Dudley Bradley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dudley Bradley Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Dudley Leroy Bradley
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (59 ans)
Baltimore, Maryland
Taille 1,98 m (6 6)
Poids 88 kg (194 lb)
Situation en club
Poste Ailier, Arrière
Carrière universitaire ou amateur
1975-1979 Tar Heels de Caroline du Nord
Draft de la NBA
Année 1979
Position 13e
Franchise Pacers de l'Indiana
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1979-1980
1980-1981
1981-1982
1982-1983
1983-1984
1983-1984
1984-1985
1985-1986
1986-1987
1987-1988
1987-1988
1988-1989
1991
1991-1992
1992-1993
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Suns de Phoenix
Bulls de Chicago
Spirits de Détroit
Toronto Tornados
Bullets de Washington
Bullets de Washington
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Nets du New Jersey
Hawks d'Atlanta
Saskatchewan Storm
Racers d'Omaha
Cavalry d'Oklahoma City
8,4
8,0
5,1
3,5
-
-
4,9
2,8
3,1
0,0
6,7
1,9
-
-
-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Dudley Leroy Bradley (né le 19 mars 1957, à Baltimore, Maryland) est un ancien joueur américain de basket-ball en NBA.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bradley évolua à l'université de Caroline du Nord et fut sélectionné au 13e rang de la draft 1979 par les Pacers de l'Indiana. Il joua neuf saisons pour 7 équipes différentes, prenant sa retraite sportive à l'issue de la saison 1988-1989 avec des moyennes de 5.2 points, 1.8 rebonds et 1.9 passes décisives par match.

Lors de deux matchs en novembre 1980, sous les couleurs des Pacers, Bradley compila 9 interceptions[1]. La saison précédente (saison 1979-1980), il décrocha le record NBA pour un rookie du nombre d'interceptions en une saison avec 211 (2.57 par match)[2].

En tant que joueur universitaire, Bradley réalisa un des actes les plus mémorables de l'histoire de l'université de Caroline du Nord le 17 janvier 1979. Avec moins de 10 secondes à jouer et alors que les "Tar Heels" étaient menés d'un point lors d'un match à l'extérieur face à leur rival de N.C. State, Bradley intercepta le ballon du meneur de jeu des Wolfpack Clyde Austin et dribbla jusqu'à ce qu'il effectue un dunk qui offrit la victoire à UNC, 70-69. Son âpreté et sa capacité à voler des ballons, ainsi que sa défense lui ont fait gagner le surnom de "The Secretary of Defense" ("ministre de la défense").

Depuis sa retraite sportive, Bradley est devenu officier de police à la Maryland Transportation Authority[3].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]