Edgar Zeidler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zeidler.
Edgar Zeidler
Edgar Zeidler juin 2011.jpg
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Edgar ZeidlerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Edgar Zeidler (né en 1953 à Colmar) est un écrivain français, professeur de lycée et agrégé d'allemand.

Il est très engagé pour le dialecte alsacien : il a imaginé la graphie harmonisée Orthal et le président de l'association AGATE (Académie pour une Graphie Alsacienne Transfrontalière).

Il est originaire de Metzeral, son dialecte est l'alsacien de Colmar. Il écrit de la poésie dans divers dialectes, principalement en colmarien, mais aussi toujours en français et en allemand ; ce principe, appelé "triphonie", permet de mieux comprendre les textes et de les comparer.

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Travail dans la dialectologie[modifier | modifier le code]

  • En 2003, a collaboré à la rédaction de la "charte de la graphie harmonisée des parlers alsaciens" du GERIPA (Groupe d'Etudes et de Recherches Interdisciplinaires sur le Plurilinguisme en Alsace et en Europe) à l'Université de Haute-Alsace,. Une première version d'une nouvelle graphie alsacienne en a résulté[1]..
  • En 2006, il a fondé avec quelques amis l'association AGATE, pour promouvoir la langue alsacienne par l'écriture. Parmi ces premiers membres figuraient entre autres : Gérard Leser, Yves Bisch, Patrick Grimm, Danielle Crévenat-Werner, et Edgar Zeidler comme président.
  • En 2007, reçoit un trophée du "printemps pour notre langue"[2].
  • Le 19 octobre 2008, le premier "sentier des poètes alsaciens" a été inauguré à Munster. Ces sentiers sont des circuits où peut se promener et trouver le long du chemin des panneaux comportant des poésies en alsacien, français ou allemand. C'est une initiative de l'association AGATE, qui conduira par la suite à la création de "sentiers des poètes alsaciens" à divers endroits : Blienschwiller, Soultzmatt (inauguration prévue le 10 septembre 2011).
  • En 2009, a reçu le Bretzel d'or pour la dialectologie. (Promotion de la langue et de la culture alsaciennes[3]).
  • Depuis 2009, écrit un dimanche sur deux un petit cours d'alsacien dans le quotidien régional L'ALSACE[4].

Autres distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Wort-Spiele - Mots Croisés Thématiques, Éditions Ellipses, 2006.
  • Orthographe alsacienne - Bien écrire l'alsacien de Wissembourg à Ferrette, Éditions Jérôme Do Bentzinger, 2008.
  • Leçons d’alsacien, d'Yves Bisch et Edgar Zeidler, L’Alsace Magazines Éditions, tome 1 en 2012[5], tome 2 en 2014.
  • Andzitt - Endzeit - Fin d'une époque : poésies en triphonie (alsacien, français, allemand), Éditions Jérôme Do Bentzinger, 2007.
  • Wàckelkontàkt - Wackelkontakt - Faux contact : poésies en triphonie (alsacien, français, allemand), Éditions Jérôme Do Bentzinger, 2008.
  • Les fleurs d’un rêve - Tràuimbliameler - Traumblüten : poésies en triphonie (alsacien, français, allemand), Éditions Jérôme Do Bentzinger, 2011.
  • Laweslieder - Liebeslieder - Voluptés : poésies en triphonie (alsacien, français, allemand), Éditions L'Arpenteur, 2014.

Parutions dans la presse[modifier | modifier le code]

Poèmes publiés : Ethaina Verlag, "Das Gedicht lebt" chez Fischer Verlag, Elsässische Literatur-Zeitschrift (RAL), "Allmende" (revue alémanique de Karlsruhe).

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]