Jean-François Duplat de Monticourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Duplat de Monticourt)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duplat.

Jean-François Duplat de Monticourt est un librettiste d'opéra français actif au XVIIIe siècle.

On ne sait rien de cet auteur à qui l'on attribue[1] le livret des Paladins, une des dernières œuvres de Rameau (1760). La trame en est tirée d'un conte de La Fontaine, Le Petit Chien qui secoue de l'argent et des pierreries[2].

« Cette ineptie ne peut sortir que de la main d'un homme qui n'a pas la première notion de l'art dramatique, et qui n'a jamais fait de vers ; et je ne craindrai pas d'avancer que feu Cahusac est un second Quinault en comparaison du polisson qui a gâché les paroles de ce livret[3]... » : telle est l'appréciation peu flatteuse de Charles Collé à l'égard d'un des plus mauvais librettistes de Rameau, qui n'en manquait pourtant pas.

On doit aussi à Duplat de Monticourt une traduction du drame d'Edward Moore intitulé The Gamester (Le Joueur), qui fut également traduit en français par Diderot en 1760[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cette attribution, qui est considérée comme fiable, est due à Louis-François Beffara dans son Dictionnaire alphabétique des opéras-ballets et autres pièces lyriques pour le théâtre de l'Académie royale de Musique, dont le manuscrit est conservé à la bibliothèque-musée de l'Opéra. Voir Sylvie Bouissou, « Les Paladins de Rameau ; le plaisir de rire sérieusement », 2004. Texte en ligne consulté le 18.10.2009.
  2. Jean de La Fontaine, Contes et nouvelles en vers, IIIe partie, 1671.
  3. Journal et mémoires de Charles Collé, avec une introduction et des notes par Honoré Bonhomme, Paris, Firmin-Didot, t. 2, 1868, p. 211.
  4. Thomas M. Kavanagh, Dice, Cards, Wheels: A Different History of French Culture, Philadelphia: University of Pennsylvania Press, 2005, p. 241.