Duke Pearson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pearson.
Duke Pearson
Defaut 2.svg
Informations
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Duke Pearson est pianiste et compositeur de jazz américain, né le à Atlanta et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Son surnom lui provient de l'un de ses oncles, amateur de Duke Ellington. Un problème dentaire l'empêche de devenir professeur de trompette, il passe alors au piano.

Il a notamment travaillé avec Donald Byrd, Pepper Adams, Art Farmer, Nancy Wilson, Freddie Hubbard, Stanley Turrentine, Johnny Coles et Grant Green. Il a également dirigé un grand orchestre et participé comme pianiste et arrangeur à des enregistrements sur le label Blue Note.

Il a été diagnostiqué comme ayant une sclérose en plaques dans les années 1970, duquel il mourra en 1980 à Atlanta[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • 1959: Profile (Blue Note)
  • 1959: Tender Feelin's (Blue Note)
  • 1961: Angel Eyes (Polydor, aussi sorti sous le titre de Bags Groove sur Black Lion avec 3 alternate takes)
  • 1961: Dedication! (Prestige)
  • 1962: Hush! (Jazztime)
  • 1964: Wahoo! (Blue Note)
  • 1965: Honeybuns (Atlantic)
  • 1966: Prairie Dog (Atlantic)
  • 1966: Sweet Honey Bee (Blue Note)
  • 1967: The Right Touch (Blue Note)
  • 1967: Introducing Duke Pearson's Big Band (Blue Note)
  • 1968: The Phantom (Blue Note)
  • 1968: Now Hear This (Blue Note)
  • 1969: How Insensitive (Blue Note)
  • 1969: Merry Ole Soul (Blue Note)
  • 1968-70: I Don't Care Who Knows It (Blue Note) - sortie 1996
  • 1970: It Could Only Happen with You (Blue Note) - sortie 1974

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec Donald Byrd

  • Fuego (1959)
  • Byrd in Flight (1960)
  • At the Half Note Cafe (1960)
  • The Cat Walk (1960)
  • Fancy Free (1970)
  • Kofi (1969–70)
  • Electric Byrd (1970)

Avec Johnny Coles

  • Little Johnny C (1963)

Avec Grant Green

  • Idle Moments (1963)

Avec Bobby Hutcherson

  • The Kicker (1963)

Avec Thad Jones/Pepper Adams Quintet

  • Mean What You Say (Milestone, 1966)

Avec Carmen McRae

  • Carmen (1972)

En tant qu'arrangeur[modifier | modifier le code]

  • Donald Byrd - A New Perspective (1963), I'm Tryin' to Get Home (1964)
  • Grant Green - Am I Blue (1963)
  • Antonio Diaz Mena - Eso Es Latin Jazz...Man! (1963)
  • Hank Mobley - A Slice of the Top (1966)
  • Stanley Turrentine - Rough 'n' Tumble (1966), The Spoiler (1966), A Bluish Bag (1967), The Return of the Prodigal Son (1967), The Look of Love (1968)
  • Blue Mitchell - Boss Horn (1966), Heads Up! (1967)
  • Lee Morgan - Standards (1967)
  • Lou Donaldson - Lush Life (1967)

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.jazzdiscography.com/Artists/Pearson/