EMD GP35

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
EMD GP35 n°2500 du Burlington Northern Santa Fe

Les EMD GP35 sont une série de locomotives diesel-électrique à quatre essieux construites par General Motors Electro-Motive Division entre juillet 1963 et décembre 1965 et par General Motors Diesel entre mai 1964 et janvier 1966. La puissance de la locomotive est fournie par un moteur EMD 567D3A 16-cylindres qui génère 2 500 ch (1 860 kW).

Beaucoup de compagnies de chemin de fer ont échangé des machines Alco et des unités F de EMD pour des GP35, réutilisant ainsi les bogies et les moteurs de traction. Certaines compagnies ont vu EMD réutiliser des bogies Alco sur leurs GP35. C'est notablement le cas pour le Gulf, Mobile and Ohio Railroad, Southern Railway, et le Ann Arbor Railroad.

1251 exemplaires de cette locomotive ont été construits pour des compagnies des États-Unis, 26 ont été construits pour des compagnies du Canada et 57 ont été construits pour des compagnies du Mexique.

Acheteurs originaux[modifier | modifier le code]

Compagnie Quantité Numéros Notes
Alaska Railroad
3
2501–2503
Ann Arbor Railroad
10
385–394
Bogies type B
Atchison, Topeka and Santa Fe Railway
161
1300–1460
Atlantic Coast Line Railroad
6
909–914
Cédés au Seaboard Coast Line, numéros 1400 à 1405[1]
Baltimore and Ohio Railroad
41
3500–3519, 3540–3559, 3581
Canadian National Railway
2
4000–4001
Renumérotés 9300 et 9301
Canadian Pacific Railway
24
8202–8213, 5014–5025
Les 8202 à 8213 renumérotés 5002 à 5013, les 5024 et 5025 sont des derniers GP35 construits
Chesapeake and Ohio Railway
42
3520–3539, 3560–3575
3045, 3047
Reconstruits à partir de GP30 détruits ; renumérotés 3583 et 3584
3537 (second), 3563 (second), 3574 (second)
Reconstruits à partir de GP35 détruits
3582
Reconstruit à partir d'un GP7
Chicago, Burlington and Quincy Railroad
22
978–999
Transférés au  Burlington Northern, numéros 2524 à 2545[2]
Chicago and Eastern Illinois Railroad
31
242–259
Transférés au Missouri Pacific Railroad, numéros 650 à 667
260–272
Transférés au Missouri Pacific Railroad, numéros 668 à 680 ; au Louisville and Nashville Railroad, numéros 1116 à 1128
Chicago, Milwaukee, St. Paul and Pacific Railroad
12
360–371
Renumérotés  1500 à 1511
Chicago and North Western Railway
43
824–866
Les 824 et 825 remplacent  des GP9 détruits
Chicago, Rock Island and Pacific Railroad
34
300–333
De Queen and Eastern Railroad
1
D-6
Denver and Rio Grande Western Railroad
22
3029–3050
Detroit, Toledo and Ironton Railroad
8
350–357
Erie Lackawanna Railroad
36
2551–2586
Transférés au  Conrail 3657, numéros à 3692[3]
Great Northern Railway
24
3017–3040
Transférés au  Burlington Northern, numéros 2500 à 2523[2]
Gulf, Mobile and Ohio Railroad
48
601–648
Bogies type B
Louisville and Nashville Railroad
17
1100–1115,
1101 (second numéro)
1101 (second numéro) reconstruit sur la base d'une machine détruite
Missouri Pacific Railroad
50
600–614, 640–649
Provenant du Texas and Pacific Railway
615–639
Ferrocarriles Nacionales de México
55
8200–8254
Les 8215 à 8229 ont un capot court haut avec générateur de vapeur.
New York, Chicago and St. Louis Railroad
1
910
Reconstruit à partir d'un GP9 détruit. Transféré au N&W, n°2910[4]
New York Central Railroad
31
6125–6155
Renumérotés 2369 à 2399 ; numéros conservés par le Penn Central et la Conrail.

Le NYC 6155 était l'ex-EMD n°1964 « Foire internationale de New York  1964-1965 », ex EMD n°5661

Norfolk and Western Railway
69
200–239, 1309–1328
1300–1301
Nez bas, commandées par le Pittsburgh and West Virginia Railway
1302–1308
Nez bas, commandés par le Wabash Railroad
Pennsylvania Railroad
119
2252–2370
2309 et 2310 renumérotés 2250 à 2251, et 2369 et 2370 renumérotés 2309 à 2310; numéros conservés par le Penn Central et la Conrail
Reading Company
37
6501–6506, 3626–3656
6501 à 6506 renumérotés  3620 à 3625 ; cédés à la  Conrail, numéros 3620 à 3656[3]
Richmond, Fredericksburg and Potomac Railroad
8
111–118
Renumérotés 131 à 138
Seaboard Air Line Railroad
10
535–544
Transférés au Seaboard Coast Line, numéros 1406 à 1415[1]
Ferrocarril Sonora–Baja California
2
2307–2308
St. Louis – San Francisco Railway
33
700–732
Les 725 à 731 ont des bogies type B
Soo Line Railroad
10
722–731
Le 722 à des bogies type B
Southern Railway
78
240–244
Provenant du Central of Georgia Railway
2645–2704, 2526
Le n°2526 estLiens externes reconstruit sur la base d'un GP30 détruit, les 2645 à 2702 ont des bogies type B
2705–2715
Provenant du  Savannah and Atlanta Railway, bogies type B
2641
Provenant du CNO&TP, reconstruit sur la base d'un GP30 détruit
Southern Pacific Company
160
7408–7484, 7700–7782
Renumérotés  6520 à 6679
St. Louis Southwestern Railway
22
760–781
Renumérotés  6500 à 6519; Les 780 et 781 ont été détournés au Southern Pacific Company, renumérotés  6680 et 6681
Toledo, Peoria and Western Railway
3
900–902
Bogies type B
Union Pacific Railroad
24
740–763
Les 762 et 763 ont les ex-EMD 5652 et 5654, premières GP35 construites à partir de GP35–DD35–DD35–GP35 de démonstration.
Wabash Railroad
8
540–547
Transférées au  Norfolk and Western, numéros 3540 à 3547[4]
Western Maryland Railway
5
501–505
Renumérotés 3576 à 3580
Western Pacific Railroad
22
3001–3022

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Seaboard Coast Line Motive Power », The Diesel Shop (consulté le 13 mars 2013)
  2. a et b (en) Brian Ambrose, « Chicago, Burlington, & Quincy Section », Burlington Northern Tribute (consulté le 13 mars 2013)
  3. a et b (en) Robert S. Waller, « Loco Rosters: April 1, 1976 », Conrail Cyclopedia (consulté le 13 mars 2013)
  4. a et b (en) John Komanesky, « Norfolk & Western Motive Power Summary », The Diesel Shop (consulté le 13 mars 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pinkepank, Jerry A. (1973). The Second Diesel Spotter’s Guide. Milwaukee, WI: Kalmbach Publishing Company. (ISBN 0-89024-026-4).