Duchés de Gwynedd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Duchés de Gwynedd (Derynis))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les duchés de Gwynedd sont les plus importants domaines féodaux au sein du royaume fictif de Gwynedd, décrit dans les romans du cycle des Derynis de Katherine Kurtz.

Chaque duché est dirigé par un noble héréditaire (un duc ou une duchesse) qui gouverne ses terres en échange du serment de fidélité prêté à la Couronne. Les ducs sont les seigneurs les plus puissants du royaume, ils détiennent le pouvoir de haute et de basse justice, et leur autorité en matière séculière n'est surpassée que par celle de la Couronne. Les ducs et les duchesses jouissent d'un prestige et des revenus de leur domaine, font partie de la classe dirigeante de la société de Gwynedd, mais ils sont tenus de payer des impôts pour leurs terres, de défendre leurs frontières, et de faire respecter les lois du royaume.

Carthmoor[modifier | modifier le code]

Le duché de Carthmoor est situé dans l'extrême sud de Gwynedd, bordé au nord par le duché royal de Haldane et à l'ouest par le royaume de Llannedd.

Les terres de Carthmoor faisaient à l'origine partie du Royaume de Mooryn, mais ce royaume fut annexé à Gwynedd au IXe siècle et morcelé entre Carthmoor et Corwyn. Le premier duc de Carthmoor, Rudolf Furstán-Festil, est fils de Festil II, roi de Gwynedd, et de la dernière reine de Mooryn. Son neveu et successeur, Bogdan Furstán-Festil, fils de Festil III est autorisé par le roi Cinhil à conserver son titre après la Restauration de Haldane, car il n'a aucun droit légal à la Couronne. Cependant, son fils Rudolf II Furstán-Festil est déposé en 917 par les régents du roi Alroy Haldane en 917, et le titre est plus tard accordé au frère cadet d'Alroy, le prince Rhys Michael Haldane. Au fil des ans, le duché devient le titre traditionnel des fils cadets des rois de Gwynedd, mais il a également servi comme titre secondaire pour le roi quand il n'y avait pas de cadet Haldane pour occuper le poste. En 1130, le onzième duc de Carthmoor est le prince Nigel Haldane, le second fils du roi Donal Blaine Haldane et l'oncle du roi Kelson Haldane.

Cassan[modifier | modifier le code]

Le duché de Cassan est situé à l'extrémité nord-ouest de Gwynedd, bordé par le golfe du Kheldour à l'est, l'océan Atalantique à l'ouest, et les terres de Meara au sud.

Cassan faisant à l'origine partie de Meara, mais la mort de Janus Quinnell, prince de Meara, en 762, entraîne un partage de ses domaines et Cassan devient une principauté souveraine. En 921, après la mort d'Ambert Aloysius Quinnell, neuvième et dernier prince de Cassan, la région est incorporée dans le royaume de Gwynedd en tant que nouveau duché gouverné par Tambert Ier Fitz-Arthur Quinnell, petit-fils du prince et premier duc de Cassan. La Maison de Fitz-Arthur Quinnell s'éteint en 1025, avec Tambert II Fitz-Arthur Quinnell, et le titre de duc de Cassan est suspendu, puis rétabli en faveur d'Andrew McLain. En 1130, le huitième duc de Cassan est Dhugal MacArdry McLain.

Claibourne[modifier | modifier le code]

Le duché de Claibourne est la région la plus septentrionale de Gwynedd, située entre la mer du Nord et le golfe du Kheldour. À l'origine, les terres de Claibourne sont une partie de la principauté souveraine de Kheldhour, laquelle est conquise en 823 par Festil Ier Furstán roi de Gwynedd. Après la Restauration Haldane en 904, le roi Cinhil Ier Haldane et Sighere, comte des Marches de l'Est, unissent leurs forces pour conquérir Kheldour et de déposer les derniers seigneurs de la Dynastie de Festil. Les terres de Kheldour sont incorporés dans le royaume de Gwynedd et deviennent le nouveau duché de Claibourne, avec Sighere comme premier duc. Les descendants de Sighere se transmettent le titre sans interruption pendant les deux siècles suivants. En 1130, le douzième duc de Claibourne est le duc Graham III MacEwan.

Corwyn[modifier | modifier le code]

Le duché de Corwyn est situé dans le sud de Gwynedd, bordé à l'est par le royaume de Torenth, au sud par la mer du Sud au sud-ouest, par le duché de Carthmoor et à l'ouest par le duché royal de Haldane.

Corwyn est l'un des deux duchés issu de l'ancien royaume de Mooryn, annexé dans Gwynedd au IXe siècle. Le premier duc a été Dominic Buyenne (800-872), lointain cousin du roi Festil II Furstán-Festil. Contrairement à la plupart des nobles derynis de Gwynedd, les ducs de Corwyn conservent leurs titres pendant toute la Restauration Haldane, et le duché a même un statut de semi-autonomie pendant un siècle et demi, pendant les périodes festilliennes et haldanes. Ce statut prend fin en 985, quand le duc de Jernian de Corwyn jure fidélité au roi Cluim Haldane. La ligne ducale s'éteint en 1068, et le titre tombe en désuétude pendant quelques générations, avant d'être rétablie au profit de la famille Morgan. En 1130, le septième duc de Corwyn est le duc Alaric Morgan, fils d'Alice de Corwyn.

Haldane[modifier | modifier le code]

Le duché royal de Haldane est situé au centre de Gwynedd, englobant les terres qui entourent Rhemuth, la capitale du royaume. La rivière Eirian constitue la frontière nord du duché, lequel est entouré par le duché de Corwyn à l'est, le duché de Carthmoor au sud et le duché de Travlum à l'ouest.

Les terres de Haldane sont à l'origine conquises par Halbert le Danois au Ve siècle, et ses descendants étendent avec succès leur territoire jusqu'à l'établissement du royaume de Gwynedd au VIIe siècle. Durant toute l'histoire du royaume, à l'exception des quatre-vingts ans de l'Interrègne Festillien, Haldane n'est qu'une possession royale sous le contrôle direct du roi, ce qui en fait le seul duché en Gwynedd sans titulaire distinct. En 1130, le duché royal de Haldane est gouverné par le roi Kelson Haldane.

Laas[modifier | modifier le code]

Le duché de Laas occupe la moitié ouest des anciennes terres de Meara, entouré par le duché de Cassan au nord, le duché de Ratharkin à l'est, les terres du Connaît au sud, et l'Océan Atalantique à l'ouest. Le duché est nommé d'après la ville de Laas, qui était de la capitale historique de Meara pendant plus de quatre siècles, avant d'être déplacée en 1028 par Malcolm Haldane, roi de Gwynedd à Ratharkin, mais les nobles meariens furent nombreux à continuer de considérer Laas comme le siège traditionnel du pouvoir. Après la défaite de Catrin Quinnel, le dernier prétendant mearien, en 1124, le roi Kelson Haldane crée le duché de Laas en 1128 pour apaiser les revendications de la noblesse mearienne. Kelson choisit comme premier duc de Laas Jolyon Ramsay-Quinnell, le dernier prétendant mearien qui renonce à ses droits pour l'occasion.

Ratharkin[modifier | modifier le code]

Le duché de Ratharkin s'étend sur la moitié orientale des anciennes terres de Meara. Il est entouré par le duché de Cassan au nord, le royaume de Gwynedd à l'est, les terres du Connaît au sud, et le duché de Laas à l'ouest. Le duché doit son nom à la ville mearienne de Ratharkin, qui est la deuxième plus grande ville du pays, tout au long de l'histoire de Meara. Après l'annexion de Meara par Gwynedd au XIe siècle, le roi Malcolm Haldane déplace la capitale mearienne de Laas vers Ratharkin dans une tentative d'établir un nouveau siège du pouvoir dans le royaume, mais de nombreux Meariens continuent à considérer Laas comme le centre traditionnel du pouvoir en Meara. Situés entre Laas et Gwynedd, les environs de Ratharkin sont souvent en proie à des rébellions des prétendants meariens pendant le siècle suivant, et Ratharkin lui-même est utilisé comme une base d'opérations par Catrin Quinnel, la dernière prétendante mearienne, en 1124. En 1128, le roi Kelson Haldane divise Meara en deux duchés, Laas et Ratharkin, et nomme son cousin germain, le prince Rory Haldane, premier duc de Ratharkin. Afin de satisfaire la noblesse mearienne qui souhaite une semi-autonomie pour leur pays, Kelson organise le mariage de Rory Haldane avec une princesse de l'ancienne lignée royale de Meara et le nomme également vice-roi cousin de Meara.

Travlum[modifier | modifier le code]

Le duché de Travlum (également connu sous le nom Transflumenia) se trouve dans l'ouest de Gwynedd, entre la rivière Eirian et le duché royal de Haldane à l'est, la rivière Llanarfon du duché et les Royaumes-Unis d'Howicce et Llannedd au sud et les montagnes Mughdorna à l'ouest.

La région est gouvernée par une série de comtes souverains depuis plus de cinq siècles, jusqu'à ce que le dernier souverain fuit vers le Connaît pendant le Xe siècle. La terre devient alors un duché de Gwynedd, et plusieurs membres de la famille royale reçoivent le titre durant le XIe siècle. Le titre tombe ensuite en désuétude en 1078, mais il est relevé cinquante ans plus tard par le roi Kelson Haldane, en faveur de son cousin germain, le prince Payne Haldane, qui devient le cinquième duc de Travlum.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Katherine Kurtz, In the King's Service, (ISBN 0-441-01060-1)
  • (en) Katherine Kurtz, Childe Morgan, (ISBN 0-441-01282-5)
  • (en) Katherine Kurtz et Robert Reginald, Codex Derynianus (second edition), (1re éd. 1997) (ISBN 1-887424-96-2)