ESG (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ESG.
ESG
Description de cette image, également commentée ci-après

ESG en concert au festival All Tomorrow's Parties en 2004.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Post-punk, électro, hip-hop old-school, post-disco, funk, no wave
Années actives 19781985, 19912007, depuis 2008
Labels 99 Records, Factory, Soul Jazz, Universal Sound
Composition du groupe
Membres Marie Scroggins
Renee Scroggins
Valerie Scroggins
Chistelle Scroggins
Nicole Scroggins
Deborah Scroggins
Leroy Glover
Tito Libran
David Miles

ESG est un groupe de no wave américain originaire du Bronx, à New York. Leur chanson UFO est l'une des plus samplées de l'histoire de l'industrie musicale[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

ESG en 2015.

Le groupe est formé à la fin des années 1970, composé de quatre sœurs (Marie, Renee, Valerie et Deborah Scroggins), et dont la musique exerça, naïvement pourrait-on dire, une influence sur des genres aussi variés que le hip-hop, la house, le post-punk et la no wave[3],[4]. ESG est un acronyme pour Emerald, Sapphire and Gold.

Le groupe voit plusieurs de ses titres produits par Martin Hannett qui travaillait pour Factory et avait réalisé l’album de Joy Division Unknown Pleasures et Closer et les aida à inventer un son particulier, froid et groovy.

Curieusement alors que le groupe n’avait pas d’influence punk majeure, il a joué en première partie des Clash, avant de devenir populaire sur les pistes de danse grâce au titre Moody. La musique d'ESG a été samplée d'innombrables fois par d'autres groupes[3], en particulier son morceau UFO. Le son de sirène qui figure dans le morceau a été repris par de très nombreux rappeurs. En raison d'une faillite du label du groupe, ce n’est qu’en 2000 que fut publié A South Bronx Story, puis en 2002, Step Off. Renee Scroggins apparaît dans l'album Ginger de Gaëtan Roussel pour les titres Si l'on comptait les étoiles et DYWD.

ESG annonce des concerts en Suède et en France en septembre 2011[5]. Un concert en mars 2012 est annoncé pour terminer la tournée en soutien à leur troisième album, Closure. ESG tournera toujours en date de juin 2014 et publiera le single Watching de leur prochain album, What More Can You Take?!, qui est annoncé en novembre 2015[6],[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 1981 : ESG
  • 1982 : ESG Says Dance to the Beat of Moody
  • 1992 : Sample Credits Don't Pay Our Bills

Album live[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2000 : A South Bronx Story
  • 2007 : A South Bronx Story 2 – Collector's Edition:Rarities
  • 2010 : Dance to the Best of ESG

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Terich, Jeff Terich, Green, Liam, Pearson, Paul et Butch Rosser, « 10 of the Most Sampled Songs in Pop Music », Treblezine, (consulté le 29 décembre 2015).
  2. (en) « Samples of UFO by ESG on WhoSampled », sur WhoSampled (consulté le 21 mars 2017)
  3. a et b (en) ESG sur AllMusic.
  4. (en) TrouserPress.com, 28 août 2011.
  5. (en) Marie Tippex, « ESG ANNOUNCES EXCLUSIVE SHOWS : DANCE ! », julietippex.com (consulté le 26 février 2012)
  6. (en) Paloma Ortiz, « Q&A: Renee Scroggins of ESG », Pulse, SF Station, (consulté le 26 février 2012)
  7. r, Julia Chan, « ESG embarks on final funky fete »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), (consulté le 26 février 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :