Dulce Chacón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dulce Chacón
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Genres artistiques

Dulce Chacón, née le à Zafra et morte le (à 49 ans) à Madrid, est une écrivain espagnole.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle naît dans une famille traditionnelle, mais plus tard ses idéaux progressistes la mènent à parler des morts pendant le franquisme ou contre la guerre en Irak.

Son père meurt quand elle a 12 ans et sa famille doit partir à Madrid.

Elle meurt d'un cancer en 2003.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Querrán ponerle nombre
  • 1993 : Las palabras de la piedra
  • 1995 : Contra el desprestigio de la altura
  • 1999 : Matar al ángel
  • 2003 : Cuatro gotas

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Algún amor que no mate
  • 1997 : Blanca vuela mañana
  • 1998 : Háblame, musa, de aquel varón
  • 2000 : Cielos de barro
  • 2002 : La voz dormida

Titre français Voix endormies Plon 2004, 10/18 collection "domaine étranger" 2006

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Algún amor que no mate
  • Segunda mano (1998)

Autre[modifier | modifier le code]

  • Te querré hasta la muerte (2003), p. 61-64. Cuentos

Prix[modifier | modifier le code]

  • Premio de Poesía Ciudad de Irún, pour Contra el desprestigio de la altura, 1995
  • XXIV Premio Azorín, pour Cielos de barro, 2000
  • Premio Libro del Año 2002, pour La voz Dormida

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]