Dudley Bradley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dudley Leroy Bradley (né le 19 mars 1957, à Baltimore, Maryland) est un ancien joueur américain de basket-ball en NBA.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bradley évolua à l'université de Caroline du Nord et fut sélectionné au 13e rang de la draft 1979 par les Pacers de l'Indiana. Il joua neuf saisons pour 7 équipes différentes, prenant sa retraite sportive à l'issue de la saison 1988-1989 avec des moyennes de 5.2 points, 1.8 rebonds et 1.9 passes décisives par match.

Lors de deux matchs en novembre 1980, sous les couleurs des Pacers, Bradley compila 9 interceptions[1]. La saisons précédente (saison 1979-1980), il décrocha le record NBA pour un rookie du nombre d'interceptions en une saison avec 211 (2.57 par match)[2].

En tant que joueur universitaire, Bradley réalisa un des actes les plus mémorables de l'histoire de l'université de Caroline du Nord le 17 janvier 1979. Avec moins de 10 secondes à jouer et alors que les "Tar Heels" étaient menés d'un point lors d'un match à l'extérieur face à leur rival de N.C. State, Bradley intercepta le ballon du meneur de jeu des Wolfpack Clyde Austin et dribbla jusqu'à ce qu'il effectue un dunk qui offrit la victoire à UNC, 70-69. Son âpreté et sa capacité à voler des ballons, ainsi que sa défense lui ont fait gagner le surnom de "The Secretary of Defense" ("ministre de la défense").

Depuis sa retraite sportive, Bradley est devenu officier de police à la Maryland Transportation Authority[3].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]