Eau morte (hydrologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Eau morte.

L’eau morte est un phénomène marin où l'avancée d'une embarcation est gênée (perte de vitesse) par le frottement causé par une couche d'eau douce située au-dessus d'une couche d'eau salée plus lourde. L'eau douce est souvent issue de glaces, ce qui explique que ce phénomène se produise dans les milieux polaires (banquise) ou particulier (fjord).

Fridtjof Nansen est le premier à décrire ce phénomène en 1893 lors d'une de ses expéditions vers l'archipel Nordenskiöld.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Albert Goupil, Sur le phénomène de l'eau morte (dead water), dans Annales des ponts et chaussées. 1ère partie. Mémoires et documents relatifs à l'art des constructions et au service de l'ingénieur, janvier-février 1909, p. 13-141 (lire en ligne)