Eurecom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis EURECOM)
EURECOM
Eurecom.svg
Image dans Infobox.
Histoire et statut
Fondation
Type
Fondateur
Directeur
Ulrich Finger
Devise
École d'ingénieurs et centre de recherche en systèmes de communication
Membre de
Institut Mines-Télécom
Site web
Localisation
Campus
Campus SophiaTech
Ville
Pays
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

EURECOM est l'une des 204 écoles d'ingénieurs françaises accréditées à délivrer un diplôme d'ingénieur[1] spécialisée dans les sciences du numérique, notamment la sécurité numérique, les systèmes de communication et la science des données. Elle délivre aussi un diplôme d’ingénieur de spécialisation (post master).

EURECOM est membre fondateur du Campus SophiaTech de Sophia Antipolis.

Implantation géographique[modifier | modifier le code]

Bâtiment Eurecom au sein du Campus SophiaTech.

EURECOM est implanté dans le parc scientifique de Sophia Antipolis au sein du Campus SophiaTech[2] inauguré en [3].

Cette implication se traduit d'une part par une association à plusieurs projets, tout particulièrement avec ses partenaires industriels et d'autre part par sa participation aux commissions et au conseil d'administration de l'association qui regroupe les partenaires industriels et académiques de toute la région PACA[réf. nécessaire].

Membres et partenaires[modifier | modifier le code]

EURECOM a été créé en 1991 en tant que groupement d'intérêt économique. Les membres actuels du consortium sont:

Membres industriels : Orange, BMW Group Research & Technology[4], NortonLifeLock[5], SAP[6], IABG ;

Membres institutionnels : Principauté de Monaco[7] ;

Membres universitaires : Institut Mines-Télécom, EDHEC Business School[8], Aalto University (Helsinki)[9], Politecnico di Torino[10], Université technique de Munich (TUM), Université norvégienne de sciences et de technologie[11], École polytechnique Chalmers (Suède)[12], Université technique de Prague (CTU), TU Wien[13], ITMO Université (St-Petersburg), Université de Liège[14]

L'Institut Mines-Télécom est membre fondateur du consortium EURECOM.

EURECOM est membre du pôle de compétitivité Secured Communication Solutions (SCS).

Départements d'enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

EURECOM est organisée en trois départements d’enseignement et recherche, notamment:

  • Sécurité numérique
  • Systèmes de communication
  • Science des données.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Diplôme d'ingénieur (Bac+5)[modifier | modifier le code]

Le 15 octobre 2021, EURECOM a été accrédité par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI) a délivré un diplôme d'ingénieur[15] et intègre le Concours Commun Mines-Ponts pour la rentrée de 2022[16],[1].

Tous les cours sont enseignés en anglais et sont accrédités par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI).

Les cours proposés sont organisés en filières:

  • Science des données
  • Internet des objets (IoT)
  • Sécurité numérique
  • Systèmes de Communication Intelligents
  • Systèmes embarqués

Diplôme d'ingénieur Spécialisé (Bac+6)[modifier | modifier le code]

En 2012, EURECOM a été accrédité par la CTI (Agence Française d'Accréditation pour la Formation des Ingénieurs) pour délivrer deux diplômes post-master (Diplôme d'ingénieur spécialisé), ouverts aux candidats titulaires d'un master complété, en:

  • Communications pour les systèmes de transport intelligents - Véhicules connectés;
  • Sécurité des systèmes informatiques et des communications.

Les deux diplômes ont reçu le label EURACE [13], délivré par l'ENAEE (European Network for Accreditation of Engineering Education).

Masters Internationaux[modifier | modifier le code]

Doctorat[modifier | modifier le code]

EURECOM propose aussi des programmes de doctorat. Les diplômes de doctorat sont délivrés par Sorbonne Université et l'École Doctorale Informatique, Télécommunications et Électronique (EDITE). Actuellement, il y a environ 85 doctorants à EURECOM.

En 2020, EURECOM a signé un accord de partenariat de double diplôme avec l'EDHEC Business School (École des Hautes Études Commerciales du Nord) à la fois sur la gestion (entreprise) et l'Internet des Objets (ingénierie)[17].

EURECOM est également un partenaire co-organisateur de l'école d'été BMW Group organisée chaque année[18].

Recherche[modifier | modifier le code]

L'activité de recherche d'EURECOM est organisée autour de trois thèmes principaux:

  • Systèmes de communication;
  • Science des données;
  • Sécurité numérique.

EURECOM compte actuellement[Quand ?] 26 membres du corps professoral et environ 85 doctorants. Sa recherche contractuelle est reconnue dans toute l'Europe et contribue largement à son budget.

La recherche d'EURECOM a été récompensée par trois subventions ERC en trois ans attribuées au Prof. Davide Balzarotti[19], au Prof. Petros Elia[20] et au Prof. David Gesbert[21].

Deux laboratoires de recherche de Télécom Paris sont associés à EURECOM: System on Chip et l'Équipe DEIXIS Sophia (USAGE).

Classements[modifier | modifier le code]

2021

  • Classé par U-Multirank dans le "Top 25" globalement en[23] :
    • "Mobilité étudiante"(#4 France)
    • "Co-publications avec des partenaires industriels" (#1 France)
  • 1ère place en France parmi les écoles d'ingénieurs pour la meilleure expérience étudiante avec le label HappyAtSchool 2021®[24]

2020

  • 3ème parmi les 25 meilleurs établissements en "Co-publication avec des partenaires industriels" par U-Multirank [25].
  • 3ème parmi les 25 meilleurs établissements en «Mobilité étudiante» par U-Multirank[26].
  • 2ème Université d'Informatique et d'Électronique en France par Guide2Research [27].

2019

  • 551/600 dans le monde entier en informatique et systèmes d'information par QS World University Rankings[28].

2018

  • 11ème établissement d'enseignement supérieur en France par Scimago Institutions Rankings[29].
  • Cinq étoiles QS dans l'enseignement, l'employabilité et les installations[30].

Labels[modifier | modifier le code]

EURECOM a reçu en 2006 le label «Institut Carnot»[31]. En outre, il propose un programme de double diplôme de deux ans sous le label Erasmus Mundus Master et fait partie des deux masters numériques de l'EIT en système autonome (AUS) et en cybersécurité (CSE).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Arrêté du 25 février 2021 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé.
  2. Le site du conseil départemental des Alpes-Maritimes.
  3. Le site du quotidien Nice Matin.
  4. (en) « BMW Forschung und Technik GmbH & EURECOM. Intelligent information and communication technologies for future vehicles. », sur www.press.bmwgroup.com (consulté le )
  5. « Les travaux conjoints de Symantec et du monde académique », sur Les Echos, (consulté le )
  6. « Quick insight into SAP Labs France | SAP Blogs », sur blogs.sap.com (consulté le )
  7. « Eurecom », sur Les actualites de la Principaute de Monaco (consulté le )
  8. « L’EDHEC et EURECOM signent une alliance stratégique originale pour répondre aux enjeux d’une société en profonde transformation », sur www.edhec.edu, (consulté le )
  9. (en) « International Joint Degree Programmes | Aalto University », sur www.aalto.fi (consulté le )
  10. « Student guide 2015 - 2016 (ord. D.M. 270/04) | Eurecom Project », sur didattica.polito.it (consulté le )
  11. « Admission – Master of Science (MSc) in Security and Cloud Computing – 2-years – Trondheim/Espoo/Lyngby/Stockholm/Tartu/Sophia Antipolis - NTNU », sur www.ntnu.edu (consulté le )
  12. « Membership in Eurecom opens for increased international collaboration | Chalmers », sur www.chalmers.se (consulté le )
  13. (en) « TU Wien becomes a member of EURECOM », sur www.tuwien.at (consulté le )
  14. « L’ULiège rejoint le Consortium d’EURECOM », sur www.facsa.uliege.be (consulté le )
  15. « eurecom_nice_decision_20210701 »
  16. « Écoles | Concours Mines-Télécom » (consulté le )
  17. « Nouveau double-diplôme EDHEC & EURECOM : se former à l'internet des objets et au management », sur www.edhec.edu, (consulté le )
  18. (en) « Partners », sur www.summerschool.bmw (consulté le )
  19. « cordis.europa.eu »
  20. « cordis.europa.eu »
  21. « cordis.europa.eu »
  22. « Eurecom »
  23. « country-reports »
  24. « ChooseMyCompany », sur choosemycompany.com (consulté le )
  25. « Ranking & Subjects », sur www.umultirank.org (consulté le )
  26. « 2020 », sur www.umultirank.org (consulté le )
  27. (en) « Top Computer Science University Ranking in France 2020 », sur Research.com (consulté le )
  28. (en) « Computer Science & Information Systems », sur Top Universities (consulté le )
  29. « Institut Eurecom Ranking », sur www.scimagoir.com (consulté le )
  30. (en) « EURECOM », sur Top Universities (consulté le )
  31. « Accélérez votre innovation », sur Carnot Télécom & Société Numérique (consulté le )