Eamon Ryan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eamon Ryan
Illustration.
Eamon Ryan, en 2015.
Fonctions
Ministre des Transports
En fonction depuis le
(1 an, 3 mois et 23 jours)
Premier ministre Micheál Martin
Gouvernement 32e
Prédécesseur Shane Ross
Ministre de l'Environnement, du Climat et des Communications
En fonction depuis le
(1 an, 3 mois et 23 jours)
Premier ministre Micheál Martin
Gouvernement 32e
Prédécesseur Richard Bruton
Chef du Parti vert d'Irlande
En fonction depuis le
(10 ans, 4 mois et 23 jours)
Prédécesseur John Gormley
Ministre des Communications, de l'Énergie et des Ressources naturelles

(3 ans, 7 mois et 9 jours)
Premier ministre Bertie Ahern
Brian Cowen
Gouvernement 27e et 28e
Prédécesseur Noel Dempsey
Successeur Pat Carey
Teachta Dála
En fonction depuis le
(5 ans, 7 mois et 10 jours)
Élection 26 février 2016
Réélection 8 février 2020
Circonscription Dublin Bay South
Législature 32e et 33e

(8 ans, 7 mois et 26 jours)
Élection 17 mai 2002
Réélection 24 mai 2007
Circonscription Dublin South
Législature 29e et 30e
Biographie
Nom de naissance Eamon Michael Ryan
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance Dundrum (Comté de Dún Laoghaire-Rathdown, Irlande)
Nationalité Irlandaise
Parti politique Parti vert
Diplômé de University College Dublin
Profession Homme d'affaires

Eamon Michael Ryan, né le 28 juillet 1963 à Dundrum, est une personnalité politique irlandaise du Parti vert.

Il est Ministre de l'Environnement, du Climat et des Communications depuis juin 2020 et chef du Parti vert depuis mai 2011.

Il est Teachta Dála (député) pour la circonscription de Dublin Bay South depuis 2016, et auparavant de 2002 à 2011 pour la circonscription de Dublin South. Il a précédemment été Ministre des Communications, de l'Énergie et des Ressources naturelles[1],[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Eamon Ryan », sur Oireachtas Members Database (consulté le )
  2. « Dublin Bay South constituency », sur The Irish Times (consulté le )