Echo Voyager

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Echo Voyager est un drone sous-marin autonome américain conçu par Terre & Mer, l'une des branches de R&D de Boeing.

Version améliorée de l'Echo Seeker et de l'Echo Ranger[1], il est doté d'une propulsion hybride (batteries électriques/générateur diesel rechargeant les batteries en surface) lui permettant une autonomie de 12 000 kilomètres et de six mois (contre 3 jours pour le modèle précédent)[1],[2]. Alors que l'Echo ranger pouvait descendre à 6000 pour Seeker, son successeur ne pourra atteindre que -3 600 mètres.

Il communique par liaison satellite, à partir de la surface[2].

L'Echo Voyager est d'une taille importante avec 16 mètres de long (à comparer aux 5,5 mètres de l'Echo Ranger. Il pèse près de 50 tonnes[2].

L'usage de ce drone sous-marin est la cartographie sous-marine, l'inspection d'infrastructures sous-marines, l'’exploration pétrolière offshore et l'usage militaire (renseignements, leurres, lutte anti-sous-marine, pose de charges)[1],[2].

En mai 2016, l'Echo Voyager était encore en train d'être testé en mer, pas encore commercialisé[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Boeing présente son nouveau monstre des mers, le sous-marin autonome Echo Voyager », sur H+ MAGAZINE (consulté le 19 mai 2016)
  2. a b c d et e « Un drone sous-marin autonome », sur Sciences et avenir (consulté le 19 mai 2016)

Articles connexes[modifier | modifier le code]