Eddie Adams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adams.
Eddie Adams
Eddie Adams (1969).jpg

Eddie Adams (1969)

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
New Kensington (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Arme
Conflits
Distinctions

Edward Adams, dit Eddie Adams (né le , à New Kensington, Pennsylvanie - mort le à New York[1]) était un photojournaliste américain, connu pour ses portraits de personnalités, ses reportages politiques et surtout ses photos de guerre. Il couvrit, au cours de sa carrière treize guerres, dont la guerre du Viêt Nam. Il s'intéressa également à d'autres domaines comme la mode ou le spectacle.

Longtemps membre du staff de photographes de l'agence Associated Press, il est l'auteur de l'un des clichés les plus connus de la guerre du Viêt Nam, qui fit le tour du monde : l'exécution sommaire, le 1er février 1968, dans une rue de Saïgon, d'un prisonnier vietcong par le chef de la police du sud du Viêt Nam, Nguyễn Ngọc Loan, que la publication de cette photographie à la une de tous les journaux du monde, rendit tristement célèbre. Grâce à cette photographie, Eddie Adams obtint le prix Pulitzer en 1969 ainsi que le World Press Photo. Quelque temps plus tard, Adams découvrit que le suspect dont il avait photographié l'exécution, Nguyễn Văn Lém, avait peu de temps auparavant tué le meilleur ami de Loan et massacré au couteau la famille de celui-ci.[réf. souhaitée]

Eddie Adams regretta par la suite le dommage que sa photographie causa à la réputation du général Nguyễn Ngọc Loan, ainsi qu'à sa famille. Lorsque celui-ci mourut, le , à Washington, DC, Adams le dépeignit comme le « héros d'une juste cause » :

« Ce type était un héros. L'Amérique devrait le pleurer. Je déteste le voir partir ainsi, sans que personne ne connaisse quoi que ce soit sur lui[2].  »

Eddie Adams est mort le , à l'âge de 71 ans, des suites de la maladie de Charcot.

En 2005, le festival de photojournalisme Visa pour l'image, qui se déroule chaque année à Perpignan a rendu hommage, un an après la disparition du photographe, à l'œuvre d'Adams.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Outre le prix Pulitzer, Adams a reçu plus de 500 récompenses, parmi lesquelles le prix George Polk pour un photo reportage d'actualité en 1968, 1977 et 1978, ainsi qu'un grand nombre de distinctions notamment le prix "photo d l'année" de la World Press Photo[3], le prix de la NPPA (National Press Photographers Association), le prix Sigma Delta Chi et celui de l'Overseas Press Club (Club de la presse d'outre-mer).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]