/e/

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis E/)

/e/
Logo

Famille Type Unix
Langues
Type de noyau noyau monolithique (Linux)
État du projet Actif
Dépôt gitlab.e.foundation/eVoir et modifier les données sur Wikidata
Plates-formes ARM, ARM64, x86, x64
Entreprise /
Développeur
e Foundation (et communauté du logiciel libre /e/)
Licence Apache 2 [1], MIT[2], et d'autres licences[3]
États des sources Open source
Dernière version avancée seconde version beta basée sur LineageOS 15.1 [4] (le 22 novembre 2018, il y a 2 ans)
Gestionnaire de paquets basé sur APK (des dépôts optionnels sont disponibles s'ils ont été installés par l'utilisateur tel que F-Droid, Amazon Appstore ou Google Play Store)
Site web e.foundation

/e/ est un système d’exploitation open source basé sur Android, exempt des produits Google et doté de ses propres services Web, créé par le développeur de logiciels français et fondateur de la distribution Linux Mandrake, Gaël Duval.

Le développeur, mécontent du manque de protection des données personnelles des utilisateurs, et de l'interface utilisateur Android, fonde « eelo » en [5] qui a par la suite est renommé « /e/ » en raison de problèmes de marque[6]. Duval réussi à obtenir un soutien financier sur les plateformes de financement participatif Kickstarter et Indiegogo[7] avec un objectif de financement de 25 000 , qui est dépassé après une courte période[8]. La fondation caritative « e Foundation » est fondée en [9].

En , la première version bêta de /e/ est publiée sur la base d'Android 7.1[10]. La première version stable est lancé début 2019 sur Android 8.1.

En mars 2020, Gaël Duval annonce sur Twitter que /e/ est désormais disponible sur deux ordinateurs portables (dont le Pinebook) en version bêta et avec un OS basé sur Android Nougat[11].

Développement[modifier | modifier le code]

/e/ se compose de divers projets open source et propriétaires existants, ainsi que des projets développés en interne. Par exemple, le système est basé sur LineageOS et est livré avec la ré-implémentation libre des services Google microG, un client de courrier électronique basé sur K-9 Mail[12], ainsi que Signal et Telegram pour les communications par SMS ou chat. Les contacts et les fichiers sont envoyés via DavDroid ou par synchronisation avec un serveur Nextcloud. Le fournisseur d’emplacement réseau de Mozilla est utilisé pour déterminer l’emplacement. Le lanceur et le pack d'icônes sont cependant des développements propres[10].

Applications pré-installées[modifier | modifier le code]

Le système d'exploitation est fourni avec un ensemble d'applications mobiles préinstallées:

  • AppStore - Un dépôt applicatif avec des applications classées par catégories
  • Calendar - un calendrier (ou agenda) avec différents types de vues : quotidien, hebdomadaire, mensuel ou agenda; il peut afficher plusieurs calendriers venant de différentes sources; forké à partir d'Etar
  • Calculator - une calculatrice basique avec des fonctions plus avancées en mode paysage
  • Clock - une horloge qui fournit une alarme, une horloge mondiale, un minuteur et un chronomètre ; elle dispose également un mode nuit
  • Contacts - un répertoire téléphonique pour les contacts; il contient les numéros de téléphone, courriels, et d'autres informations importantes
  • File manager - un gestionnaire de fichiers pour naviguer et trouver les fichiers sur le smartphone et les synchroniser avec les fichiers stockés en ligne
  • Gallery - une galerie multimédia qui permet un accès direct aux images et vidéos prises avec l'appareil ou affichées dans les applications de messagerie, celles-ci peuvent être affichées suivant une ligne temporelle ou par albums
  • Mail - un client pour envoyer ou recevoir des courriels, forké à partir de K-9 Mail
  • Maps - une application de cartographie en ligne qui affiche les points d'intérêts. Il s'agit de l'application propriétaire Magic Earth [13], qui utilise les données cartographiques du projet OpenStreetMap.
  • Notes - une application simple de prise de notes
  • Tasks - un gestionnaire de tâches qui peut être connecté avec l'application du calendrier (Calendar) pour effectuer des rappels et permettre une meilleure gestion des tâches
  • Browser - un navigateur web basé sur Bromite, lui-même basé sur le projet Chromium
  • Weather - une application de prévisions météorologiques hebdomadaires pour un lieu défini
  • Recorder - une application d'enregistrement de l'écran et de la voix
  • Light - une application de contrôle de la LED ou de l'écran du smartphone pour l'utiliser en tant que lampe de poche
  • Phone - pour faire des appels téléphoniques, avec une gestion des favoris et un historique d'appels
  • Messaging - une application de messagerie instantanée et SMS, forkée à partir de QKSMS

/e/ n'inclut aucune des applications de Google qui sont normalement pré-installées sur les téléphones Android.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Un service de messagerie électronique respectueux la vie privée de ses utilisateurs selon /e/
  • Moteur de recherche Internet sans pistage
  • Magasin d'applications indépendant avec une fonction d'évaluation
  • Service de Stockage en nuage centralisé offert par /e/ permettant à l'utilisateur de stocker des données
  • Apps Office Online
  • Lanceur d'applications et jeu d'icônes développés par /e/

Nombre de smartphones supportés[modifier | modifier le code]

En date du , /e/ supporte officiellement 111 smartphones différents, dont Essential, Fairphone, Google, HTC, Huawei, LeEco, LG, Motorola, OnePlus, Samsung, Sony, Wileyfox, Wingtech, Xiaomi, YU, et des modèles ZTE [14]. Les images d'installation sont labellisées "nightly" bien qu'elles soient généralement générées tous les deux jours[4]. Nous pouvons remarquer également sur le forum que certains membres communautaires préparent la sortie d'une version "Générique" compatible avec tous les téléphones dotés de Project Treble activé, autrement dit tous les téléphones livrés avec Android Oreo (8.0) ou supérieur préinstallé[15].

Communauté[modifier | modifier le code]

En , /e/ avait une base d'environ 1 700 utilisateurs actifs[16]. Pour interagir avec les utilisateurs et leur fournir du support, l'équipe /e/ utilise des canaux/chaines Telegram et un forum de discussion[17],[18].

Réception et chances de succès[modifier | modifier le code]

Selon certains observateurs, le projet a peu de chance de s’implanter sur le marché des systèmes d’exploitation en raison du pouvoir de marché de Google et du faible financement[19]. Peu de temps après l’annonce, les médias et les supporters ont beaucoup parlé d'/e/, en particulier après la publication de la version bêta.

Partenariat avec Fairphone[modifier | modifier le code]

Le 30 avril 2020, Fairphone annonce un partenariat avec la e Foundation pour distribuer le Fairphone 3 doté du système d'exploitation /e/[20]. Celui-ci sera vendu sur le site Internet de la e Foundation avec /e/ préinstallé dessus à la place du système Android original[21]. Un tel partenariat semblait logique pour les deux parties puisque selon Gaël Duval, beaucoup d'utilisateurs attachés à la protection de leurs données sont également favorables à des appareils électroniques plus durables et réparables. Du côté de Fairphone, Eva Gouwens (CEO) a déclaré : «Par le passé, les logiciels open-source nous ont aidé à augmenter la longévité de nos téléphones, nous permettant de fournir des mises à jour logicielles sur plusieurs années [...]. Notre partenariat avec e Foundation est génial parce que nous visons tous deux à changer à notre façon la manière dont l'industrie [des smartphones] opère»[22].


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « android_vendor_lineage_LICENSE », e Foundation (consulté le 22 mai 2019)
  2. « www_LICENSE at master · LineageOS/www », e Foundation (consulté le 22 mai 2019)
  3. « Other licenses can be viewed per repo on Gitlab under NOTICE/LICENSE files », e Foundation (consulté le 22 mai 2019)
  4. a et b eFoundation supported device list
  5. Vishal Mathur, « Eelo’s crowdfunding success shows how important data privacy is for users », (consulté le 20 septembre 2018)
  6. Ferdinand Thommes, « Android-Alternative: Aus eelo wird /e/ », linuxnews.de, (consulté le 20 septembre 2018)
  7. « eelo: Neues Android OS ohne Google Anbindung auf Kickstarter », MobileGeeks Deutschland, (consulté le 20 septembre 2018)
  8. « eelo will Android von Google und seinen Services befreien », ZDNet.de, (consulté le 20 septembre 2018)
  9. « Über /e/ », e.foundation (consulté le 20 septembre 2018)
  10. a et b « /e/: Komplett Google-freier Android-Ableger vorgestellt », Der Standard (consulté le 20 septembre 2018)
  11. (en-US) « Smartphones », sur /e/ documentation (consulté le 20 mars 2020)
  12. « Neues Google-freies Android Custom ROM namens /e/ startet Betaphase » (consulté le 20 septembre 2018)
  13. Magic Earth
  14. (en) « Smartphones list », sur doc.e.foundation (consulté le 1er novembre 2019)
  15. (en-US) « Building generic GSI Image », sur /e/ community (consulté le 20 août 2019)
  16. « Update 30: 1,700 /e/ users accounts and counting! Do you have your account? · eelo, a mobile OS and web-services, in the public interest », sur Kickstarter
  17. eFoundation community
  18. [1]
  19. (de) « eelo: Google-freie Android-Version in Planung » (consulté le 20 septembre 2018)
  20. (en-US) « Keeping your data safe with /e/OS », sur Fairphone, (consulté le 22 mai 2020)
  21. Ulrich Rozier, « En adoptant l'OS /e/, Fairphone fait expressément le choix de se libérer de Google », sur Frandroid, (consulté le 2 mai 2020)
  22. (en-US) « Keeping your data safe with /e/OS », sur Fairphone, (consulté le 2 mai 2020)