Durfort (Ariège)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Durfort.

Durfort
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Ariège
Arrondissement Saint-Girons
Canton Arize-Lèze
Intercommunalité Communauté de communes Arize Lèze
Maire
Mandat
Roger Buffa
2014-2020
Code postal 09130
Code commune 09109
Démographie
Gentilé Durfortains
Population
municipale
146 hab. (2017 en diminution de 8,18 % par rapport à 2012)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 12′ 26″ nord, 1° 27′ 28″ est
Altitude Min. 245 m
Max. 372 m
Superficie 10,98 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
Voir sur la carte administrative de région Occitanie
City locator 14.svg
Durfort
Géolocalisation sur la carte : Ariège
Voir sur la carte topographique de l'Ariège
City locator 14.svg
Durfort
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Durfort
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Durfort

Durfort est une commune française, située dans le département de l'Ariège en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Durfortains.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le Piémont pyrénéen entre les vallées de la Lèze et de l’Ariège. C'est une commune limitrophe avec le département de la Haute-Garonne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Durfort est limitrophe de huit autres communes dont une dans le département de la Haute-Garonne.

Carte de la commune de Durfort et de ses proches communes.
Communes limitrophes de Durfort[1]
Marliac
(Haute-Garonne)
Justiniac,
Brie
Villeneuve-du-Latou Durfort[1] Esplas
Le Fossat Artigat Saint-Martin-d'Oydes

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Ruisseau Labisse et le Ruisseau de Calers sont les principaux cours d'eau de la commune.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 1 098 hectares ; son altitude varie de 245 à 372 mètres[2].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Villeneuve-Durfort (nom de la commune depuis la Révolution) devient Durfort (ordonnance du ) ; reprend le nom de Villeneuve-Durfort par ordonnance du .

L’arrêté préfectoral du scinde la commune en deux : Durfort et Villeneuve-du-Latou[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 100 et 499, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de onze[4],[5].

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Commune faisant partie de la communauté de communes de la vallée de la Lèze et du canton d'Arize-Lèze (avant le redécoupage départemental de 2014, Durfort faisait partie de l'ex-canton du Fossat).

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 En cours Roger Buffa DVG Agriculteur retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1931. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7].

En 2017, la commune comptait 146 habitants[Note 1], en diminution de 8,18 % par rapport à 2012 (Ariège : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
240244235206177167116120111
1999 2005 2010 2015 2017 - - - -
126163163146146----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[10] 1975[10] 1982[10] 1990[10] 1999[10] 2006[11] 2009[12] 2013[13]
Rang de la commune dans le département 179 202 202 183 173 158 162 177
Nombre de communes du département 340 328 330 332 332 332 332 332

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune est essentiellement basée sur l'agriculture.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Durfort fait partie de l'académie de Toulouse.

Culture et festivités[modifier | modifier le code]

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Chasse, pétanque, randonnée pédestre,

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Vincent de Durfort
  • Ancien château féodal (propriété privée): en ruine, ancienne propriété de la famille de Campa (noblesse parlementaire toulousaine).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]