Duttaphrynus melanostictus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Duttaphrynus melanostictus
Description de l'image Bufo melanosticus 01.JPG.
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Bufonidae
Genre Duttaphrynus

Nom binominal

Duttaphrynus melanostictus
(Schneider, 1799)

Synonymes

  • Bufo melanostictus Schneider, 1799
  • autres synonymes dans le texte

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Duttaphrynus melanostictus, le Crapaud masqué, est une espèce d'amphibiens de la famille des Bufonidae[1].

caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le sommet de la tête a plusieurs crêtes osseuses, le long du bord du museau (crête rostrale), en face de l'œil (pré-orbitales), au-dessus de l'œil (supra-orbitaire), derrière l'œil (post-orbitaire), et une courte entre l'œil et l'oreille (orbito-tympanique); Le museau est court et émoussé et l'espace entre les yeux est plus large que la largeur de la paupière supérieure. Le tambour de l'oreille ou tympan est très distinct et est au moins aussi large que le diamètre des deux tiers de l'oeil. Le premier doigt est souvent plus long que le second et les orteils au moins à moitié palmés. Un tubercule verruqueux se trouve juste avant la jonction de la cuisse et le métatarse. Il n'y a pas pli de la peau le long du tarse. Le "genou" (articulation tibio-métatarsienne) atteint le tympan ou l'œil lorsque la patte arrière est maintenu parallèle le long du côté du corps. La face dorsale est recouverte de verrues épineuses. La glande parotoïde est au premier plan, en forme de rein ou elliptique et allongée. La face dorsale est jaunâtre ou brunâtre et les épines et les crêtes sont noires. Le ventre est de couleur unie. Les mâles ont un sac vocal et des plaquettes noires sur la face interne des doigts qui aident à maintenir la femelle pendant l'accouplement.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre jusqu'à 2 000 m d'altitude[1] :

Sa présence est incertaine au Bhoutan.

Elle a été introduite en Papouasie-Nouvelle-Guinée, au Timor oriental et en Indonésie à Bali, à Sulawesi, aux Moluques, en Nouvelle-Guinée occidentale, ainsi qu’en Australie où un risque d’infestation est envisagé en mars 2015[2].

Duttaphrynus melanostictus
Duttaphrynus melanostictus

Liste des synonymes[modifier | modifier le code]

Cette espèce connait de nombreux synonymes :

  • Bufo melanostictus Schneider, 1799 (protonyme)
  • Bufo chlorogaster Daudin, 1802
  • Rana dubia Shaw, 1802
  • Bufo scaber Daudin, 1802
  • Bufo bengalensis Daudin, 1802
  • Bufo flaviventris Daudin, 1802
  • Bufo carinatus Gray, 1830
  • Bufo isos Lesson, 1834
  • Bufo gymnauchen Bleeker, 1858
  • Docidophryne spinipes Fitzinger, 1861 "1860"
  • Bufo longecristatus Werner, 1903
  • Bufo tienhoensis Bourret, 1937
  • Bufo camortensis Mansukhani & Sarkar, 1980
  • Ansonia kamblei Ravichandran & Pillai, 1990
  • Bufo melanostictus hazarensis Khan, 2001

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom d'espèce dérive du grec ancien μέλας, mélas, « noir », et στικτός, stiktos, « couvert de petites creux ».

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Schneider, 1799 : Historiae amphibiorum naturalis et literariae fasciculus primus, vol. 1 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]