Ed Lacy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ed Lacy
Nom de naissance Leonard "Len" S. Zinberg
Alias
Steve April, Mark Haggstrom, Russell Turner
Naissance
New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 56 ans)
Harlem, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Prix Edgar-Allan-Poe du meilleur roman en 1958
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Ed Lacy est un des pseudonymes de Leonard "Len" S. Zinberg, né le à New York et mort le dans Harlem, écrivain américain de roman policier. Il utilise à quelques reprises les autres pseudonymes : Steve April, Mark Haggstrom et Russell Turner.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il écrit tout d’abord des nouvelles dans des magazines ou des pulps comme Esquire, Collier’s, The New Yorker ou Ellery Queen's Mystery Magazine.

Il est membre de la Ligue des écrivains américains fondée après la Première Guerre mondiale par Ernest Hemingway, John Dos Passos et John Reed. À ce titre, il soutient comme Dashiell Hammett, le comité « Laissez l’Amérique hors de la guerre » en .

Sous son nom ; il publie son premier roman en 1940, Walk Hard-Talk lound. À partir de 1951, il utilise le pseudonyme d’Ed Lacy pour signer The Woman Aroused, pseudonyme qu’il utilise à vingt-huit reprises.

C’est un des premiers auteurs de romans policiers à mettre en scène des héros noirs comme le détective privé Toussaint Moore dans Room to Swing ou le policier Lee Hayes dans Harlem Underground. Il aborde également la question des indiens dans Shakedown for Murder. Outre ses convictions antiracistes, il fait part dans ses romans de ses autres convictions progressistes et pacifistes avec Sin in Their Blood qui se déroule sur fond de chasse aux communistes au début du maccarthysme et The Napalm Bugle publié pendant la guerre du Viêt Nam. Ses romans sont souvent situés dans les milieux sportifs et ses héros sont des athlètes, Go for the Body, un détective expert en judo, Strip for Violence ou encore haltérophile, The Best That Ever Did It. Room to Swing a reçu le prix Edgar-Allan-Poe du meilleur roman en 1958. Il écrit 4 histoires pour des séries télévisées policières.

Il meurt d’une crise cardiaque en 1968.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Certains romans ayant été édités en Grande-Bretagne avec un titre différent, les titres ci-dessous sont ceux de l'édition originale américaine

  • Walk Hard-Talk Lound (1940) signé Leonard S. Zinberg
  • What D’Ya Know for Sure (1947) signé Leonard S. Zinberg
  • Hold With the Hares (1948) signé Leonard S. Zinberg
  • The Woman Aroused (1951)
  • Sin in Their Blood (1952)
  • Strip for Violence (1953)
  • Enter Without Desire (1954)
  • Go for the Body (1954)
  • Route 13 (1954) signé Steve April
  • The Best That Ever Did It (1955)
  • The Men from the Boys (1956)
  • Lead with Your Left (1957)
  • Room to Swing (1957)
  • The Short Night (1957) signé Russell Turner
  • Breathe No More, My Lady (1958)
  • Shakedown for Murder (1958)
  • Be Careful How You Live (1959)
  • Blonde Bait (1959)
  • The Big Fix (1960)
  • A Deadly Affair (1960)
  • Bugged for Murder (1961)
  • The Freeloaders (1961)
  • South Pacific Affair (1961)
  • The Sex Castle (1963)
  • Two Hot to Handle (contient 2 nouvelles : The Coin of Adventure and Murder in Paradise) (1963)
  • Moment of Untruth (1964)
  • Harlem Underground (1965)
  • Pity the Honest (1965)
  • The Hotel Dwellers (1966)
  • Double Trouble (1967)
  • In Black & Whitey (1967)
  • The Napalm Bugle (1968)
  • The Big Bust (1969)

Bibliographie française[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Chasse aux sorcières, (Sin in Their Blood), Série noire no 174, 1953
  • À bras raccourcis, (Strip for Violence), Série noire no 268, 1955
  • Meurtre à domicile, (Enter Without Desire) Un Mystère no 256, 1956
  • L’À près-midi d’un fauve, (Go for the Body), Un mystère no 204, 1955
  • Ça c’est du billard, (The Best That Ever Did It), Un mystère no 235, 1955
  • Enquête privée, (The Men from the Boys), Un mystère no 280, 1956
  • Anguille sous roche, (Lead with Your Left), Un mystère no 293, 1956
  • À corps et à crimes, (Room to Swing), Un mystère no 325, 1957. Réédition dans une nouvelle traduction de Roger Martin sous le titre Traquenoir, Éditions du Canoë, 2022
  • Quatre pas dans la nuit, (Be Careful How You Live), Un mystère no 431, 1958
  • Mal de mort, (Shakedown for Murder), Un mystère no 354, 1957
  • Une blonde dans le Pacifique, (Blonde Bait), Presses Internationales collection Amour et Violence
  • Du punch dans l’air, (The Big Fix), Série noire no 582, 1960
  • Ça craint le soleil, (The Freeloaders), Nuit blanche no 26, 1963
  • Blanc et noir, (In Black & Whitey), Série noire no 1225, 1968
  • Pétards mouillés, (The Napalm Bugle), Série noire no 1288, 1969

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Par ordre alphabétique

Signées Ed Lacy[modifier | modifier le code]

  • Amen !, (Amen !), Alfred Hitchcock magazine no 73, mai 1967
  • Ce cher Arthur, (Who will miss Arthur ?), Alfred Hitchcock magazine no 88, août 1968
  • Condamnation à vie, (Life Sentence), Alfred Hitchcock magazine no 22, février 1963
  • Feu rouge, (Red Light), Alfred Hitchcock magazine no 53, septembre 1965
  • Gadgets, (Heir to Murder, 1967), Alfred Hitchcock magazine no 78, octobre 1967
    • rééditée avec le titre L'Héritage périlleux, Histoires à vous mettre K.O., Pocket no 2364, 1986
  • Jour de chance, (Sic Transit...), Le Saint détective magazine no 134, avril 1966
  • L'Eunuque, (The Eunuch), Le Saint détective magazine no 142, décembre 1966
  • La Balle au bond, (Lucky Catch, 1962), Histoires pour tuer le temps, Le Livre de poche no 6721, 1990
  • La Jeune fille avare, (Finders-Killers, 1957), Alfred Hitchcock magazine no 59, mars 1966
    • rééditée avec le titre La Mauvaise aubaine, Histoires qui virent au noir, Pocket no 4297, 1987
  • Le Chant du cygne, (Surtain Speech, 1962), Alfred Hitchcock magazine no 37, mai 1964
    • rééditée avec le titre Bout de décès, Histoires noires pour nuits blanches, Pocket no 2363, 1986
  • Le Coup de la crème glacée, (The Frozen Custard Caper), Mystère magazine no 185, juin 1963
  • Le Crime ne paie pas... assez, (Crime Doesn't Pay Enough, 1960), Alfred Hitchcock magazine no 32, décembre 1963
  • Le Dénominateur commun, (Death : the Black-Eyed Denominator, 1963), Alfred Hitchcock magazine no 40, août 1964
  • Le Diable dans le bénitier, (The Devil You Know), Le Saint détective magazine no 119, janvier 1965
  • Le Meilleur film de Mr Burton, (Say "Cheese"), Alfred Hitchcock magazine no 98, juillet 1969
  • Le Poids de l'oseille, (How Heavy Is Green ?), Alfred Hitchcock magazine no 34, février 1964
  • Le Shériff mène l'enquête, (The Square Root of Death), Le Saint détective magazine no 88, juin 1962
  • Les Diamants de l'espace, Alfred Hitchcock magazine no 100, septembre 1969
  • Les Spécialistes, (The Specialists), Alfred Hitchcock magazine no 128, janvier 1972
  • Retour au bercail, (Home Free), Alfred Hitchcock magazine no 14, juin 1962
    • rééditée avec le titre Bouillabaisse à l'américaine, Histoires médusantes, Le Livre de poche no 6632, 1989
  • Sacré Veinard !, (You Can't Win'em (at) All), Alfred Hitchcock magazine no 105, février 1970
  • Tout doux !, (Store Cop, 1967), Alfred Hitchcock magazine no 77, septembre 1967
    • rééditée avec le titre Faut pacifier !, Histoires à faire pâlir la nuit, Pocket no 2362, 1985
  • Trompes de Justice, (Horn of Justice, 1965), Alfred Hitchcock magazine no 63, juillet 1966
    • rééditée avec le titre Jéricho, Histoires renversantes, Pocket no 2360, 1985
  • Un héroïque citoyen, (I Did It for... Me), Le Saint détective magazine no 93, novembre 1962
  • Un seul fait le poids, (The real Sugar), Mystère magazine no 195, mai 1964
  • Un Shérif pas comme les autres, (The swinging Sheriff, 1963), Histoires à sang pour sang, Le Livre de poche no 6698, 1989
  • Une Femme de tête, (An Estimate of Rita, 1961), Alfred Hitchcock magazine no 7, novembre 1961

Signées Steve April[modifier | modifier le code]

  • Le Plus grand coup de l'histoire, (The Greatest Snatch in History, 1967), Mystère magazine no 249,
  • Mince de verre !, (My Cop Runneth Over), Alfred Hitchcock magazine no 71,
  • Miracle mortel, (The Miracle Motive), Alfred Hitchcock magazine no 115,

Filmographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]