eDreams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

EDreams
Création 2000
Forme juridique SARL
Siège social Barcelone
Direction Dana Dunne
Activité tourisme
Produits hôtels, vols, séjours
Société mère eDreams Odigeo
Effectif 175 (2006)[1]
Site web www.edreams.fr

Chiffre d'affaires 4,15 milliards d'euros (2011)

eDreams est une agence de voyage en ligne qui vend des produits et des services touristiques sur les marchés des vols, hôtels et séjours. Fondée en 2000, eDreams fait partie du groupe espagnol eDreams Odigeo et est présent en 2016 dans 44 pays[2].

Le site est exploité par la société Vacaciones eDreams, Barcelone, Espagne.

Le service-client de cette compagnie fonctionne exclusivement à l'aide de messages automatisés qu'on peut lire sur leur application, via Messenger ou via textos. Les réponses de eDreams sont générées automatiquement à partir d'un algorithme. Ce système n'inclut aucune possibilité de parler à une personne de la compagnie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société est fondée en 2000 dans la Silicon Valley par Javier Pérez-Tenessa et James Hare, avec l'appui de groupes financiers européens et américains. En octobre 2006, la société américaine de capital-investissement TA Associates (en) acquiert eDreams pour une valeur de 153 millions d'euros.

En juillet 2010, la société européenne de capital-risque Permira investit dans la société eDreams, devenant l'actionnaire majoritaire de la société. En juin 2011, elle soutient la fusion de eDreams et de Go voyages, acquérant également Opodo et Travellink pour former ODIGEO, la plus grande agence de voyage en Europe et la 5e plus grande dans le monde[réf. nécessaire].

En 2003, eDreams rachète l’entreprise italienne www.travelonline.it, devenant ainsi no 1 des agences de voyage en ligne en Italie[réf. nécessaire]. En 2013, eDreams acquiert liligo.com auprès de SNCF Participations[3]. Le 8 avril 2014, le groupe eDreams Odigeo est introduit en bourse à la bourse de Madrid par les fonds Permira et Ardian[4].

En janvier 2015, Dana Dunne devient le nouveau CEO du groupe et remplace Javier Pérez-Tenessa, qui devient président honoraire du groupe[5].

A l’automne 2016, eDreams annonce la cession de son activité séjour en France à Karavel-Promovacances[6].


En 2021, la pandémie mondiale a mis en lumière une facette regrettable de la compagnie eDreams. En effet, la pandémie a forcé l'annulation de nombreux vols et a mis à l'épreuve les différentes compagnies d'aviation et les agences de voyage. De nombreux clients de la compagnie eDreams ont afflué sur la page Facebook de eDreams pour y dénoncer la politique de remboursement, les délais déraisonnables et l'encaisse des paiements de vols annulés. La structure de la compagnie qui repose sur l'automatisation de ses communications apparait comme inefficace dans un contexte qui nécessite de l'agilité et de la transparence. La compagnie entretient une culture d'opacité auprès des clients. Elle efface les commentaires des clients mécontents de sa page Facebook. Par exemple, sur une publication faite par eDreams le 5 octobre 2021, 894 commentaires avaient été écrits en date du 27 novembre 2021 et la compagnie en avait effacé 850.

Produits et services[modifier | modifier le code]

Prime[modifier | modifier le code]

eDreams dispose d’un abonnement annuel qui s’appelle Prime[7]. Les clients peuvent s’inscrire à Prime sur le site web d’eDreams et avoir accès à des réductions sur les vols et les hôtels[7]. Le montant de la réduction dépend de celui de la réservation : par exemple, pour une réservation de vol d’un montant compris entre 100 € et 199 € un client obtient une réduction moyenne de 40 €[7]. eDreams Prime est disponible actuellement en France, Italie, Allemagne, Espagne, États-Unis, Portugal et Royaume Uni[7] et il compte étendre le service à d’autres pays[8]. Les propositions de prime gratuite 1 mois sont payables 53€ dès le quatorzième jours. Les offres commerciales sont donc discutables.Les avis ne sont pas bons pour ce site de réservation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Actualidad Económica – étude du marché (Modifié: 26-07-2007, Espagnol)
  2. Interview de Dana Dunne, PDG d'Odigeo, Journal Du net, 20 juin 2016
  3. « La SNCF a revendu à Odigeo le moteur de recherche Liligo.com », leparisien.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « eDreams Odigeo prépare son entrée en Bourse à Madrid », sur lesechos.fr, (consulté le )
  5. eDreams change de patron, Le Figaro, publié le 26 janvier 2015
  6. Odigeo lègue son activité séjours à Promovacances, L'écho touristique, 11 octobre 2016
  7. a b c et d (en) « Is loyalty a "buzzword"? Yes, says eDreams CEO Dana Dunne », sur www.phocuswire.com (consulté le )
  8. (en) eDreams ODIGEO, « eDreams ODIGEO's Prime programme, the world's first travel subscription service, tops 1 million global members following successful US launch », sur www.prnewswire.com (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]