Duc d'Albany

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le titre de duc d'Albany a appartenu à la pairie d'Écosse. Il a été donné occasionnellement aux jeunes fils de la famille royale écossaise, et plus tard britannique, particulièrement dans les maisons Stuart et Hanovre.

Le royaume d'Alba est le nom donné primitivement à toute l'Écosse, puis à un duché au nord du fleuve Forth et comprenant les districts de Bread-Albane, Athol, Glenurchy, avec partie de ceux de Perth et d'Inverness.

Histoire du titre[modifier | modifier le code]

Le titre a été créé pour Robert Stuart, par son frère Robert III d'Écosse. Il fut le régent (au moins partiellement) de trois monarques écossais différents.

Première création (1398)[modifier | modifier le code]

Deuxième création (1458)[modifier | modifier le code]

Troisième création (1541)[modifier | modifier le code]

  • 1541 : Arthur Stuart (1541) (décède 8 jours après son baptême).

Quatrième création (1565)[modifier | modifier le code]

Cinquième création (1604)[modifier | modifier le code]

Sixième création (1660)[modifier | modifier le code]

Ducs d'York et Albany, première création (1716)[modifier | modifier le code]

Ducs d'York et Albany, seconde création (1760)[modifier | modifier le code]

Ducs d'York et Albany, troisième création (1784)[modifier | modifier le code]

Septième création (1881)[modifier | modifier le code]

Le titre est suspendu depuis 1919, le duc Charles-Édouard ayant pris durant la guerre le parti du Kaiser et non celui de son cousin le roi d'Angleterre.

Fiction[modifier | modifier le code]

Le Roi Lear de William Shakespeare a parmi ses personnages principaux un duc d'Albany qui est le mari de Goneril, la fille aînée du roi Lear.

Voir aussi[modifier | modifier le code]