2008)
  • Amandine Bourgeois (20 m2, 2009)
  • La Grande Sophie (Des vagues et des ruisseaux, 2009)
  • Julien Doré (Ersatz, 2010) (Les bords de mer)
  • Alan Corbel (EP, 2010)
  • Françoise Hardy (La pluie sans parapluie, 2010)
  • Guillaume Grand (L'amour est laid, 2010)
  • Les Françoises (Camille, Jeanne Cherhal, Emily Loizeau, La Grande Sophie, Olivia Ruiz, Rosemary Standley)
  • Hubert-Félix Thiéfaine (Suppléments de mensonge, 2011)
  • Tribute a Jacno Duo avec Christophe Miossec J'ai triste
  • Musique originale du Film Libre échange de Serge Gisquiere, 2011
  • Prix Constantin Hommage à Alain Bashung Camille, Daphnée, Olivia Ruiz, Raphael, 2011
  • Doriand (Lieu-dit, 2011)
  • Elles sont Paris, 2011
  • Tournée Le condamné à mort (Jean Genet) Jeanne Moreau, Étienne Daho, 2011
  • Pauline Croze (Le prix de l'Éden, 2012)
  • Stephan Eicher (L'envolée, 2012)
  • Jacques Higelin (Beau repaire, 2013)
  • Debout sur le zinc (Eldorado(s), 2015)
  • Zazie (Encore heureux, 2015)
  • Christian Olivier (On/off, 2016)
  • Olivia Ruiz (A nos corps-aimants, 2016)
  • Elles & Barbara (2016)
  • Jacques Higelin (75, 2016)
  • Alain Bashung (En amont, 2018)
  • Zazie (L'Essenciel, 2018)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Édith Fambuena, un certain regard », RFI Musique,‎ (lire en ligne, consulté le 7 novembre 2016)
  2. « Les Valentins trouvent leur ton. », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 7 novembre 2016)
  3. « Edith Fambuena : son actualité sur France Inter », sur France Inter (consulté le 7 novembre 2016)
  4. Valérie Lehoux, « Edith Fambuena, l’ingénieuse de la chanson », Télérama, 8 juillet 2017.