Duché de Racibórz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Duché de Racibórz (allemand Herzogtum Ratibor, tchèque: Ratibořské knížectví) est l'un des duchés de Silésie dont la capitale était Racibórz en haute-Silésie.

Historique[modifier | modifier le code]

Château de Racibórz

Après que Boleslas Ier le Long et de son jeune frère Mieszko Ier Jambes Mêlées, appuyés par l'empereur Frédéric Ier Barberousse, aient récupéré en 1163 leur héritage en Silésie, le duché de Racibórz est constitué à partir de 1172 comme domaine propre pour Mieszko.

Il est centré autour des cités de Racibórz, Koźle et Cieszyn. Le petit domaine de Mieszko est agrandi dans un premier temps en 1178, lorsqu'il reçoit les territoires du Bytom, Oświęcim, Zator, Pszczyna et Siewierz de son oncle le « Duc Senior  »Casimir II de Pologne. En 1202 Mieszko occupe le duché d'Opole après la mort de son neveux Iaroslav d'Opole, formant ainsi le duché uni d'Opole et de Racibórz.

Après la mort du petit-fils de Mieszko le duc Władysław Opolski en 1281, ses fils séparent de nouveau le duché d'Opole et celui de Racibórz et en 1290 le Duché de Racibórz est recréé pour le plus jeune fils de Władysław Przemysław. Racibórz à cette époque comprend les territoires de Wodzisław, Żory, Rybnik, Mikołów et Pszczyna, alors que les autres fiefs permettent de constituer les Duchés de Cieszyn et de Bytom en faveur des frères de Przemyslaw; Mieszko de Cieszyn et Casimir de Bytom.

En 1327 le fils de Przemysław le duc Leszek rend l'hommage lige au roi Jean Ier de Bohême, de ce fait son duché devient un fief du royaume de Bohême. Après la mort de Leszek sans héritier en 1336, le roi Jean se saisit du duché et le donne au duc de la famille des Přemyslides Nicolas II d'Opava (allemand: Troppau), formant ainsi le duché uni d'Opava et Racibórz.

Le duché subit plusieurs modification territoriales jusqu'en 1521 lorsqu'il est de nouveau uni avec celui d'Opole sous le duc Jean II d'Opole. Le duché d'Opole et de Racibórz, revient après la mort de Jean II en 1532 aux Habsbourgs, rois de Bohême depuis 1526.

Le fief est donné au margrave Georges de Brandebourg-Ansbach de la maison des Hohenzollern, puis brièvement à la dynastie polonaise des Vasa et finalement il est annexé et incorporé dans le royaume de Prusse en 1742 après le traité de Breslau.

Le titre de « Duc de Ratibor » est acquis par le Landgrave Victor-Amédée de Hesse-Rheinfels-Rotenburg en 1821. le roi Frederic-Guillaume IV de Prusse en 1840 l'accorde au neveu du Landgrave le Prince Victor Ier de Hohenlohe-Ratibor, en compensation de sa renonciation à l'héritage de Hohenlohe en faveur de son jeune frère Chlodwig de Hohenlohe-Schillingsfürst.

Articles liés[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]