Dynamic Rockers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dynamic Rockers
Description de cette image, également commentée ci-après
Olivier et Damien Sellier
Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Drapeau de la France France
Genre musical Électronique
French Touch
Nu-disco
House
Funk
Années actives Depuis 2004
Labels Dynamic Recordings
Stamina Recordings
Influences Daft Punk
Site officiel dynamic-rockers.com
Composition du groupe
Membres Damien Sellier
Olivier Sellier

Dynamic Rockers est un duo franco-canadien de musique électronique basé à Montréal et fondé en 2004 par deux frères, Damien et Olivier Sellier. Leur house music est fortement influencée par la soul, le funk et le disco. Le duo rencontre un succès significatif au milieu des années 2000 en tant qu'acteur du mouvement French touch. Ils sont aussi connus pour avoir fondé les labels Dynamic Recordings et Stamina Recordings.

Biographie[modifier | modifier le code]

2001-2004 : Les débuts[modifier | modifier le code]

Damien et Olivier Sellier commencent à produire des disques durant leur adolescence sous différents pseudonymes pour VOX[1], un label basé à Paris, frère du label Vertigo[2]. Les labels VOX/Vertigo sont connus pour publier des artistes comme Romain Tranchard de Modjo, Play Paul (le frère d’un des membres de Daft Punk) ou Vinyl Fever. On peut trouver les premiers disques des Dynamic Rockers sous le nom United Friends Of Funk[3] pour leur projet de house French touch et sous le nom Brazilian Studizel[4] pour leur projet fusionnant des échantillons de bossa nova avec des rythmes de Chicago house.

2004-2005 : La période French touch[modifier | modifier le code]

Libérés de tout contrat avec leur ancien label French touch VOX/Vertigo, Damien et Olivier Sellier lancent leur propre label Dynamic Recordings en juin 2004[5]. Ayant reçu le soutien de DJ Falcon (Roulé), Play Paul (Crydamoure), Gildas Loaëc (gérant des labels Daft Trax et Kitsuné) et Fred Falke (Vulture), le public et les magasins de disques pensent que le premier EP des Dynamic Rockers With Music est en fait produit par des membres du Daft Crew, l'entourage des Daft Punk[6]. Le titre With Music fait ainsi rapidement sensation, faisant le tour de l'internet sur les forums de house musique et des blogs spécialisés. With Music accède ensuite au grand public grâce à Radio FG qui le parraine et le diffuse[7].

Au même moment, le single de l'artiste français Muttonheads To You est en forte rotation sur Radio FG[8],[9]. Son label Serial Records décide de rassembler les nouveaux talents de la French touch pour sortir un pack spécial de remixes. Muttonheads contacte alors les Dynamic Rockers après avoir entendu et apprécié le disque With Music, afin qu'ils fassent partie des remixeurs officiels de To You[10],[11].

En octobre 2004, les Dynamic Rockers reviennent avec un nouveau disque intitulé Summertime[12], encore parrainé et programmé par Radio FG[13]. Le disque Summertime contient également le titre Brickster de l’artiste allemand Manuel Tur, lui-même soutenu par des DJs d'envergure internationale comme Sébastien Léger. Manuel Tur et son titre Brickster sont sélectionnés par le pionnier techno Dave Clarke pour faire partie de sa compilation World Service Vol.2[14].

En novembre 2004, les Dynamic Rockers fondent leur second label Stamina Recordings sur lequel il sortent en premier le disque Tonight[15]. Annie Mac soutient le titre Tonight et le joue plusieurs fois comme l'une de ses musique préférées du moment et comme introduction de son émission éponyme de dance music sur BBC Radio 1[16],[17]. Le disque Tonight et rapidement suivi de Mysterious Date, For Your Love et Thinking of You, eux aussi parrainés par Radio FG[18].

En mars 2005, les Dynamic Rockers sortent la troisième référence du label Stamina Recordings intitulée Don't Be Surprised[19]. Le morceau Don't Be Surprised reçoit le soutien de Roger Sanchez qui le joue à maintes reprises[20],[21],[22] dans son émission hebdomadaire primée Release Yourself [23].

Seulement un mois après, en avril 2005, les Dynamic Rockers sorte le disque Feel The Music. Ce morceau est encore une fois fortement soutenu par Roger Sanchez qui le diffuse pendant plus de trois mois dans son émission[24],[25],[26],[27],[28],[29], mais surtout qui le joue pour la soirée d'ouverture de l'évenement Release Yourself du Pacha à Ibiza[30]. Feel The Music attire ainsi l'attention du leader d’opinion Pete Tong qui le présente comme incontournable dans son émission Essential Mix sur BBC Radio 1[31].

Dès lors, les Dynamic Rockers s'établissent solidement dans la scène grâce à leurs lignes de basse funky à la Chic, Daft Punk ou Alan Braxe très reconnaissables et l'utilisation d’échantillons introuvables de disco underground, signature de leur son French touch.

2006-2008 : La période électro house[modifier | modifier le code]

En 2006, la house évolue d'un son funky filtré vers une musique plus électronique et minimaliste estampillée électro. Après avoir sorti plus de dix disques dans le style nu-disco, les Dynamic Rockers élargissent leurs horizons musicaux dans cette direction, utilisant aussi davantage de synthétiseurs. Les Dynamic Rockers recentrent toutes leurs productions sur le label Stamina Recordings. Le premier disque du nouveau son des Dynamic Rockers s’intitule Life et sort en mars 2006[32]. Life est une fois de plus joué par des DJs internationaux comme Roger Sanchez dans son émission de radio[33].

En juin 2006, les Dynamic Rockers sortent un nouveau disque incluant les titres Back To Basics et This Is My House. Il s’agit d’un disque d'électro house avec une couleur old-school, d’où son titre. Back To Basics est classé deux fois dans le Buzz Chart du DMC Magazine dans sa section Update[34] et il est joué par Judge Jules dans son émission référence sur BBC Radio 1[35],[36]. Inspiré par le retour de la musique house old-shool de la fin des années 1980, les Dynamic Rockers produisent un remix du tube de 1988 The Party de l'artiste Kraze pour le label allemand Milk & Sugar[37].

Back To Basics est ensuite suivi par trois autres disques électro house, Feedback, Back Again et Keep The Groove On. En septembre 2007, plusieurs de leurs meilleurs titres électro sont compilés sur le disque intitulé Dynamic Rockers EP pour le label allemand Rotor Records, sous-label de Milk & Sugar[38].

En décembre 2007, les Dynamic Rockers licencient le titre électro I Know à Royal Flush Records. Cette chanson est en fait un remix d'une ballade qu'ils ont précédemment enregistrée pour un projet pop rock. Ce titre sort d'abord sur la compilation Pacha Club Ibiza 2007. Bien que les Dynamic Rockers ne soient en aucun cas liés au phénomène montant de la danse électro, les adolescents français s’emparent de I Know comme une de leurs bandes-son préférées pour leurs vidéos de routines de danse.

En Europe, début 2008, la danse électro est récupérée par les grandes marques commerciales, les grosses maisons de disques et les organisateurs d’évènements d’une manière outrancière[39]. Les Dynamic Rockers, en tant que fans de street dance et acteurs de la scène underground, décident alors de restaurer l'image d'origine de cette danse, sans le maquillage glamrock inutile, les vêtements flashy et l'aspect commercial discutable du phénomène. Ils réalisent alors une vidéo officielle de danse urbaine pour I Know, en rassemblant les deux crews à l’origine du phénomène danse électro : La Mafia Electro et la Wantek. La vidéo est tournée volontairement au Dôme, l’esplanade du Palais de Tokyo à Paris, reconnue mondialement comme lieu de tournage par les vidéastes de skateboard[40], afin de ramener la danse électro à la rue. La vidéo met en scène une confrontation amicale des deux crews dans un face-à-face à la façon break dance. Atteignant plusieurs millions de vues sur internet, le clip I Know devient instantanément viral sur Youtube et Dailymotion. La chaine de télévision française M6 achète alors les droits du titre rapidement après. En février 2008, I Know sort officiellement en CD Single. Il atteint la 26e place du classement SNEP du Club 40 Français[41] et la 42e position du TOP 100 SNEP des singles en France[42]. La chanson sort ensuite en vinyle et est diffusée sur des chaines de télévisions comme M6 ou Fun TV. I Know devient également le générique de l’émission de dance music M6 Club, pendant plus de deux ans. I Know apparaît sur d’importantes compilations de musique house comme l'annuelle FG DJ Radio Club Dance 2008[43].

2008-2015 : Prise de recul[modifier | modifier le code]

Alors qu'ils atteignent un certain succès avec Dynamic Rockers, Damien et Olivier Sellier, respectivement bassiste et guitariste, travaillent sur un projet parallèle avec Dave Eastman avec qui ils ont précédemment sorti les titres Time[44] et Together[45] en 2006. Leur groupe du genre soul, funk, pop, s’appelle French Kiss et rassemble de talentueux musiciens, valeurs montantes de la scène parisienne de jazz, tels que le batteur Damien Schmitt, le pianiste Vincent Bidal et la chanteuse Maureen Angot[46]. L’album de French Kiss qui s’intitule All Is Beginning est en cours de production et à paraitre[47]. Les Dynamic Rockers semblent alors prendre de la distance avec la musique électronique pendant quelques années notamment avec la montée du dubstep commercial et le phénomène EDM auxquels ils ne sont aucunement liés et dans lesquels ils ne se retrouvent pas.

De 2016 à maintenant[modifier | modifier le code]

Après plusieurs années de retrait et différents projets musicaux, les Dynamic Rockers annoncent le 21 juin 2016 leur retour musical sur les différents réseaux sociaux. Ils y parlent de la renaissance de leur label Dynamic Recordings, DYREC en abrégé, et de leurs projets à venir[48].

Discographie[modifier | modifier le code]

EPs et Maxi 45 tours[modifier | modifier le code]

  • 2004-06-14: With Music
  • 2004-10-01: Summertime
  • 2004-11-15: Tonight
  • 2004-11-22: Mysterious Date
  • 2005-01-03: For Your Love
  • 2005-02-04: Thinking Of You
  • 2005-03-14: Don't Be Surprised
  • 2005-04-25: Feel The Music
  • 2005-06-14: Good Times
  • 2006-01-19: Time
  • 2006-03-13: Life
  • 2006-04-24: Together
  • 2006-06-19: Back To Basics
  • 2006-09-01: Feedback
  • 2006-11-07: Back Again
  • 2007-06-12: Keep The Groove On
  • 2007-09-01: Dynamic Rockers EP

CD Singles[modifier | modifier le code]

  • 2008-03-22: I Know (M6 Music | Sony BMG) | meilleure position 42e au classement SNEP TOP 100 single[42]. Meilleure position 26e au classement SNEP du Club 40[41].

Remixes[modifier | modifier le code]

  • 2004-09-13: Muttonheads - To You (Serial Records)
  • 2004-11-08: Manuel Tur - In The Air (Stamina Recordings)
  • 2005-07-18: Wize - Exhibition (Ledge Music)
  • 2006-07-17: Kraze - The Party (Milk & Sugar Recordings)
  • 2007-12-17: Paul Star - Freaks Come Out (Royal Flush Records)
  • 2010-03-02: The Henchmen - La Colita (Starlight Music)

Videographie[modifier | modifier le code]

  • 2008-02-18: I Know - Vidéoclip avec les équipes danse électro Wantek et Mafia Electro réalisé par les Dynamic Rockers et Gilles Guerraz.

Synchronisation TV[modifier | modifier le code]

  • 2006: Canal+ +Clair, Habillage musical (Dynamic Rockers - Life)
  • 2008: M6 Hit Machine, Spot musical interlude (Dynamic Rockers - I Know)
  • 2008–2009: M6 Club, Générique (Dynamic Rockers - I Know)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « VOX on Discogs », sur Discogs (consulté le 14 juin 2016)
  2. « Vertigo on Discogs », sur Discogs (consulté le 14 juin 2016)
  3. « United Friends Of Funk on Discogs », sur Discogs (consulté le 14 juin 2016)
  4. « Damiao da Silva Brazilian Studizel on Discogs », sur Discogs (consulté le 14 juin 2016)
  5. « Dynamic Rockers - With Music », sur Discogs, (consulté le 15 juin 2016)
  6. Music In Your Face « Dynamic recordings & Topplers present: DYNAMIC ROCKERS » (version du 20 juin 2004 sur l'Internet Archive)
  7. FG « Dynamic Rockers - With Music EP - Music News Radio FG » (version du 12 août 2004 sur l'Internet Archive)
  8. FG « PLAYLIST FG - 2004-06-05 » (version du 5 juin 2004 sur l'Internet Archive)
  9. FG « PLAYLIST FG - 2004-09-09 » (version du 9 septembre 2004 sur l'Internet Archive)
  10. « Dynamic Rockers Remix of Muttonheads - To You (Vinyl) at Discogs », sur Discogs, (consulté le 9 juin 2016)
  11. « Muttonheads - To You Remixes - Serial Records », sur Serial Records, (consulté le 9 juin 2016)
  12. « Dynamic Rockers & Manuel Tur - Summertime », sur Discogs, (consulté le 15 juin 2016)
  13. FG « Dynamic Rockers - Summertime EP - Music News FG » (version du 14 octobre 2004 sur l'Internet Archive)
  14. « World Service, Vol. 2 - Dave Clarke - Songs, Reviews, Credits - AllMusic », sur ALL MUSIC (consulté le 9 juin 2016)
  15. « Stamina Recordings », sur Discogs, (consulté le 15 juin 2016)
  16. Radio 1 « Dynamic Rockers - Tonight on Annie Mac BBC Radio 1 Show - 2004-10-28 » (version du 19 janvier 2005 sur l'Internet Archive)
  17. Radio 1 « Dynamic Rockers - Tonight on Annie Mac BBC Radio 1 Show - 2004-11-18 » (version du 9 décembre 2004 sur l'Internet Archive)
  18. FG « Dynamic Rockers - Mysterious Date EP - Music News FG » (version du 12 décembre 2004 sur l'Internet Archive)
  19. « Dynamic Rockers - Don't Be Surprised », sur Discogs, (consulté le 15 juin 2016)
  20. « 2005-04-30 - Roger Sanchez, D. Ramirez - Release Yourself #185 », sur Mixes DB, (consulté le 9 juin 2016)
  21. « 2005-05-21 - Roger Sanchez - Release Yourself #188 », sur Mixes DB, 21 mi 2005 (consulté le 9 juin 2016)
  22. « 2005-07-02 - Roger Sanchez, C-Mos - Release Yourself #194 », sur Mixes DB, (consulté le 9 juin 2016)
  23. « Roger Sanchez - IDMA Award for best podcast 2007 », sur International Dance Music Awards (consulté le 9 juin 2016)
  24. « Dynamic Rockers - Feel The Music - Release Yourself #189 », sur Mixes DB, (consulté le 9 juin 2016)
  25. « 2005-06-04 - Roger Sanchez, Armand Van Helden - Release Yourself #190 », sur Mixes DB, (consulté le 9 juin 2016)
  26. « 2005-06-11 - Roger Sanchez @ Crobar - Release Yourself #191 », sur Mixes DB, (consulté le 9 juin 2016)
  27. « 2005-06-25 - Roger Sanchez @ Turnmills, London - Release Yourself #193 », sur Mixes DB, (consulté le 9 juin 2016)
  28. « 2005-07-16 - Roger Sanchez, MYNC Project - Release Yourself #196 », sur Mixes DB, (consulté le 9 juin 2016)
  29. « 2005-08-06 - Roger Sanchez - Release Yourself #199 », sur Mixes DB, (consulté le 9 juin 2016)
  30. « 2005-06-20 - Roger Sanchez @ Release Yourself Opening Party, Pacha, Ibiza - Release Yourself #195 », (consulté le 9 juin 2016)
  31. « Pete Tong - Essential Mix Tracklist 2006-01-20 », sur BBC Radio 1, (consulté le 9 juin 2016)
  32. « Dynamic Rockers - Life », sur Discogs, (consulté le 15 juin 2016)
  33. « 2006-04-08 - Roger Sanchez - Release Yourself #199 », sur Mixes DB, (consulté le 9 juin 2016)
  34. - UPDATE « 2006-06-07 DMC World - UPDATE - Buzz Chart #181 » (version du 4 avril 2007 sur l'Internet Archive)
  35. « 2006-05-27 - Judge Jules, BBC Radio 1 Studio Session », sur Judge Jules Archive, (consulté le 12 juin 2016)
  36. « 2006-06-10 - Judge Jules, BBC Radio 1 Studio Session », sur Judge Jules Archive, (consulté le 12 juin 2016)
  37. « Kraze – The Party (Edition 2) », sur Discogs, (consulté le 13 juin 2016)
  38. « Dynamic Rockers - Dynamic Rockers EP », sur Discogs, (consulté le 13 juin 2016)
  39. « Le nouveau phénomène "danse" ! », sur Marie Claire (consulté le 23 juin 2016)
  40. « Le Dome < Skately Library », sur skately.com (consulté le 14 juin 2016)
  41. a et b « CLUB 40 - YACAST - WEEK END08 (2008-02-22 à 2008-02-23) », sur Charts In France, (consulté le 8 juin 2016)
  42. a et b SNEP, « Le Top de la semaine : Top Singles - SNEP - 2008-04-07 », sur SNEP Musique, SNEP, (consulté le 8 juin 2016)
  43. « FG DJ Radio: Club Dance - Various Artists | Songs, Reviews, Credits | AllMusic », sur AllMusic, (consulté le 14 juin 2016)
  44. « Dynamic Rockers Feat. Dave Eastman - Time », sur Discogs, (consulté le 16 juin 2016)
  45. « Dynamic Rockers Feat. Dave Eastman - Together », sur Discogs, (consulté le 16 juin 2016)
  46. « French Kiss on Discogs », sur Discogs (consulté le 16 juin 2016)
  47. « French Kiss - All Is Beginning », sur Discogs, (consulté le 16 juin 2016)
  48. « Dynamic Recordings is back », sur Dynamic Rockers Official Website, (consulté le 21 juin 2016)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]