Ealhmund

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ealhmund
Titre
Roi de Kent
 ? –  ?
Prédécesseur Ecgberht II ?
Successeur Offa de Mercie ?
Biographie
Date de décès après 784
Enfants Ecgberht
Liste des rois de Kent

Ealhmund est roi de Kent en 784.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ealhmund est l'un des rois les plus obscurs de l'histoire du Kent. Il semble avoir succédé à Ecgberht II[1]. L'unique trace contemporaine de son existence est une charte généralement datée de 784[2], par laquelle il fait don de terres à Sheldwich à Wihtred, l'abbé du monastère de Reculver[3]. Dès l'année suivante, le roi Offa de Mercie agit dans le Kent comme s'il ne s'agissait que d'une province de son propre royaume, et le Kent ne recouvre son indépendance qu'en 796, avec Eadberht Præn[1].

Deux versions de la Chronique anglo-saxonne font de cet Ealhmund le père du roi de Wessex Ecgberht, qui règne de 802 à 839. Les historiens modernes acceptent pour la plupart cette identification, malgré les questions qu'elle soulève quant à la manière dont le fils d'un roi de Kent a pu monter sur le trône du Wessex. Les listes généalogiques de la Chronique anglo-saxonne qui font remonter l'ascendance d'Ecgberht et Ealhmund jusqu'à Cerdic, fondateur légendaire du royaume au VIe siècle, pourraient avoir été créées sous le règne d'Ecgberht pour accroître sa légitimité[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Kelly 2004.
  2. Yorke 1990, p. 31.
  3. (en) « S 38 », sur anglo-saxons.net (consulté le 16 février 2018).
  4. (en) Heather Edwards, « Ecgberht [Egbert] (d. 839) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (lire en ligne) (inscription nécessaire).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]