Dumb and Dumber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dumb and Dumber (homonymie).
Dumb and Dumber
Titre québécois La Cloche et l'Idiot
Réalisation Peter et Bobby Farrelly
Scénario Bennett Yellin
Peter et Bobby Farrelly
Acteurs principaux
Sociétés de production New Line Cinema
Motion Picture Corporation of America
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 107 minutes
Sortie 1994

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dumb and Dumber ou La Cloche et l'Idiot au Québec est une comédie américaine des frères Farrelly, sortie en 1994.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lloyd Christmas est conducteur de limousine à Providence aux États-Unis. Il tombe sous le charme d'une cliente qu'il emmène à l'aéroport : Mary Swanson. À l'aéroport, elle laisse derrière elle une mallette qui contient l'argent de la rançon pour son mari kidnappé. Lloyd, imaginant qu'elle l'oublie, s'en empare avant les ravisseurs.

Lloyd habite avec Harry Dunne. Ayant tous les deux perdu leur travail dans la journée, ils décident de rejoindre Mary pour lui remettre la mallette. Sachant qu'elle doit s'y rendre, ils prennent la route pour Aspen au Colorado, qui est à plus de 3 000 kilomètres de route. Ignorant qu'ils sont suivis par les ravisseurs.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende  : version française (VF) sur RS Doublage[2] et version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[3]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Lors de sa sortie en salles, Dumb and Dumber a rencontré un accueil mitigé des critiques professionnels : 67 % des 52 critiques collectés par le site Rotten Tomatoes sont favorables, pour une moyenne de 5,910[4], tandis qu'il obtient un score moyen de 41100 sur le site Metacritic, pour 14 critiques collectés[5]. Depuis, il a acquis le statut de film culte[6].

Box-office[modifier | modifier le code]

Distribué dans 2 447 salles aux États-Unis, Dumb and Dumber prend directement la première place du box-office avec 16 363 442 $ le week-end de sa sortie[7]. Il reste en tête lors de sa première semaine d'exploitation et durant les trois semaines suivantes, en ayant engrangé un total de 81 513 096 $[7]. Il n'est jamais distribué au-delà de 2 565 salles et rapporte un total de 127 175 374 $ au box-office américain, ce qui en fait un succès commercial si on compare ce résultat au budget de 17 000 000 $[7] et lui valant de se classer en sixième place des meilleures recettes de 1994[8]. Le succès se confirme à l'étranger où le film récolte 120 100 000 $, portant le total des recettes mondiales à 247 275 374 $[7], lui permettant de se hisser en septième position des meilleures recettes mondiales de 1994[9]. En France, Dumb and Dumber prend la seconde place du box-office derrière La Haine avec 164 756 entrées dans 234 salles[10]. Il n'est jamais distribué au-delà de 254 salles et totalise 636 665 entrées en fin d'exploitation[11].

Adaptation télévisée[modifier | modifier le code]

Le film est adapté en série d'animation en 1995 par Hanna-Barbera dans Dumb and Dumber.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le choix des prénoms des deux héros, Harry et Lloyd, est un hommage à la star comique du cinéma muet Harold Lloyd.
  • L'hôtel Danbury, où séjournent les deux compères, est en fait le Stanley Hotel, situé à Estes Park dans le Colorado, qui inspira à Stephen King le roman Shining, l'enfant lumière.
  • D. B. Weiss et David Benioff ont été surnommés Dumb and Dumber par les fans mécontents lors de la diffusion de la dernière saison de Game Of Thrones[12].
  • Le film comporte bon nombre de faux raccords[13] :
    • Lorsque Lloyd conduit Mary à l'aéroport, on peut apercevoir derrière la limousine un autre conducteur tournant fortement son volant de droite à gauche et vice-versa alors que la route est droite.
    • Quand Lloyd et Harry roulent sur le périphérique pour sortir de leur ville en direction d'Aspen, un plan intérieur montre les deux hommes plaisanter ensemble. En réalité, il s'agit d'un moment de pause entre les deux acteurs tandis que la caméra continue de tourner. De plus, on peut apercevoir la main du technicien qui tire un peu le rideau de la cabine de la camionnette.
    • Lorsque Lloyd urine dans les toilettes de l'aire de l'autoroute, il aperçoit le message « For manly love, be here march 25th at 2:15 pm sharp » (en français "Si t'aime les hommes, rendez-vous le 25 mars à 2h15 du matin précise"). Au moment où l'auteur du message (Gaspard) débarque, Lloyd se plaque contre le mur qui paraît faux. De plus, le message a légèrement changé. On peut lire "Meet me" au lieu de "Be here". Au passage, le gros plan de la montre de Lloyd a été en fait réalisé avec un faux bras géant et une montre de la taille d'une horloge et pour cause, la caméra ne pouvait effectuer un mouvement aussi près d'un vrai bras.
    • Au moment où Lloyd et Harry ont le gangster Mentalino à leur bord, Lloyd demande à Harry s'il connaît « le bruit le plus agaçant du monde » (une improvisation de dernière minute lors du tournage du plan). Jeff Daniels se demande ce que Jim Carrey va faire et ce dernier se met à hurler. Le plan est coupé au moment où Daniels commence à se plier de rire.
    • Lorsque Lloyd et Harry se disputent dans une aire extérieure, morts de froid, on peut apercevoir que la neige est en réalité de la moquette.
    • Lors du gala de charité, Lloyd et Harry font leur entrée où ils sont accueillis par Nicholas Andre. Peu après, celui-ci est rejoint par J.P. Shay qui lui révèle que ce sont les deux hommes qu'ils recherchent. Ensuite, Andre prononce un discours puis, une fois celui-ci terminé, réapparaît à sa place d'origine avec Shay.
    • Le lendemain du gala, lorsqu'Andre et Shay discutent ensemble, on peut vaguement remarquer un objet bouger sur la route. En fait, la scène était à l'origine plus longue et l'objet en question se révélait être une malle dans laquelle le mari de Mary est enfermé. Le captif tente de s'échapper mais est repéré par Nicholas.
    • Dans le bar de l'hôtel où Lloyd est censé avoir un rendez-vous avec Mary, on peut observer qu'il a déjà bu deux bières. Peu après, le barman lui en offre une autre qui se révèle être... la deuxième. Par la suite, lorsqu'une cliente s'assied à côté de Lloyd, l'actrice se retient de rire en apercevant une grimace improvisée de Jim Carrey. Un peu plus tard, Lloyd attrape le barman par le col avec sa main gauche puis, au changement de plan, le tient avec sa main droite.
    • Lorsque Nicholas pointe son arme sur Lloyd après avoir tiré sur Harry, la culasse de l'arme est en arrière (ce qui normalement indique que le chargeur est vide) puis, au changement de plan, est rabattue en avant. Peu après, Harry se relève bien vivant, ouvre sa chemise et montre qu'il porte un gilet pare-balles. Si le vêtement comporte les impacts de balles, le gilet apparaît intact.

Suites[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  2. « Fiche de doublage VF », sur RS Doublage (consulté le 17 décembre 2014)
  3. « Fiche de doublage VQ », sur Doublage.qc. (consulté le 17 décembre 2014)
  4. (en) « Dumb and Dumber », sur Rotten Tomatoes (consulté le 17 décembre 2014)
  5. (en) « Dumb and Dumber », sur Metacritic (consulté le 17 décembre 2014)
  6. (en) Joe Cranney, « Top 10 Cult Comedies » (consulté le 5 octobre 2014)
  7. a b c et d (en) « Dumb and Dumber », sur Box Office Mojo (consulté le 17 décembre 2014)
  8. « 1994 Yearly Box Office Results », sur Box Office Mojo (consulté en 17 décembre 2014-langue=en)
  9. (en) « 1994 Yearly Box Office Results », sur Box Office Mojo (consulté le 17 décembre 2014)
  10. « CLASSEMENT HEBDOMADAIRE FRANCE 14-20 JUIN 1995 », sur JP's Box-Office (consulté le 17 décembre 2014)
  11. « Dumb and Dumber », sur JP's Box-Office (consulté le 17 décembre 2014)
  12. Setra, « Des fans déçus de GoT bombardent Google pour s’en prendre aux créateurs de la série », sur Presse-Citron, (consulté le 18 mai 2019)
  13. « Les (Stupides ?) ERREURS dans DUMB & DUMBER » sur YouTube.

Liens externes[modifier | modifier le code]