Duché d'Auschwitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Duché d'Auschwitz
Księstwo oświęcimskie (pl)

1315 – 1564

Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Les duchés silésiens avec Teschen (jaune) en 1309/1311, avant la séparation d'Auschwitz.
Informations générales
Statut Duché silésien,
puis fief de la couronne de Pologne
Capitale Auschwitz (Oświęcim)
Histoire et événements
1315 Séparation du Duché de Teschen
1327 Vassal du Royaume de Bohême
1457 Cession au royaume de Pologne
1564 Incorporé à la couronne de Pologne
Duc d'Auschwitz
1315–1321/22 Ladislas Ier
1405–1406 Przemysław
1434–1456 Jean IV

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le duché d'Auschwitz (en polonais : Księstwo oświęcimskie ; en tchèque : Osvětimské knížectví ; en allemand : Herzogtum Auschwitz) est un ancien duché vassal silésien sous le règne de la dynastie Piast. Son chef-lieu était Auschwitz (aujourd'hui : Oświęcim), à l'origine une ville de la Petite-Pologne. Né vers 1315 lors de la séparation du duché de Teschen, il était définitivement soumis à la suzeraineté de la couronne de Bohême à partir de 1327.

Les domains d'Auschwitz reviennent au royaume de Pologne des Jagellons, après que le duc Jean IV en 1454 accepte finalement de vendre son duché au roi Casimir IV. La vente est confirmée dans l'acte d'hommage féodal rendu par le duc et la cession entre en vigueur trois ans plus tard. En 1564, les duchés d'Auschwitz et de Zator sont incorporés à la couronne de Pologne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au debut, les territoires autour d'Oświęcim faisaient partie du duché de Cracovie, formé en 1138 lors de la fragmentation du royaume de Pologne. En 1178, le duc et princeps polonais Casimir II le Juste, pour faire cesser les conflits internes, distribue les terres et son cousin, le duc silésien Mieszko Ier Jambes Mêlées reçoit la région. Le terrain a été incorporé dans le duché de Racibórz jusqu'à 1281, la date de la séparation du duché de Teschen (Cieszyn) avec la partie de l'ancienne Petite-Pologne.

Le château d'Oświęcim.

Après la mort du duc Mieszko de Cieszyn en 1315, son fils aîné Ladislas (Władysław) prend les territoires de la Petite Pologne situés à l'est de Biała où il établit le duché d'Auschwitz, tandis que son frère Casimir Ier de Cieszyn garde un duché reduit. Le fils de Ladislas, Jean Ier le Scolastique, prend sa succession en 1325 et se tourne vers le royaume de Bohême. Le 24 février 1327, à Opava, avec plusieurs autres ducs de Silésie, il rend un hommage de vassalité au roi Jean l'Aveugle. Son duché devient ainsi vassal de la couronne de Bohême.

Lorsque, en 1405, la ligne masculine des ducs d'Auschwitz s'éteignit à la mort de Jean III, leurs territoires reviennent aux mains des Piasts de Cieszyn, avec à la tête le duc Przemysław Ier Noszak. Il passait le territoire d'Auschwitz à son fils Przemysław le Jenune, qui est tué un an après. Casimir Ier, fils mineur de Przemysław le Jeune, est confié à la garde de son grand-père Przemysław Ier Noszak, et après la mort de ce dernier en 1410 à celle de son oncle, le duc Bolesław Ier de Cieszyn. Il n'a pas pu prendre le pouvoir avant 1414.

Les terrains d'Oświęcim, Zator et Żywiec vers l'an 1445.

Après le décès de Casimir, ses trois fils lui succèdent conjointement avant de se partager le patrimoine familial le 19 janvier 1445 : les duchés de Zator et de Tost (Toszek) sont créés à partir du duché d'Auschwitz pour les frères ainés Venceslas Ier et Przemysław; le fils cadet, Jean IV, fut duc d'Auschwitz et reçoit Oświęcim, la capitale du duché, et les cités de Kęty, Żywiec et la moitié de Gliwice. Déjà en 1441, Venceslas Ier avait accepté de devenir vassal du roi de Pologne en échange de l'obtention de Zator.

Jean IV, à son tour, continue à mener des escarmouches dans la zone frontalière et s'avance en Petite-Pologne. La réaction du roi de Pologne ne se fait pas attendre. En 1453, une grande armée polonaise envahit son duché en représailles. Dans l'impossibilité de faire face à une telle force Jean IV est défait, et il doit capituler. Le roi de Pologne lui donner le choix entre lui vendre son duché où devenir son vassal. Finalement, Jean IV admet qu'il a perdu toute chance de victoire, et il accepte de vendre son duché au royaume de Pologne.

Incorporé à la couronne de Pologne, les duchés d'Auschwitz et de Zator, lors du premier partage de la Pologne en 1772, sont cédés à l'Autriche ainsi qu'une partie de la Petite-Pologne comprenant les comtés de Cracovie et de Sandomierz — avec les mines de sel de Bochnia et de Wieliczka — et l'ensemble de la Galice, moins la ville de Cracovie. Ces territoires sont érigés en royaume de Galicie et de Lodomérie. En 1818, les territoires des anciens duchés d'Auschwitz et de Zator sont incorporés dans la Confédération germanique.

En 1919, le traité de Saint-Germain-en-Laye les incorporent à la République de Pologne.

Ducs d'Auschwitz[modifier | modifier le code]

Ducs Piast[modifier | modifier le code]

Rois de Pologne[modifier | modifier le code]

1772/1818–1918 Archiducs d'Autriche[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]