Dupuis Frères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dupuis Frères, 1877
Dupuis Frères, vers 1910
Dupuis Frères, en 1939
Dupuis Frères à Noël, 1946
Place Dupuis, 2013

Dupuis Frères fut un grand magasin de la rue Sainte-Catherine est, à Montréal (Québec).

Histoire[modifier | modifier le code]

Nazaire Dupuis ouvre un petit magasin de nouveautés le au 865 rue Sainte-Catherine est[1], à Montréal. Il parvint à intéresser plusieurs de ses frères à son commerce, qu'il appela Dupuis Frères en 1870. Malgré la crise économique de 1872, son entreprise continua à prospérer.

Le magasin déménage quelques fois avant de s'installer définitivement en 1882, au coin des rues Saint-André et Sainte-Catherine.

En 1924, Albert Dupuis devient président de l'entreprise jusqu'à sa mort en 1945. Son fils Raymond prend alors la relève.

Dans les années 1950, environ 1 500 personnes travaillaient au sein de cette entreprise.

Le déclin du magasin s'est amorcé en 1952 avec la grève d'une importante majorité des employés La grève chez Dupuis Frère dura 13 semaines et se termina avec la victoire des employés (pour la plupart des femmes) et de la Confédération des travailleurs catholiques du Canada.

Un lock-out en 1976, ainsi que des problèmes financiers, ont mené à la faillite de cette célèbre institution montréalaise et sa fermeture en .

Durant 110 ans, ce grand magasin canadien-français a été l'un des plus importants de Montréal. Il a eu une grande influence sur le développement du commerce dans la partie Est de la ville.

Les lieux sont aujourd'hui le site d'un important complexe multifonctionnel. En 1972, le centre commercial Place Dupuis a été ouvert pour compléter le développement de l'îlot entourant le magasin. Deux tours de bureaux ainsi que l'hôtel Gouverneur Place Dupuis s'y sont ajoutés en 1973 et 1974. Enfin, à la suite de la fermeture du magasin Dupuis en 1978, le bâtiment l'abritant a été redéveloppé pour créer l'immeuble de bureaux Les Atriums ouvert en 1981.

Impacts sur la culture[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • DUPUIS FRÈRES, le magasin du peuple : plus d'un siècle de fierté québécoise, par Josette Dupuis-Leman, Éd. Stanké, 2001

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lib.uwo.ca/programs/companyinformationcanada/cr-dupuis.htm Canadian Register - Dupuis Freres, Montreal - Western Libraries