EAGE

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (août 2014).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[EAGE]] dans les articles relatifs au sujet.

EAGE
Site web http://www.eage.org

L’European Association of Geoscientists and Engineers (EAGE) est une organisation à but professionnel qui permet de réunir des ingénieurs et chercheurs en sciences de la Terre issus d'institutions académiques ou commerciales. L'EAGE se divise en deux branches :

  • Pétrole (Oil & Gas), présidé par Jean-Jacques Jarrige (un manager de Total, président de la Société Géologique de France)
  • Proche surface (Near surface), présidé par Dirk Orlowsky (un manager de Deutsche Montan Technologie)

L'EAGE offre chaque année à ses membres une grande exposition dans une ville européenne. Outre le présentation des grandes compagnies pétrolières, ces rassemblements sont aussi l'occasion de conférences et de présentations de posters scientifiques sur les thèmes des ressources et des réservoirs. Les étudiants inscrits peuvent aussi bénéficier de cours sur des sujets spécifiques et de multiples autres activités.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'EAGE a été créée en 1951 par des géophysiciens avec pour credo "Quaere et Invenies". Cependant avec le développement du marché du pétrole, l'association a décidé d'inclure les compagnies. Aujourd'hui l'EAGE compte parmi ses membres des chercheurs en géophysique ou en géologie, de grandes entreprises comme Schlumberger, Total ou encore Halliburton mais aussi de plus petites qui se concentrent sur l'innovation.

Lien externe[modifier | modifier le code]