Edgardo Franzosini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Edgardo Franzosini
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Edgardo Franzosini, est un écrivain italien et traducteur né le à Rovagnate, en Lombardie.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1989, Edgardo Franzosini publia Il mangiatore di carta, où l'histoire tourne autour de deux personnages : Ernst Johann von Biron (ou Biren) duc de Courlande et Honoré de Balzac qui, dans les dernières pages d'Illusions Perdues, parle du duc.

En 1995, il publia Raymond Isidore e la sua cattedrale (Monsieur Picassiette: Raymond Isidore et sa cathédrale, trad. de l'italien de Philippe Di Meo). Le livre est consacré à Raymond Isidore et à sa Maison Picassiette, mais est aussi un hommage à Marcel Schwob, l'auteur des Vies Imaginaires. Raymond Isidore e la sua cattedrale gagne le prix Inedito-Maria Bellonci, et le prix Procida-Elsa Morante.

En 1998, Edgardo Franzosini publia Bela Lugosi qui remporte le prix Filmcritica-Umberto Barbaro.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Il mangiatore di carta (Milano:SugarCo) 1989
  • Raymond Isidore e la sua cattedrale (Milano:Adelphi) 1995
  • Bela Lugosi (Milano:Adelphi) 1998
  • Sotto il nome del Cardinale (Milano:Adelphi) 2013
  • Sul Monte Verità (Milano:Il Saggiatore) 2014
  • Questa vita tuttavia mi pesa molto (Milano:Adelphi) 2015
  • Il mangiatore di carta Nouvelle Edition (Palermo:Sellerio)
  • Rimbaud e la vedova (Milano:Skira) 2018

Contes[modifier | modifier le code]

  • Sopra la caviglia di Jules Verne in Panta n° 7 1992
  • Grande trampoliere smarrito in Watt n° 0,5 2012

En français[modifier | modifier le code]

  • Monsieur Picassiette: Raymond Isidore et sa cathédrale, trad. de Philippe Di Meo (Paris:JC Lattès) 1998

Traductions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]