EPEX SPOT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spot.

La bourse européenne de l’électricité EPEX SPOT SE est une bourse de l’électricité au comptant (spot) pour l'Allemagne, la France, la Grande Bretagne, les Pays-Bas, la Belgique, l'Autriche, la Suisse et le Luxembourg.

En 2015 EPEX SPOT a fusionné avec APX Group qui gérait les marchés électriques spot en Belgique, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

Description[modifier | modifier le code]

EPEX SPOT SE est une société de droit européen basée à Paris avec des bureaux à Amsterdam (Pays-Bas), Londres (Royaume Uni), Leipzig (Allemagne), Vienne (Autriche) et Berne (Suisse). Elle gère les marchés spot de l’électricité pour le négoce au comptant en Allemagne, en Autriche, en France, au Luxembourg et en Suisse, l’Allemagne, l’Autriche et le Luxembourg formant une zone de prix unique. Depuis le 4 mai 2015, EPEX SPOT détient à 100 % le groupe APX, qui opère les marchés spot de l’électricité en Belgique (par le biais de Belpex), aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

Shareholder Structure EPEX SPOT

EPEX SPOT a été créée en 2008 par la fusion des marchés spot de l’électricité des bourses de l’énergie Powernext SA et European Energy Exchange (EEX AG). Aujourd’hui, EPEX SPOT est détenue par le groupe EEX (51%) et les gestionnaires de réseaux de transport, organisés en une holding : HGRT, composée de RTE, Elia, Amprion, APG, Swissgrid et Tennet, qui détiennent 49 % des parts sociales[1].

EPEX SPOT est l’une des parties prenantes du Couplage Multirégional (Multi-Regional Coupling) qui connecte les marchés à hauteur de 85 % de la consommation européenne d’électricité[2]. EPEX SPOT opère également le marché hongrois pour le compte de la bourse de l’électricité hongroise HUPX. De plus, EPEX SPOT fournit ses services de couplage de marché par les prix à trois des quatre bourses de l’électricité du 4M Market Coupling englobant la République tchèque, la Hongrie, la Slovaquie et la Roumanie[3].

EPEX SPOT compte plus de 270 membres[4] et environ 150 salariés[5].

Gouvernance[modifier | modifier le code]

EPEX SPOT SE est une entreprise à système de gouvernance dualiste. Les actionnaires nomment un Conseil de surveillance composé d’acteurs du secteur de l’énergie européen, qui élit un Directoire et approuve la stratégie de l’entreprise. Le Conseil de surveillance soutient le travail effectué par EPEX SPOT sur l’intégration du marché européen de l’électricité et prend en compte le nombre croissant de partenariats à l’échelle européenne et internationale[6].

Un Exchange Council composé par des membres de marché a été mis en place en tant qu’organe indépendant afin de garantir des règles de gouvernance de pointe. 22 membres et 4 invités permanents se réunissant tous les trimestres reflètent équitablement la diversité des profils économiques et institutionnels existants parmi les membres de marché, qui sont issus de secteurs variés[7].

EPEX SPOT détient à 100% une filiale en Suisse, EPEX SPOT Schweiz AG, et en Belgique, EPEX SPOT Belgium SA.

Trading[modifier | modifier le code]

En 2016, le volume d’électricité négocié sur les marchés d’EPEX SPOT s’est élevé à 529 térawatts heure (TWh)[8].

Marchés Day-Ahead[modifier | modifier le code]

EPEX SPOT gère les marchés électriques Day-Ahead pour l’Allemagne/Autriche/Luxembourg, la France, la Grande Bretagne, les Pays-Bas, la Belgique et la Suisse. Ces marchés Day-Ahead, pour une livraison d'électricité le jour suivant, sont organisés par enchère, appariant une fois par jour les courbes de l’offre et de la demande et fixant ainsi les prix de manière anonyme, transparente et sûre. Les membres de marché entrent leurs ordres pour des quantités horaires d’électricité dans le carnet d’ordres qui ferme à 11 heures de matin en Suisse et à midi pour tous les autres marchés. EPEX SPOT calcule les courbes de l’offre et de la demande et leur intersection pour chaque heure du jour suivant. Les résultats sont publiés à partir de 11h10 du matin (Suisse) et de 12h55 (tous les autres marchés). L’indice de prix pour le marché allemand/autrichien est appelé le Physical Electricity Index, ou PHELIX, et est une référence pour les prix de gros en électricité en Europe en vertu de sa liquidité sous-jacente[9].

Couplage de marchés[modifier | modifier le code]

Les enchères Day-Ahead pour les marchés belge, néerlandais, allemand/autrichien/luxembourgeois, français et britannique font partie du Couplage Multirégional. Il connecte les marchés en Allemagne, en Autriche, au Benelux, en Espagne, en France, en Italie, au Portugal, au Royaume-Uni, en Slovénie, dans les Pays Nordiques et aux Pays Baltes grâce à une solution de couplage par les prix visant à optimiser l’utilisation des capacités entre ces pays, augmentant le bien-être social de l’ensemble de ces marchés.

Marchés infra-journaliers (Intraday)[modifier | modifier le code]

EPEX SPOT gère également les marchés infra-journaliers pour l’Allemagne, la France, la Grande Bretagne, les Pays-Bas, la Belgique, l’Autriche, la Suisse et le Luxembourg. Les marchés infra-journaliers sont organisés en négociation continue – les ordres des membres de marché sont entrés dans le carnet d’ordre sans interruption. Dès que deux ordres sont compatibles, ils sont exécutés. Les contrats pour des quantités horaires d’électricité peuvent être négociés jusqu’à 30 minutes avant livraison physique, et même jusqu'à 5 minutes avant livraison en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas. Les transactions en Suisse ansi que les transactions transfrontalières peuvent être completé jusqu'à 60 minutes avant livraison[10]. Depuis le 14 décembre 2010, les membres peuvent conclure des transactions transfrontalières entre les marchés infra-journaliers français et allemand/luxembourgeois. Le système de négociation des matières premières utilisé par EPEX SPOT, M7 (ComXerv), permet d’avoir des transactions transfrontalières simultanées sur la bourse et en OTC grâce à sa connexion à la plateforme de capacité gérée par les gestionnaires de réseaux de transport. Le lancement du marché infra-journalier autrichien en octobre 2012, a permis d’étendre les transactions transfrontalières à l’Autriche, suivie par la Suisse en juin 2013. Les systèmes de trading intraday de la Belgique et des Pays-Bas ont été connecté en 2016[11].

Contrats quart d'heure[modifier | modifier le code]

En décembre 2011, EPEX SPOT a introduit les contrats quart d’heure sur le marché continu infra-journalier en Allemagne. Ces contrats facilitent la négociation de sources intermittentes et permettent de gérer les variations intra-horaires de production et de consommation. Avec le lancement du marché infra-journalier en Suisse, les contrats quart d’heure ont été étendus à ce marché, incluant la négociation transfrontalière.

En décembre 2014, EPEX SPOT a lancée une enchère pour les contrats quart d’heure sur le marché infra-journalier allemand afin de fournir un signal prix fiable tous les quarts d’heure. Cette enchère qui a lieu à 15h offre un outil permettant aux responsables d’équilibre d’affiner leur portefeuille au quart d’heure près en cas d’augmentation de production et d’écart de prévision. Ce faisant, le signal prix des contrats quart d’heure contribue à l’augmentation de la flexibilité et, dans le même temps, incite à la stabilisation du système[12],[13]. En 2017, EPEX SPOT a introduit des contrats 30-minutes sur les marchés Intraday continus français, allemand et suisse, permettant le négoce local et cross-border implicite aux frontières respectives. Ces contrats ont été créés pour gérer des challenges en terme de flexibilité de manière efficace, et pour aider les participants du marché à gérer leurs besoins d’équilibre envers le gestionnaire de réseau de Transport français[14].

Intégration avec le groupe APX[modifier | modifier le code]

En avril 2015, EPEX SPOT et le groupe APX ont annoncé l’intégration de leurs activités afin de constituer une bourse de l’électricité en Europe du Centre Ouest (CWE, englobant l'Allemagne, la France, l’Autriche, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et la Suisse) et au Royaume-Uni. Cette intégration a réduit les barrières de négociation de l’électricité dans la région CWE et UK. Les membres de marché bénéficient des systèmes de négociation harmonisés, d’un seul règlement et un seul processus d’admission pour toute la région, réduisant les frais de négociation et les barrières d’entrée pour les nouveaux membres. Ils auront de plus accès à un éventail plus large de produits et bénéficieront de ce qu’il y a de mieux en matière de normes et de service client. De façon générale, cette intégration a eu pour conséquence une gouvernance plus efficace et facilitera davantage la création d’un marché de l’électricité unique en Europe, tout à fait conforme aux objectifs du cadre réglementaire européen pour les marchés de l’électricité[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1], A propos des actionnaires
  2. [2], Communiqué de Presse du 24.02.2015
  3. [3], 4M Market Coupling Extended High Level Market Design
  4. [4], Liste des membres de marché d’EPEX SPOT
  5. « EPEX SPOT Annual Report 2016 », sur www.epexspot.com, (consulté le 27 juillet 2017)
  6. [5], Conseil de Surveillance
  7. [6],Exchange Council
  8. « Press Release », sur www.epexspot.com, (consulté le 27 juillet 2017)
  9. « Description of EPEX SPOT Market Indices », sur www.epexspot.com, (consulté le 27 juillet 2017)
  10. « Les délais sur l'Intraday », sur www.epexspot.com
  11. « Joint Press Release », sur www.epexspot.com, (consulté le 27 juillet 2017)
  12. [7], Enchère pour les contrats quart d’heure
  13. [8], Bundesnetzagentur/Bundeskartellamt (2014) : Monitoringbericht 2014, p. 19.
  14. « Press Release », sur www.epexspot.com, (consulté le 27 juillet 2017)
  15. [9], Communiqué de presse du 17 avril 2015

Lien externe[modifier | modifier le code]