Dynacase Platform

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un logiciel libre
Cet article est une ébauche concernant un logiciel libre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dynacase Platform
Logo

Développeur Anakeen
Dernière version 3.2 ()
Écrit en PHP (principalement)
Type ECM (Enterprise Content Management ou Gestion de contenu) et BPM (Business Process Management ou Gestion de processus)
Licence GNU GPL
Site web www.dynacase.org

Dynacase Platform est une suite de logiciels réunis sous forme de modules. Côté serveur, le langage utilisé est le PHP et côté client, c’est une pile logicielle HTML5. L’objectif de cette plateforme est le développement d’applications métier. La licence de Dynacase est Open source (LGPL pour la plupart des modules). Cette plateforme réunit nativement un système de gestion de contenu d’entreprise (en anglais ECM pour « Enterprise Content Management ») et de Modélisation de procédure d'entreprise (en anglais BPM pour « Business Process Management »). Son objectif est de faciliter le développement et le déploiement d’applications spécifiques afin de mieux structurer l’organisation.

Les fonctionnalités principales[modifier | modifier le code]

Gestion des documents[modifier | modifier le code]

Avec Dynacase Platform, la notion de document est différenciée de la notion de fichier. Un document peut être un formulaire, un assemblage d'informations issues du SI ou un fichier avec des métadonnées.

Les documents sont classés par famille, c’est-à-dire par type de documents : Affaires, Notes de frais, Société, Utilisateur…

Dynacase Platform constitue le socle sur lequel l’utilisateur va s’appuyer pour développer ces familles. Son objectif est de créer les familles qui correspondent aux besoins des métiers, améliorant leurs processus et intégrant les documents de la société facilement. L’application est livrée avec des familles “classiques” dont l’utilisateur peut disposer sans avoir à les créer.

Contrairement à la plupart des autres outils de GED (Gestion Électronique des Documents), la création d’un document ne nécessite pas forcément l’ajout d’une pièce jointe. Dans Dynacase Platform, une pièce jointe est considérée comme un attribut de la famille, au même titre que les autres champs.

Gestion des droits d'accès[modifier | modifier le code]

Dynacase Platform permet la gestion de la sécurité des accès au travers des droits utilisateurs, des groupes ou des rôles :

  • divers droits peuvent être attribués : voir, éditer, supprimer, envoyer par mail, déverrouiller, voir les droits, modifier les droits, ouvrir le dossier, modifier le contenu du dossier, exécuter, créer, poster sur un forum ;
  • il est possible de créer des profils contenant pour chaque droit la liste des utilisateurs ou groupes d’utilisateurs qui en disposent ;
  • ces profils peuvent être affectés à différents documents ou différentes familles de documents ;
  • un profil peut changer automatiquement en fonction de l’état du document dans le cycle de vie. Par exemple, quand un document est à l’état brouillon, il ne donne pas les mêmes droits qu’à l’état publié.

Gestion des vues[modifier | modifier le code]

Dynacase Platform a été développée en suivant les principes de conception du Modèle Vue-Contrôleur. Cela permet à l’utilisateur d’avoir différents moyens de visionner un document, quel que soit son format (ex. : vue de consultation ou vue d’impression), ou de visionner un même document dans différents formats (ex. : HTML, XML, CSV, OpenDocument, PDF).

Il est possible de programmer la vue, pour qu’elle soit différente selon l’utilisateur qui lit le document. Chaque champ du document peut aussi être rendu invisible ou non modifiable en fonction de l’utilisateur qui le consulte : toute information portant ses droits de visibilité, il est possible de gérer la confidentialité des données de chaque application.

Moteur de workflow[modifier | modifier le code]

La particularité de cette plate-forme est qu’à la différence de la plupart des autres solutions applicatives du même type, elle prend en compte les flux data et les flux d’activités dans son moteur de workflow.

Workflow dans Dynacase:

Workflow dans Dynacase

La programmation du cycle de vie se fait en PHP.

Un cycle de vie est composé de plusieurs étapes. Pour chaque étape, il est possible :

  • de déterminer la liste des étapes suivantes possible ;
  • d’indiquer l’action à exécuter pour valider que le changement d’état est possible ;
  • d’indiquer l’action à exécuter après le changement d’état, ex. : envoi d’un mail.

Gestion des cycles de vie[modifier | modifier le code]

Dynacase Platform permet de gérer des cycles de vie documentaires complexes en les décomposant étape par étape. A chacune d’elle, il est possible :

  • de déterminer la liste des étapes suivantes possibles ;
  • d’indiquer l’action à exécuter pour confirmer que le changement d’état est possible ;
  • d’indiquer l’action à exécuter après le changement d’état, ex. : envoi d’un mail.

La programmation du cycle de vie se fait en PHP.

Gestion des processus métiers[modifier | modifier le code]

Dynacase Platform permet la gestion des processus métiers ce qui permet d’automatiser les tâches réalisées par les métiers.

L’objectif est de respecter le processus métier dans son ensemble, et pas uniquement le cycle de vie documentaire.

Par exemple, la fonction de traçabilité permet de conserver une trace de toute action ou modification qui est effectuée au cours du processus. La fonction reporting permet de créer des tableaux de bord, présentant les données en temps réel, ce qui donne une meilleure visibilité du processus.

Conversion de documents dans d’autres formats[modifier | modifier le code]

Le module TE (moteur de transformations) livré avec Dynacase Platform permet de convertir des pièces jointes en n’importe quel format. Cette conversion se fait grâce à des applications adaptées pour effectuer cette tâche : OpenOffice.org, ImageMagick…

C’est un moteur de transformation extensible. Par exemple, il indique, pour chaque type de fichier, l’application la plus appropriée à utiliser pour convertir le document. Il peut également être utilisé pour convertir chaque pièce jointe en texte afin de pouvoir ensuite effectuer des recherches plein texte.

Fournitures d'interfaces[modifier | modifier le code]

Dynacase Platform fournit les interfaces opérationnelles d'administration des utilisateurs, des droits, des rôles, des transitions… D’ailleurs Dynacase Platform génère des interfaces graphiques sans que le développeur n'ait à réaliser quoi que ce soit. Chacune d’entre elles est inscrite dans une logique de Responsive Design. La plateforme Dynacase permet de créer facilement des Interfaces Graphiques (GUI) qui pourront alors s’adapter à différents supports comme les ordinateurs, les portables et les tablettes). De plus, grâce au standard HTML5, l'application est également disponible hors ligne.

Les succès de Dynacase[modifier | modifier le code]

Grâce à ses nombreuses fonctionnalités ainsi qu’à sa capacité d’adaptation à divers besoins, la plateforme Dynacase a acquis un certain succès en réalisant de nombreuses applications métiers pour de grandes sociétés.

  • Gestion de recrutement, formation et planification : Ministère des Outre-Mer
  • Gestion des engagements financiers : Veolia
  • Gestion des évaluations : HCERES
  • Gestion documentation technique : Ministère de l'intérieur
  • Gestion des accès : CNES
  • Gestion qualité, environnement et sécurité : Ministère de la Défense
  • Gestion des usagers : OVE
  • Gestion des processus métier : ESSP
  • Gestion partenaires centralisée : CCFD
  • ERP pour organisme de formation : City’Pro
  • Gestion des saisines : Le Médiateur National de l’Energie
  • Gestion des audits : Groupe AFNOR

Communauté[modifier | modifier le code]

Ressources mises à disposition de la communauté[modifier | modifier le code]

La communauté Dynacase Platform est encore jeune et uniquement francophone.

La communauté dispose :

  • d’une page wikipédia ;
  • du site internet du produit, mettant à disposition toutes les informations nécessaires sur Dynacase Platform ;
  • d’un site de documentation donnant accès à des manuels de référence, des guides d’intégrations, des vidéos de démonstrations (Quick Start) etc… ;
  • d’un forum pour obtenir une assistance technique sur l’installation ou l’utilisation de Dynacase Platform ;
  • d’une page Twitter pour pouvoir s’exprimer et dialoguer avec d’autres internautes sur la page à n’importe quel moment.
  • d’un système permettant de faire remonter les bugs et les demandes d’améliorations.

Modèle économique[modifier | modifier le code]

À ce jour, Dynacase Platform est essentiellement développé par la société Anakeen. Cette société génére ses revenus uniquement des contrats vendus à ses clients désirant l'accès à la version entreprise de Dynacase et au support technique de niveau 3.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 2001 : début du développement de Freedom-ECM pour les besoins internes de la société Anakeen. Anakeen vend des développements spécifiques à ses différents clients basés dans la région toulousaine en utilisant comme brique de base les premières versions de Freedom-ECM. Dès l’origine, le code de Freedom-ECM était sous licence GPL mais le code était fourni uniquement aux clients d’Anakeen.
  • Juillet 2005 : version 1.2.8
  • Octobre 2006 : mise en service du site web communautaire par la société Anakeen. Le but de la mise en place de ce site Web est de faire connaître Freedom-ECM au-delà de la région toulousaine et de faire sortir Freedom-ECM de l’anonymat dans lequel il était depuis plusieurs années.
  • 25 novembre 2005 : version 2.1.1
  • 3 avril 2006 : version 2.2.1
  • 12 octobre 2006 : version 2.4.0,
  • 1er avril 2007 : version 2.6
  • 7 septembre 2007 : version 2.8
  • 13 mars 2008 : version 2.10
  • 16 janvier 2009 : version 2.12
  • 2 avril 2010 : version 3.0 stable
  • 1er septembre 2010 : changement de nom de Freedom-ECM vers Dynacase Platform
  • 14 octobre 2010 : version 3.0.12
  • 20 novembre 2010 : version 3.0.14
  • 13 décembre 2010 : version 3.0.15
  • 22 décembre 2010 : version 3.0.16
  • 28 janvier 2011 : version 3.0.17
  • 22 mars 2013 : version 3.2 stable

Modules et technologies de Dynacase Platform[modifier | modifier le code]

Dynacase Platform fonctionne en mode web, ce qui permet d'utiliser les web services des autres applications du SI. Les fonctionnalités de Dynacase Platform sont accessibles grâce à des web services pour faciliter l'interaction et l'intégration avec le SI.

  • Elle s’installe uniquement sur un serveur Linux : Ubuntu, Red Hat, Debian…
  • Elle utilise la base de données PostgreSQL et notamment les fonctionnalités de haut niveau de cette base de données : procédure stockée, triggers, héritage de tables,recherche plein texte…
  • Elle utilise la technologie Open Source
  • Le développement est réalisé en PHP5 et JavaScript.
  • La partie client nécessite uniquement un navigateur web récent : Firefox, Internet Explorer…

Dynacase Platform propose plusieurs modules pour s’adapter aux différents besoins des entreprises :

  • CORE : Ce module est le cœur du système. Il est donc obligatoire. Il fournit les fonctionnalités principales de Dynacase Platform (Gestion des familles, gestion des droits,Workflow…).
  • WEBDESK : C’est un portail Web personnalisable pour chaque utilisateur et permettant d’insérer de nombreux Portlet internes à Dynacase Platform ou disponibles sur le Web.
  • TE : Serveur de transformations permettant de convertir automatiquement des pièces jointes dans d’autres formats et d’indexer le contenu de ces pièces jointes pour effectuer des recherches plein texte.
  • ONEFAM : Principale interface utilisateur permettant d’accéder aux documents d’une ou plusieurs familles.
  • DYNACASE-URL : Permet d’intégrer un site web externe ou un Intranet dans l’interface de Dynacase Platform.
  • MAILCONNECTOR : Permet de connecter Dynacase Platform sur une boite mail IMAP pour intégrer les messages.
  • WORKSPACE : Interface simplifiée pour intégrer et gérer des fichiers via une interface Web.
  • DAV : Accès WebDAV aux pièces jointes permettant d’ouvrir, modifier et enregistrer facilement un fichier.
  • FREEEVENT : Ce module a pour objectif d’apporter un ensemble de fonctionnalités pour représenter les documents en fonction de critères de temps.
  • DYNACASE-NU : Ce module permet d’utiliser un serveur LDAP existant comme base d’authentification pour les utilisateurs.
  • DYNACASE-WS : Serveur SOAP pour interroger Dynacase Platform.
  • DDUI : Stack Front-End HTML5 permettant de profiter d'un Responsive Design et d'un mode déconnecté (Offline)

Sytèmes similaires[modifier | modifier le code]

Voici les systèmes similaires à Dynacase Platform :

Pour la partie gestion de contenu structuré :

  • Alfresco : Logiciel libre sous licence GPL
  • Nuxeo : Logiciel libre sous licence GPL
  • Lotus Notes : Logiciel propriétaire développé par IBM
  • Infopath : Logiciel propriétaire développé par Microsoft

Pour la partie gestion des processus métier :

  • Activitii : logiciel BPM développé par Alfresco
  • Bonita : logiciel BPM développé par Bull

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]