Aller au contenu

E. Richard Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
E. Richard Johnson
Nom de naissance Emil Richard Johnson
Naissance
Prentice, Wisconsin, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 60 ans)
Ortonville, Minnesota, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Prix Edgar-Allan-Poe 1969 du meilleur premier roman
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Emil Richard Johnson, né le à Prentice dans le Wisconsin et mort le est un écrivain américain de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir grandi dans le Wisconsin, Emil Richard Johnson quitte l’école à 17 ans et s’engage dans l’armée où il devient sous-officier. De 1956 à 1960, il est sergent des services de renseignements en Allemagne de l'Ouest.

Après sa démobilisation, il est successivement garde forestier, ouvrier agricole et foreur de puits. En 1964, il est condamné pour attaque à main armée et meurtre. C’est dans sa cellule de Stillwater qu’il commence à écrire.

Son premier roman Silver Street obtient en 1969 le prix Edgar-Allan-Poe du meilleur premier roman. C’est le début d’une série de cinq romans consacrés à Tony Lanto, inspecteur de police.

Emil Richard Johnson a écrit tous ses romans en prison, sa peine s’achevant en 1992, car sa libération conditionnelle fut annulée quand il est reconnu coupable du délit de consommation de drogues derrière les barreaux et quand il est à nouveau incarcéré après une brève évasion.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Tony Lonto[modifier | modifier le code]

  • Silver Street (1968) (Prix Edgar-Allan-Poe 1969 du meilleur premier roman)
    Publié en français sous le titre Les harengs ont bon dos, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 1253, 1968
  • The Inside Man (1969)
    Publié en français sous le titre La Chute de Pégase, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 1368, 1970
  • Blind Man's Stuff (1987)
    Publié en français sous le titre Le Gang des éclopés, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 2162, 1989
  • The Hands of Eddy Lloyd (1988)
    Publié en français sous le titre Les Mains d'Eddy Lloyd, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 2687, 2003
  • Dead Flowers (1990)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Mongo's Back in Town (1969)
    Publié en français sous le titre Mongo est revenu, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 1302, 1969
  • Cage Five Is Going to Break (1970)
    Publié en français sous le titre La 5 va se faire la paire, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 1389, 1971
  • The Judas (1971)
    Publié en français sous le titre Le Loup dans la smala, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 1497, 1972
  • Case Load-Maximum (1971)
    Publié en français sous le titre Viol à main armée, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 1543, 1972
  • God Keepers (1971)
  • The Cardinalli Contract (1975)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]