Eanger Irving Couse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eanger Irving Couse
Image dans Infobox.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
AlbuquerqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Distinction

Eanger Irving Couse est un peintre américain né le à Saginaw dans le Michigan et mort le à Albuquerque au Nouveau-Mexique. Il est reconnu pour ses peintures d'Amérindiens, du Nouveau-Mexique et du Sud-Ouest des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eanger Irving Couse naît le à Saginaw dans le Michigan, deuxième fils de Moses Snover Couse et Mary Jane Price[1].

Il quitte le Michigan pour des études d'art professionnelles à l'Art Institute of Chicago et à la National Academy of Design de New York. Il va ensuite à Paris, où il étudie à l'École des Beaux-Arts et à l'Académie Julian sous William Bouguereau. Il vit en France pendant 10 ans, peignant principalement des paysages de la côte. Entre 1893 et 1896, il vit à la colonie artistique d'Étaples, où il peint ses rues et ses pêcheurs, dont la Scène côtière, Étaples. En 1895, à Étaples, il est l'un des témoins de la naissance d'Harry van der Weyden, le fils du peintre Harry van der Weyden[2].

En 1896, il est de retour aux États-Unis où il expose ses travaux d'Étaples à New-York. En 1900, il repart voyager en Europe, en Angleterre, en Belgique, Hollande et effectue un nouveau séjour à Étaples.

Lors des années 1901 et 1902, il découvre Taos au Nouveau-Mexique où il réalise de nombreux tableaux représentant les peuples autochtones. En 1915, Il fonde la Société des peintres de Taos avec Ernest L. Blumenschein, Bert G. Phillips, Joseph Henry Sharp, W. Herbert Dunton, et Oscar Edmund Berninghaus[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Pas-de-Calais, collection du département du Pas-de-Calais : Berger et son troupeau, 1890, huile sur carton, 51,6 × 62,5 cm[3],[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Leavitt 2019, p. 4.
  2. « acte de naissance n°90 d'Harry van der Weyden, fils », sur archivesenligne.pasdecalais.fr (consulté le ), p. 85.
  3. a et b Musée du Touquet-Paris-Plage, Lumière d’Opale : Les peintres étrangers de la colonie d’Étaples (1880-1920), Le Touquet-Paris-Plage, Aprim & Henry 62170 Montreuil, , 75 p. (ISBN 978-2-9580069-0-7), p. 39
  4. Musée du Touquet-Paris-Plage et Marie-Françoise Bouttemy, Lumière d’Opale : Les peintres étrangers de la colonie d’Étaples (1880-1920), Le Touquet-Paris-Plage, Aprim & Henry 62170 Montreuil, , 75 p. (ISBN 978-2-9580069-0-7), p. 39

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]