Earl Manigault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Earl Manigault
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
AlgerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Earl « The Goat » Manigault ( - ) était un joueur de basket-ball, plus précisément de Streetball et est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de tous les temps.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et carrière

Earl Manigault est né à Charleston en Caroline du Sud et fut élevé à Harlem dans l’état de New York. Il grandit en jouant et pratiquant constamment du basketball. Avec une moyenne par match de 24 points et 11 rebounds, lorsque Manigault commença au lycée Benjamin Franklin, il fut un acteur dynamique du Basketball dans la ligue sportive scolaire publique. Dans les années 1950, il battit le record de la NYC junior high school en scorant 57 points lors d'un match. En fréquentant le lycée,La vie de Manigault a pris un tournant fatidique quand il a commencé à s'associer aux groupes qui mèneraient finalement à son expulsion. Il commença à prendre de la drogue et à raté les cours. Il était une star de son équipe lycéenne et semblait être destiné à la grandeur de l'association nationale de basketball. Manigault fut exclu de son lycée à cause d'une trop grande consommation de marijuana. Il finit ses années lycée dans une académie privée, l'institut Laurinburg, en Caroline du Nord. En un an chez eux, il afficha une moyenne de 31 points et 13 rebounds par match.

Il s'inscrit à l'université Johnson C. Smith mais la quitta après un semestre du à ses problèmes constant avec l'école et à ses critiques continues avec l'entraîneur.

Son surnom "GOAT" a plusieurs origines. Dans un article pour le New York Times, Earl déclara qu'il a eu le surnom parce qu'un professeur du collège continuait à prononcer son nom Mani-Goat. D'autres théories indiquent qu'à l'époque où Manigault était au lycée, Il était connu comme "The Goat" en raison de son attitude tranquille. Une autre théorie indique que le surnom commença par la confusion avec le nom de Manigault; Les gens pensaient que Manigault s'appelait Earl Nanny Goat, alors il est devenu "The Goat". Cependant, la croyance la plus populaire est qu'il a été appelé The Goat comme l'acronyme de Greatest Of All Time. Bien qu'il ne soit pas clair comment le nom a été baptisé, Greatest of All Time est l'idée qui a perduré. Le "Happy Warrior Playground" sur Amsterdam à l'ouest de la 99ème rue à Manhattan est plus communément appelé «Goat Park» où régna Manigault.

Manigault était particulièrement célèbre pour ses capacités de saut sur les terrains de basketball. Quelle que soit sa légende, c'est un mythe de terrain de jeu dont on n'a pas de preuves concrètes, y compris son mouvement signature, le double dunk. Il voulait prétendument dunker la balle, en l'attrapant avec la main gauche puis en la passant à la main droite.

Atteint de problèmes cardiaques dus à une très forte consommation de drogue dans ses jeunes années, et malgré sa petite taille (1,85 m environ) pour un basketteur, il comble ces manques par une volonté et une détente exceptionnelle. Durant ces longues années de déchéance qu'ont représenté pour lui la quête de sa dose dans les rues de Harlem, et même de la prison pendant quelques mois, il ne peut accomplir de carrière en NBA. Véritable légende du basket de rue, maniant le ballon avec brio et réalisant des mouvements encore jamais vus sur les playgrounds New-Yorkais, il se fait rapidement connaître dans son quartier puis dans la ville entière, si bien qu'il a côtoyé les plus grands de sa génération. Certaines rumeurs racontent qu'il est le premier basketteur à rentrer un dunk à 720°, la légende assure aussi qu'il allait chercher des pièces de monnaie sur le haut de la planche. Plusieurs basketteurs dont Kareem Abdul-Jabbar ont affirmé qu'il était le plus grand joueur avec lequel il n'ait jamais joué. Il mourut en 1998 en laissant derrière lui ce surnom : The Goat qui veut dire The Greatest Of All Time sous-entendu le meilleur joueur de tous les temps, ainsi qu'un tournoi célèbre dans son Bronx natal connu sous le nom de Rucker Park.

Un film raconte son histoire : "L'étoile du Bronx" ("Rebound" en VO) avec Don Cheadle dans le rôle de Earl Manigault.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]