Duck and Cover (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duck et Cover.
Duck and Cover avec la tortue Bert.

Duck and Cover (que l'on traduirait par « Plonge et couvre-toi ! » ou « Couché, couvert ! ») est un court métrage de propagande américain de 1951.

Ce court métrage de neuf minutes était destiné aux enfants de 1951, et était semble-t-il projeté dans les écoles. Il apprenait aux enfants ce qu'il fallait faire en cas d'attaque nucléaire : plonger et se couvrir !

Description[modifier | modifier le code]

Durant la Guerre froide, le film promotionnel de sécurité civile en cas de retombées nucléaires nommé Duck and Cover a marqué les mémoires et est devenu une expression réutilisée par la suite en Amérique du Nord.

Le film montre une petite tortue animée, Bert, qui explique la méthode : en cas d'attaque, si l'on voit le flash caractéristique d'une bombe atomique, il faut plonger et se couvrir, quelle que soit la situation. Ainsi le film montre plusieurs situations, dans la rue, à vélo, en pique-nique : dans tous les cas, insiste le film, il faut plonger et se couvrir la tête contre un mur ou sous la nappe de pique-nique.

Analyse[modifier | modifier le code]

Au vu des dégâts provoqués par la bombe à Hiroshima et Nagasaki en 1945, la protection apportée par le « Plonge et couvre-toi ! » semble dérisoire : elle ne protège que faiblement contre les débris et le souffle de la bombe, et ne protège en aucun cas de la chaleur et des particules radioactives.

Controverse[modifier | modifier le code]

Ce film a été controversé à sa sortie car dans la première minute du film, la voix off parle de se protéger contre les attaques nucléaires « ou contre d'autres dangers » : à ce moment précis, la caméra fait un plan sur un petit enfant noir (la scène se passe dans une école)[réf. nécessaire].

Il fut aussi critiqué car il pouvait inciter les jeunes enfants à la psychose et à la haine des communistes.

En 2004 le film a été sélectionné pour le National Film Registry.

Réutilisations[modifier | modifier le code]

Dans la série américaine South Park, l'épisode Volcano parodie ce film. On y explique ironiquement qu'en cas d'éruption de lave, il faut plonger et se couvrir, afin que la lave passe au-dessus de soi en toute sécurité.

Michael Moore, dans son émission de télévision The Awful Truth, a eu l'occasion de railler ce film lors de l'accession au statut de puissance nucléaire du Pakistan dans sa rivalité régionale avec l'Inde, organisant une projection semi-improvisée de ce film dans les locaux des 2 ambassades de ces pays.

Le jeu vidéo Fallout 2 (jeu de rôle où l'action prend place dans un monde post-apocalyptique dévasté par une guerre nucléaire) contient une cinématique dans laquelle un personnage de dessin animé nous explique les règles de sécurité à suivre en cas d'attaque nucléaire. La vidéo parodie le film en énumérant une liste de positions (dont le fameux « plonge et couvre toi ») qui seraient bien sûr totalement inefficaces face à la puissance de la bombe nucléaire. Dans la même franchise (Fallout 3 et Fallout: New Vegas), c'est également le nom d'un magazine qui augmente les compétences du joueur dans l'utilisation d'explosifs.

Liens externes[modifier | modifier le code]