Estudiantes Handball Club Tournai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis EHC Tournai)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
EHC Tournai
Logo du EHC Tournai
Généralités
Nom complet Estudiantes Handball Club Tournai
Fondation 1974
Couleurs Bleu et Orange
Salle Hall des Sports de la C.E.T.
Siège Avenue de Gaulle, 2 - 7500 Tournai
Site web http://www.estu.be

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Belgique 2013-2014
0

L’Estudiantes Handball Club Tournai, abrégé en EHC Tournai, surnommé L'Estu, est un club de handball belge, situé à Tournai en Belgique dans la Province du Hainaut.

Poteur du matricule 176, le club évolue en Division 1, c'est d'ailleurs le troisième club hainuyer à s'être hissé à ce niveau, les deux autres étant le CSV Charleroi et SHC Mont-sur-Marchienne.

L'Estu est affilié à la LFH.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’Estudiantes Handball Club Tournai, le matricule 176, a été fondé en 1974 au Collège de Kain à l’initiative de Michel Bataille, avec quelques anciens de la rhéto. Ils étaient tous passionnés par ce sport encore très peu pratiqué en province de Hainaut, le nom du club est inspiré du club de football argentin, l’Estudiantes de la Plata[1].

Repère historique[modifier | modifier le code]

  • 1974 C’est en que Michel Bataille et son ami Patrick Chantry fondèrent le club. En septembre, le club entre en championnat en promotion Brabant-Hainaut, les matchs se déroulant alors dans la salle du Skill à Tournai.
  • 1976 Le club change de salle, et prend le hall communal de Kain comme salle domicile.
  • 1977/1978 Le club est champion de la promotion Brabant-Hainaut, et accède en Division 3.
  • 1980 L’EHC Tournai déménage dans la salle communale d’Herseaux.
  • 1984 L’Estudiantes déménage vers l’ancien centre équestre d’Estaimbourg.
  • 1989 La direction engage une équipe préminime en Ligue du Nord-Pas-de-Calais.
  • 1990/1991 Le club redescend en promotion Brabant-Hainaut.
  • 1991/1992 L’Estu monte en D1 LFH.
  • 1992/1993 Nouveau déménagement pour le club tournaisien, qui quitte Estaimbourg pour Estaimpuis. Le comité décide d’arrêter la compétition à la mi-championnat dans l’attente d’une autre solution.
  • 1993/1994 Cette année voit la création des équipes minimes, cadets et juniors, ainsi que le déménagement vers le hall omnisports de Celles.
  • 1994/1995 Le club retrouve son équipe seniors qu’il aligne en promotion Brabant-Hainaut.
  • 1995/1996 L’équipe première accède de nouveau à la D1 LFH.
  • 1997 Ultime déménagement pour le club, qui retrouve sa ville natale de Tournai, en s’installant au Hall des Sports de la C.E.T.
  • 1999/2000 Patrick Chantry démissionne de son poste de président, il sera remplacé par Pierre-Yves Proot la saison suivante.
  • 2001/2002 Qualification pour les play-offs de la D1 LFH et montée en Division 2 (ancienne Division 3).
  • 2002/2003 L’Estu termine quatrième de la Division 2 (ancienne Division 3).
  • 2004/2005 Arrivée de Robin Mathijs à la tête de l’équipe. Il prend du service en tant que joueur pour redresser l’équipe.
  • 2006/2007 Malgré un septième place en Division 2 (ancienne Division 3) au terme de la saison, l’équipe première élimine, en coupe de Belgique, le club de Division d’honneur (actuelle Division 1) HC Eynatten-Raeren, et crée en fin de saison le Challenge Patrick Chantry.
  • 2007/2008 L’équipe première est championne de Division 2 et, grâce au projet de sensibilisation au handball dans les écoles, 400 jeunes pratiquent le handball.
  • 2008/2009 L’Estudiantes HC Tournai termine troisième pour sa première saison en Division 1 (actuelle Division 2). Cette même année, 800 jeunes pratiquent le handball grâce au projet de sensibilisation à la pratique du handball à Tournai.
  • 2009/2010 L’Estu termine deuxième de Division 2 derrière l’Union beynoise qui est la seule équipe à monter en Division 1.
  • 2010/2011 Le club échoue une nouvelle fois à la deuxième place de Division 2 derrière le HC Visé BM, qui monte seule en Division 1.
  • 2011/2012 À l’issue du championnat régulier, l’EHC Tournai termine premier de Division 2, devançant l’équipe anversoise de Merksem. Au terme des play-offs, le club confirme sa supériorité en battant par 2 fois l’équipe flandrienne du HKW Waasmunster, ce qui lui permet d’accéder enfin à la Division 1.
  • 2012/2013 Pour leur première saison en Division 1, le club termine à la septième place. Les équipes de préminimes et minimes sont championnes du Brabant/Hainaut, mais sont respectivement éliminées par le HC Eynatten-Raeren et le HC Visé BM en LFH. Le club crée pour la première fois de son histoire une section féminine et enfin, le Final four de la coupe de Belgique est organisé par le club au Hall des Sports de la C.E.T[1].
  • 2013/2014 Le EHC Tournai termine une seconde fois septième en Division 1. Au sein des équipes de jeunes, les préminimes sont champions francophones, les minimes sont éliminés par le HC Amay et les cadets par le HC Visé BM[1].

Rivalités[modifier | modifier le code]

L’EHC Tournai n’a pas de rivalité précise. Les matchs les plus tendus sont les derbys provinciaux surtout contre l’Entente du Centre CLH. Les derbys wallons sont également très tendus, surtout face au HC Visé BM, puisque l’équipe première s’inclina lors de la saison 2010-2011 face au visétois pour l’ascension en Division 1. Pour la même raison, durant la saison 2009-2010, une certaine rivalité sportive s’est installée face à l’Union beynoise.

Liste des rivalités/Derbys du EHC Tournai[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Saison Division Classement Coupe de Belgique
2001-2002 D1 LFH 1 ?
2002-2003 Division 3 4 ?
2003-2004 Division 3 ? ?
2004-2005 Division 3 ? ?
2005-2006 Division 3 ? ?
2006-2007 Division 3 7 ?
2007-2008 Division 3 1 ?
2008-2009 Division 2 3 ?
2009-2010 Division 2 2 ?
2010-2011 Division 2 2 ?
2011-2012 Division 2 2 ?
2012-2013 Division 1 7 1/8 de finale
2013-2014 Division 1. 7 1/4 de finale

[1].


Jeunesse[modifier | modifier le code]

À Tournai, la formation des jeunes est une tradition, d’autant plus que le EHC Tournai est un club amateur. Cette formation commence dès l’âge de 5 ans, et se termine vers 21 ans. Celle-ci est encadrée par le staff technique du club. Les équipes jeunes du EHC Tournai ont déjà collectionné les titres de champions du Brabant-Hainaut mais n’ont jamais remporté de titres LFH.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant récapitule les performances de la section masculine de l’Estudiantes Handball Club Tournai dans les diverses compétitions belges et européennes[2].

Palmarès du Estudiantes Handball Club Tournai
Compétitions internationales Compétitions nationales

Nom[modifier | modifier le code]

Le club s’est inspiré du club de football argentin, l’Estudiantes de la Plata.

Effectif actuel (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Division 1 homme[modifier | modifier le code]

[3]

Nom Poste Date de naissance Club précédent Nationalité Sélection
12 Jens Lievens Gardien 10/12/1984 United HC Tongeren Drapeau de la Belgique Belgique Belgique
26 Regis Lambert Gardien 19/01/95 Drapeau de la Belgique Belgique
9 Ruben Mathijs Ailier HBC Izegem Drapeau de la Belgique Belgique
10 Hugo Luisi Ailier
18 Alexandre Rose Ailier HBH 71 Drapeau de la France France
24 Marc Mwamba Kalimba Ailier Formé au club Drapeau de la Belgique Belgique
28 Thomas Wattiaux Ailier Formé au club Drapeau de la Belgique Belgique
8 Maxime Dassonville Ailier 24/08/79 US Dunkerque Drapeau de la France France
6 Bartek Proszyski Arrière CHEV Handball Diekirch Drapeau de la Belgique Belgique
4 Corentin Chantry Arrière Formé au club Drapeau de la Belgique Belgique
13 Gaëtan Ndongmo Arrière Drapeau de la Belgique Belgique
15 Germain Grenez Arrière
20 Antoine Maslach Ailier Drapeau de la France France
22 Thibaut Fatoux Arrière 20/06/91 US Dunkerque Drapeau de la France France
11 Jacob Dhaene Arrière Drapeau de la Belgique Belgique
29 Gert-Jan Mathijs Arrière 04/07/89 US Dunkerque Drapeau de la Belgique Belgique Belgique
7 Vladimir Olexiouk Pivot Drapeau de la Belgique Belgique
16 Sébastien Béghin Pivot US Gravelines Drapeau de la France France

Personnalités historiques du club[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Belgique Patrick Chantry
  • Drapeau : Belgique Dominique Dogot
  • Drapeau : Belgique Michel Quesnoy
  • Drapeau : Belgique Philippe de Hosté
  • Drapeau : Belgique Pierre-Yves Proot
  • Drapeau : Belgique Benjamin Chantry
  • Drapeau : Belgique Nicolas Bridoux
  • Drapeau : France Stéphane Vancauwenberghe (1er joueur français au club)
  • Drapeau : France Germain Grenez
  • Drapeau : France Gaëtan Ndongmo
  • Drapeau : Belgique Jens Lievens
  • Drapeau : Belgique Gert-Jan Mathijs
  • Drapeau : Belgique Ruben Mathijs

Présidents[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Belgique Léo Bricman
  • Drapeau : Belgique Philippe Dutoit
  • Drapeau : Belgique Marcel Wattiaux
  • Drapeau : Belgique Philippe Wattiaux

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Belgique Patrick Chantry
  • Drapeau : France Mohamed Gmar
  • Drapeau : Belgique Marc Multael
  • Drapeau : Belgique Johan Christiaens
  • Drapeau : Belgique Pierre-Yves Proot
  • Drapeau : France Stéphane Vancauwenberghe
  • Drapeau : Belgique Robin Matthijs: 2003-2014
  • Drapeau : France Vincent Parat: 2014-2015
  • Drapeau : France Allan Cuervo: 2015-2017
  • Drapeau : Belgique Luc Vercauteren: 2017-

Médias[modifier | modifier le code]

Chaque semaine, Notélé, la chaîne de télévision locale du Hainaut Occidental, diffuse Estu Mag, proposant les meilleurs moments des rencontres sportives du EHC Tournai. Cette retransmission dure en moyenne une vingtaine de minutes[4].

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d [1]
  2. [2]
  3. [3]
  4. [4]